« Une plage de piscine, pour un accès tout en douceur »

Pour certains c’est le must en matière d’aménagement de piscine. D’autres n’aiment pas du tout et préfèrent rester sur une version plus traditionnelle comme l’escalier. Dans tous les cas, la plage de piscine transformera radicalement l’aspect physique de votre piscine.

plage de piscine

Une belle plage de piscine

Avec des allures de plage de bords de mer, ce n’est pas que l’esthétique de votre bassin qui sera modifié, mais également l’utilisation même de votre piscine qui sera impacté.

  • Entrer en toute sécurisé dans le bassin,
  • Permettre aux plus petits de profiter sans craintes des plaisirs de l’eau,
  • S’allonger et se prélasser les pieds (vraiment) dans l’eau.

 

1/ Une plage de piscine, c’est quoi exactement ?

L’idée est simple, tout le monde l’aura compris. Comme pour une plage de bord de mer, le but est de pouvoir entrer directement depuis votre jardin dans l’eau de votre piscine le plus simplement possible.

 

Une plage de piscine permet d’assurer une transition parfaite entre la terrasse et le bassin.

 

Esthétiquement, une plage immergée est sans doute une des améliorations les plus frappantes que vous pouvez apporter à votre piscine. Elle permet un meilleur confort de baignade et participe à l’embellissement des finitions de votre piscine enterrée.

Concrètement, elle est constituée d’une pente douce descendant jusqu’au fond de votre bassin. C’est un peu comme un prolongement incliné, un agrandissement du fond de votre bassin. Elle permet d’assurer la continuité de celui-ci jusqu’à être hors de l’eau, sans avoir d’obstacles à franchir comme un escalier ou des margelles.

Mais pas seulement !

Sur le principe même des vraies plages, la température de l’eau est différente en fonction de l’endroit où vous vous trouvez. À son début, où elle n’est recouverte que d’une faible épaisseur d’eau, elle est bien plus chaude. Voilà un endroit idéal pour se prélasser ou encore pour permettre à de très jeunes enfants de profiter eux-aussi de la piscine.

Dans presque tous les cas, votre plage de piscine immergée sera réalisée lors de la construction de votre bassin. C’est effectivement à ce moment-là que vous penserez l’implantation de votre bassin au sein de votre jardin. Votre plage immergée fera ainsi partie intégrante de l’image que vous vous ferez de votre future piscine.

Si vous rénovez votre piscine, sachez qu’il est souvent possible d’y rajouter une plage immergée. Il faudra cependant repenser l’emprise de votre bassin, la plage prenant beaucoup de place. Prévoyez également de très gros travaux, de terrassement et sur la structure de votre bassin.

Ces derniers points étant très lourds à gérer, il est relativement rare de rajouter une plage après la construction d’une piscine.

2/ Avec quoi est-elle faite ?

Autrefois limité à 2 catégories de piscines, les piscines béton, les piscines coques, il est aujourd’hui également possible de mettre en œuvre une plage immergée pour certaines piscines en panneaux modulaires. De manière générale, le matériau utilisé est celui de la structure du fond du bassin, la plage ne représentant qu’une extension de celui-ci remontant à la surface. Souvent c’est donc également le même revêtement qui est utilisé. Dans quelques cas, comme sur la photos en début d’article, c’est le revêtement des abords qui est utilisé pour réaliser la plage.

2-1/ Utilisation du béton

On est là dans le cas le plus courant. Effectivement, tout comme pour la forme de votre bassin, le béton peut être travaillé sur mesure par les professionnels. Il permet alors la réalisation de plages de piscines immergées de quelques formes que ce soit.

Une des difficultés réside dans le revêtement utilisé. Ce sera le même que pour le reste du bassin. Pour autant, il devra être en mesure de subir certaines contraintes supplémentaires comme :

  • Supporter un passage régulier,
  • Résister au piétinement et aux chocs,
  • Être insensible à l’abrasion due aux particules de terre ou de sable apporté par les pieds des baigneurs qui auront marché au préalable à l’extérieur du bassin,
  • Être en mesure d’absorber d’importantes et fréquentes variations de températures.

Ceci implique donc une bonne résistance à ce genre d’agressions.

Comme pour toute piscine béton, on retrouve classiquement les 2 types de revêtements utilisés. Celui-ci peut-être dépendant ou indépendant de la structure. Pour la réalisation d’une plage immergée, on utilise plutôt des revêtements dépendants. Il est effectivement beaucoup plus complexe de mettre en œuvre des revêtements indépendants, comme les membrane armées, sur une plage immergée. Le liner est lui déconseillé du fait de la hauteur d’eau insuffisante pour assurer son plaquage et son maintien en place.

2-2/ Les piscines coques

Si vous avez choisi d’installer une piscine coque, votre plage sera préfabriquée en usine. Il vous faudra donc la choisir à partir de modèles existants dans le catalogue du fabricant.

Sachez que tous les modèles de piscines coques ne sont pas prévus pour y adjoindre une plage. C’est une option que les fabricants ne proposent que sur de grands modèles dépassant largement les 10m de long. Certains vous proposeront même la possibilité d’équiper votre coque de 2 plages immergées, une à chaque extrémité du bassin.

Comme je vous l’indiquais précédemment, le revêtement sera le même que pour le reste de la coque, à savoir un polyester armé recouvert de gelcoat.

2-3/ Même les piscines modulaires

Depuis peu, les piscines modulaires se sont aussi dotées d’une plage de piscine immergée. Diverses solutions existent pour permettre d’adjoindre une plage lors de la construction de votre piscine modulaire.

Parmi ceux-ci vous trouverez par exemple un système combinant structure en acier galvanisée et béton fibré permettant de répondre aux multiples contraintes imposées par une plage immergée.

 

[php snippet=5]

3/ Les points à surveiller

Construire votre plage de piscine, ce n’est pas simplement créer un plan incliné entrant dans votre bassin. Il y a un certain nombre de points sur lesquels il vous faudra être vigilant :

  • Validez bien l’implantation générale de votre piscine. Concevoir votre bassin avec une plage immergée peut-être super sympa, mais n’oubliez pas que c’est le moyen d’accès qui prend le plus de place,
  • Votre plage de piscine immergée sera en pente douce, oui mais cela reste une pente. Il est donc nécessaire que le revêtement soit antidérapant,
  • Pour continuer avec le revêtement. Comme le niveau d’eau sera très faible par endroit, sa température peut s’élever ou baisser rapidement. Il faudra donc que votre revêtement soit en mesure de supporter les températures extrêmes, aussi bien positives, en été, que négatives, en hiver.
  • Qui dit température de l’eau élevée, dit une prolifération d’algues favorisée. Veillez donc à prévoir une bonne circulation de l’eau et un dispositif de filtration adapté.
  • Toujours pour la même raison, les plages immergées sont sujettes à une forte évaporation de l’eau. Elles nécessitent donc un réajustement régulier de votre niveau d’eau,
  • Dernier point, les alarmes de piscines. Si vous optez pour ce système de prévention des noyades, veilliez bien à vérifier que votre alarme soit compatible avec une plage immergée.

 4/ Conclusion

 

La plage immergée vous permet une personnalisation de votre bassin pour une piscine vraiment différente. Elle offre une esthétique visuelle hors du commun qui a tendance à faire rêver.

Presque une plage paradisiaque dans votre jardin !

N’oubliez tout de même pas les quelques contraintes, notamment concernant les températures. Veillez bien à ce que votre revêtement soit en mesure de supporter les fortes variations (nuits fraîches, journées chaudes) ainsi que les températures extrêmes (journées très chaudes en été et très froides en hiver).

Deux petits points concernant la sécurité :

  • Le plages étant un endroit propice aux algues, pensez à bien la nettoyer afin qu’elle en devienne pas glissante et donc dangereuse pour qui entre dans l’eau.
  • Une astuce consiste à avoir un coloris ou un élément différenciant la plage immergée du reste du bassin. Ceci permettra de prévenir les plus jeunes ou les personnes moins à l’aise dans l’eau d’un changement de niveau.

Un petit conseil encore :

Quand un pisciniste vous parle de plage immergée, faites-vous bien confirmer qu’il s’agit bien d’une plage comme je vous l’ai décrite dans cet article. Effectivement, certains piscinistes parlent de plages immergées pour désigner une marche d’escalier sur-dimensionnée. Vous n’aurez alors pas votre pente douce pour accéder dans l’eau de votre bassin.

Dans ce cas, il serait plus juste de parler de petit bain.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Crédit photos : © information-piscine.com

[php snippet=2]

« Tout savoir sur les escaliers de piscine, 2ème partie »

Les escaliers de piscine, vous avez commencé à les découvrir dans le précédent article. Je vous propose donc de continuer de suite à « décortiquer » cet accessoire quasi indispensable pour votre piscine privée.

escalier de piscine

crédit photo © Escalier Jet Set Desjoyaux

 

1/ Des escaliers de piscine bardés d’équipements

A quoi va vous servir votre escalier ?

Question stupide, à entrer et à sortir de votre bassin, bien évidemment !

Pour le bonheur des propriétaires de piscines privées, donc votre bonheur, les fabricants redoublent d’ingéniosité pour le rendre plus attractif. Ils ont donc doté les escaliers de piscines de nombreuses fonctionnalités, même si souvent elles sont en option.

Leur plus grande réussite ?

Transformer votre escalier de piscine en un véritable espace fonctionnel ou dédié à la détente et à la relaxation.

Pour vous, c’est que du bonheur, pour eux … aussi ! On ne va pas ce raconter des histoires, s’ils le font, c’est également pour pouvoir les vendre plus cher.

Je vous propose de passer en revue ces équipements qui font que votre escalier n’est plus seulement un escalier.

1-1/ Côté pratique

Sous les marches il y a forcément de la place perdue. Certains fabricants ont eu l’idée de mettre cet espace à profit pour y loger le local technique. Tous les éléments nécessaires au bon fonctionnement de la piscine (pompe, filtre, …) peuvent ainsi y prendre place.

En termes d’avantages :

  • Votre local technique est totalement invisible,
  • La proximité avec le bassin permet d’optimiser les longueurs des tuyauteries.

Côté des inconvénients :

  • La maintenance souvent rendue difficile par le manque de place dans le local technique,
  • Le bruit de la pompe, si le local est mal insonorisé, peut devenir gênant à la longue.

1-2/ Un accès tout en douceur

Les formes des marches peuvent être multiples. Il y en a une forme qui présente un intérêt particulier. C’est la possibilité d’avoir une 1ère marche de très grande taille.

Cette simple caractéristique lui permet de jouer le rôle de plage immergée.

  • Quoi de plus pratique pour servir de pataugeoire ou « petit bain » pour les enfants,
  • Ou d’espace détente qui sera apprécié par les adultes.

1-3/ Pour les sportifs

Oui, les fabricants ont aussi pensé à notre forme physique.

Ils proposent donc d’intégrer une buse de nage à contre-courant, directement dans votre escalier. Plus besoin de rajouter un appareil supplémentaire pour faire vos longueurs « sur place », face au courant ainsi créé.

1-4/ Place au repos

Après l’effort, le réconfort. Pour cela, oubliez votre transat !

Les escaliers en polyester peuvent maintenant intégrer de véritables sièges ergonomiques. Quoi de plus agréable que de pouvoir vous allonger tout au bord de votre bassin.

1-5/ L’hydrothérapie

Le must, des sièges ergonomiques intégrés dans certaines marches. Vous pourrez alors bénéficier de massages d’hydrothérapie. Grâce à des buses intégrées dans ces sièges, vous aurez votre balnéothérapie, à votre domicile.

Se détendre, assis confortablement sur les marches de votre piscine, un vrai régal pour le corps !

1-6/ Le must + +

Les fabricants l’ont bien compris, votre bien-être avant tout.

Ils ont donc créé des escaliers en polyester intégrant directement un spa. Doté d’un système de chauffage de l’eau spécifique, il pourra même être débordant dans la piscine. Et  pourquoi pas, pour certains modèles, comporter un éclairage spécifique, souvent coloré pour des séances de chromothérapie.

 

2/ Formes et prix

2-1/ Votre escalier, il aura quelle forme ?

Tout ou presque est possible lorsque l’on parle de formes de l’escalier de piscine. On trouvera bien évidemment les formes classiques comme :

  • les escaliers droits, qu’ils soient sur toute la largeur du bassin ou pas
  • les escaliers d’angles,
  • les escaliers romans (arrondis),

Les nouvelles technologies permettent maintenant de réaliser des escaliers aux formes complexes s’harmonisant parfaitement avec votre bassin. Plus originaux, plus esthétiques, ces escaliers proposent plus de confort et permettent la personnalisation de votre piscine à votre goût.

2-2/ Budget

Voilà un point important, qui je pense, intéresse tout le monde. Comme pour la piscine elle-même, divers critères entrent en ligne de compte pour son calcul :

  • Évidemment la taille et la forme.

Comme toujours, plus votre escalier est grand et aura une forme complexe, plus il aura un prix élevé.

  • Le procédé de fabrication.

Tout d’abord, on aura la matière première. Le prix de revient d’un escalier en béton ne sera pas le même qu’un escalier réalisé en polyester.

Ensuite, interviendra la fabrication proprement dite de l’escalier.

Un escalier béton est fabriqué sur place. C’est une pièce unique. Par contre, celui en polyester sera produit en usine et en nombre. Ainsi, en le produisant en quantité, son prix va diminuer proportionnellement aux nombres produits. Plus il y aura de pièces fabriquées du même escalier, moins le prix unitaire de l’escalier sera important.

  • Les options que vous aurez choisies.

Le coût de l’escalier sera proportionnel aux options dont vous l’aurez doté. Un escalier simple, sans aucune option, sera donc moins cher qu’un escalier comportant de multiples équipements de confort comme par exemple des buses de balnéothérapie, une nage à contre-courant ou un bain de soleil intégré.

  • la qualité des matériaux utilisés.

Comme souvent, les produits les moins chers ne sont pas forcément aussi qualitatifs que leurs homologues ayant un prix un peu plus élevé.

Je ne dis pas qu’il faut forcément acheter le plus cher, loin de là. Mais redoublez de vigilance lorsque le prix vous semble particulièrement bas par rapport à ses concurrents. N’oubliez pas que votre escalier devra vieillir dans un milieu aquatique, donc particulièrement difficile.

  • L’installation.

C’est souvent un poste relativement conséquent si vous passez par un professionnel. En contre partie, vous avez normalement la garantie d’un travail bien fait.

Vous pouvez également envisager de poser votre escalier vous-même. Attention toutefois, ce n’est pas un travail facile puisque vous touchez à la structure même de votre piscine avec le risque de nuire à l’étanchéité de l’ensemble.

 

En finalité, un escalier préfabriqué simple en polyester ou acrylique, sans options, à intégrer dans la structure de votre bassin, vous reviendra à environ 1.000,00 EUR (tarifs moyen constaté en 2014) hors pose.

Concernant justement la pose, il est très difficile d’en donner un chiffrage, celui-ci pouvant être très différent en fonction de votre région, du terrain, … . 

[php snippet = 5]

3/ Conclusion

Contrairement à l’échelle, plutôt considérée comme un accessoire, l’escalier de piscine intégré dans la structure de votre bassin est plutôt un équipement. Il apportera une touche supplémentaire, personnelle cassant le profil un peu trop strict de votre bassin. Autre avantage visuel, il permet d’agrandir l’aspect du plan d’eau et d’intégrer mieux votre piscine dans son environnement.

Les nombreuses possibilités offertes, notamment par les escaliers modulaires, permettent d’harmoniser au mieux cet équipement avec le reste de votre bassin.

En fonction de votre choix, il donnera un aspect résolument luxueux à votre espace de baignade.

Lors du choix de votre escalier, n’oubliez pas que celui-ci risque de modifier la circulation de l’eau dans votre bassin. Ceci est particulièrement vrai pour les escaliers posés ou bâti à l’intérieur de votre bassin.

Anticipez donc les problèmes en vérifiant que votre escalier ne créera pas de zone « morte » où s’accumuleraient les dépôts et pollutions. Pour palier à ce problème, les escaliers à intégrer comportent en général une ou des buses de refoulement.

Un autre point à surveiller si l’étanchéité de votre bassin est réalisée à l’aide d’un liner. La 1ère marche devra être positionnée au minimum à 30cm sous le niveau de la margelle. Ce revêtement à en effet besoin d’être plaqué contre le sol ou les marches et pour ce faire il faut un minimum d’eau.

Échanger est sympa, alors n’hésitez pas, les commentaires ci-dessous sont là pour ça !

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

D’avance merci.  😉

Crédit photos : © Escalier Jet Set Desjoyaux

[php snippet=2]

« Tout savoir sur votre escalier de piscine, 1ère partie »

Après l’échelle, abordons ensemble une autre façon d’entrer dans votre bassin, l’escalier. Son adaptabilité, sa multifonctionnalité, son esthétique en font le moyen d’accès le plus apprécié. Pas étonnant qu’il soit le plus courant au sein des piscines privées enterrées.

escalier de piscine

Escalier de piscine

Cet accessoire, quasi indispensable, n’est plus seulement fonctionnel et purement pratique.

Déclinés dans de très nombreux modèles, intégrant de multiples options, il est également décoratif et vous permet de personnaliser votre bassin.

1 / Les principales caractéristiques d’un escalier de piscine

Déjà, ne serait-ce qu’en terme de sécurité, l’escalier est bien mieux adapté pour permettre aux enfants ou personnes âgées d’entrer progressivement et confortablement dans le bassin.

Très prisés par les propriétaires, les escaliers de piscines ne sont la plupart du temps pas encombrants car intégrés dans la paroi du bassin. Ils n’empiètent donc pas sur la surface proprement dite, tout en permettant un accès facile et aisé.

Dans certains cas, il sera tout de même placé à l’intérieur du bassin, quand il se situe dans un angle par exemple.

Souvent composé de 3 ou 4 marches seulement, il est installé au niveau de la partie la moins profonde de votre bassin. Ces marches ont toutefois une hauteur supérieure à celles d’un escalier d’habitation. De 25 à 31cm pour un escalier de piscine au lieu de 16 à 20cm environ pour un escalier d’habitation.

Autre spécificité, la largeur des marches. Avec environ 40cm, elle est donc supérieure à la normale afin de permettre de poser entièrement le pied.

Lors de la mise en place d’un escalier non intégré, il y a quelques points à bien vérifier.

  • Est-ce que de part sa conception il permet une bonne circulation de l’eau autour et en-dessous de l’escalier ? C’est essentiel pour limiter le développement des algues.
  • Il peut arriver que la 1ère marche nécessite l’adjonction de sable afin de garantir une bonne stabilité de l’ensemble.

2/ Les différents types d’escaliers

On fonction de leur installation, on peut considérer 2 types d’escaliers de piscine.

 2-1/ Intégré dans le bassin dès sa construction

Prévu dès la construction du bassin, il s’intègrera parfaitement dans sa structure.

Dans ce cas, 2 possibilités

Les escaliers maçonnés

Qu’ils soient fabriqués en parpaings ou en béton, c’est le domaine de prédilection des maçons. Ils en maîtrisent parfaitement la technique. C’est le « sur mesure total », autorisant toutes les configurations possibles.

Son 2ème avantage résidera dans le fait de pouvoir recevoir le même revêtement assurant l’étanchéité, que le reste de la piscine. Vous aurez donc une harmonisation parfaite de l’ensemble. N’oubliez cependant pas que les marches devront comporter une surface antidérapante.

Si vous avez préalablement hydrofugé (rendu étanche) votre escalier ainsi que le reste de votre bassin, vous pourrez le recouvrir d’un revêtement dépendant du support comme :

  • une peinture adaptée,
  • de l’enduit,
  • du carrelage,
  • ou de la mosaïque.

Sinon, il vous faudra utiliser un revêtement indépendant. Celui-ci assurera également l’étanchéité. Dans ce cas, ce pourra être :

  • un liner,
  • une membrane armée,
  • ou un revêtement polyester.

Les escaliers préfabriqués

Fabriqués en matériaux composites, comme la résine de polyester ou en acrylique, ces escaliers sont préfabriqués en usines. Réalisés en série, vous les paierez bien moins cher que les escaliers maçonnés, tout en bénéficiant d’une large gamme de modèles.

Effectivement, l’utilisation des matériaux composites présente l’avantage de permettre une très grande liberté dans le design et la forme de l’escalier. Prêt à être installé, votre escalier pourra s’intégrer harmonieusement, que votre piscine ai une forme personnalisée ou plus conventionnelle.

Tout comme les escaliers maçonnés, il sera intégré dans une des parois de votre bassin. Contrairement à ces derniers, il comporte déjà un revêtement étanche. La principale difficulté consistera à réaliser un raccord parfaitement étanche entre lui et la structure du bassin.

Plus rarement vous trouverez des escaliers préfabriqués en métal. Le métal offrant peu de possibilités de personnalisation vous aurez souvent là un escalier de piscine très simple. Dans ce cas, il faudra prévoir un revêtement permettant d’assurer l’étanchéité, liner par exemple.

[php snippet=5]

2-2/ L’escalier préfabriqué à poser

Cette fois-ci, nul besoin de le prévoir avant ou de toucher à la structure de votre bassin. Il sera simplement posé dans votre bassin, où vous le souhaitez.. Il n’y aura aucune intervention sur la structure à prévoir, donc aucun risque de mettre à mal l’étanchéité de votre bassin.

Son prix de reviens est donc également moins élevé. Non seulement l’escalier en soi est bien moins cher mais en plus, son installation ne vous coûtera rien.

Si l’installation est aisée et que le prix de reviens est faible, l’esthétique de l’ensemble est bien moins réussit qu’avec un escalier intégré à la structure.

C’est finalement une bonne alternative pour qui souhaite rajouter un escalier dans son bassin sans se lancer dans de gros travaux.

Attention, en fonction de la structure de votre bassin, vous ne pourrez peut-être même pas la modifier. Dans ce cas, vous n’aurez d’autre choix que d’opter pour ce type d’escalier.

Dans le cas contraire, s’il est possible de toucher à la structure du bassin, sa modification pour y rajouter un escalier sera toujours très coûteuse.

Si vous avez une piscine hors sol, vous n’êtes pas oublié. Vous pourrez également l’équiper d’un escalier.

Il sera en 2 parties, une en intérieur pour descendre progressivement et confortablement dans le bassin et une en extérieure. Une autre variante et également possible. Opter pour une solution combinant un escalier en intérieure et une échelle en extérieure.

Dans la suite de cet article, maintenant publié très prochainement, je vous parlerai notamment des équipements dont peut être doté votre escalier, mais également  budget.

Pour ne pas le louper, inscrivez-vous. Vous serez alors prévenu dès son édition.

C’est totalement gratuit.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

D’avance merci.  😉

Crédit photos : © detenteojardin.com

[php snippet=2]

GRATUIT !
Ne manquez jamais un article !



* champs obligatoires


VOS cadeaux de bienvenue :
ebook en cadeaux

Comme des poissons dans l’eau.

Catégories

Archives