Offre special automne 1500x223
bannière Oklyn 2 bis

« Il est temps de redémarrer votre piscine ! »

Ouf, après un hiver plutôt froid cette année (2018), le soleil pointe enfin le bout de son nez. Les températures augmentent doucement et avec elles la température de l’eau de votre piscine. Vous pensez donc déjà aux plaisirs des futures baignades.

l'estivage

Après l’estivage, une piscine magnifique

Quelles belles perspectives … mais avant il y a un peu de travail. 

Désolé de vous rappeler un peu à la réalité.

Et au final, la quantité de travail dépendra beaucoup de la qualité du travail que vous aurez effectué à la fin de la saison dernière. 

Effectivement, si vous avez bien réalisé votre hivernage, la remise en route (l’estivage) ne sera presque qu’une simple formalité.

1/ Comme choisir le bon moment pour s’en occuper ? 

Comme je l’indiquais en introduction, cela dépendra de la météo, de la température de votre eau et du type d’hivernage que vous avez mis en œuvre. 

  • En dessous de 12°C, ne vous en occupez même pas.

L’eau est suffisamment fraîche pour que les bactéries et autres algues ne se développent pas. Vous pouvez encore prévoir d’autres occupations.

  • Entre 12°C et 15°C, il va falloir sérieusement y songer.

Une précision. Si vous traitez à l’aide d’un électrolyseur au sel, attendez que votre eau atteigne les 15°C avant de procéder à votre remise en route.

Dans cet article, je vous explique pourquoi.

  • Votre eau a atteint les 15°C ?

Si ce n’est pas encore fait, vous devrez impérativement vous y mettre. À cette température, les micro-organismes vont commencer à se développer.  Si vous attendez encore, vous serez bon pour commencer votre saison par une piscine verte !

Alors, je vous conseille de ne pas trop attendre.

Il est bien plus intéressant, que ce soit financièrement ou même en termes de temps et de pénibilité, de faire l’estivage de votre piscine un peu plus tôt. Effectivement, une eau qui aura tournée à cause d’un estivage tardif :

  • Vous reviendra plus chère en produits que le cout de fonctionnement de votre pompe si vous aviez commencé plus tôt.
  • Vous demandera bien plus de nettoyage et d’efforts pour retrouver un bassin propre, surtout  si des algues ont commencé à s’installer !

2/ Procéder à l’estivage

La température est OK et vous avez décidé de vous lancer.

Le type d’hivernage que vous avez pratiqué, impactera les opérations que vous allez mettre en œuvre pour redémarrer votre piscine.

2-1/ Après un hivernage actif

Dans ce cas de figure, vous n’aurez que peu de choses à faire. Votre piscine n’ayant pas été arrêtée, il n’y a pas à la redémarrer. Il faudra seulement remettre en place tout ce que vous avez rangé pour l’hiver, faire un peu de nettoyage et reprendre le traitement. 

Vous trouverez le détail de ces opérations dans cet article spécifiquement dédié à la remise en route de votre piscine après un hivernage actif.

2-2/ Après un hivernage passif

Dans ce cas, la remise en route nécessitera un peu plus de travail. Votre piscine ayant été mise en « sommeil » pour l’hiver, il va maintenant falloir la « réveiller ». Mais ne vous inquiétez pas. Avec un peu de méthode et de rigueur votre piscine retrouvera rapidement ses beaux atours.

Pour vous aider, toutes les étapes de cette remise en route ont été détaillées dans cet article.

Et pour ceux qui ont déjà un peu l’habitude et qui souhaitent juste un rappel des grandes étapes pour ne rien oublier, je vous invite à consulter cet article-là.

2-3/ Une aide précieuse

Si ce n’est pas déjà fait, je vous rappelle que vous pouvez utiliser les 2 checklists que je fournis. Dans celles-ci, je vous guide pas à pas pour réaliser l’estivage et l’hivernage de votre bassin.

N’hésitez pas à les utiliser pour ne rien oublier.

Pour bénéficier de ces checklists, c’est très simple. Il suffit de vous inscrire grâce au formulaire que vous trouverez à droite de chaque article.

3/ Pour l’année prochaine

L’estivage et l’hivernage sont 2 opérations extrêmement liées. Si vous vous êtes pris le temps de bien faire votre hivernage, l’estivage en sera grandement simplifié. 

Mais même dans ce cas de figure, n’attendez pas le dernier moment pour le faire.

Hormis la tranquillité d’esprit et les économies dont je parlais précédemment, s’y prendre tôt vous permettra également d’avoir le temps de réagir si vous détectez un problème.

Profitez-en donc pour vérifier l’état complet de votre système de filtration. Et même si tout semble OK, surveillez particulièrement votre système de circulation de l’eau pendant les 2 à 3 premiers jours suivant la remise en route.

Ainsi, si une réparation doit être entreprise ou une pièce changée (usure ou casse) vous pourrez le faire sereinement sachant que vous avez encore un peu de temps devant vous avant de risquer que votre eau ne tourne.

Faire l’estivage de votre piscine sans être pris par le temps vous permettra d’être dans les meilleures conditions possibles pour bien redémarrer la saison.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

Crédit photos : © pinterest.fr


Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Benardeau

6 mois ago

J ai une piscine hors sol en bois octogonale 3,49 sur 3,19 j ai mis produit hivernage début octobre mis l’es boue plastique pour le gel je les retire puis pour nettoyer je met robot et nettoie parois côté mais elle a 2 été existence doit on changer eau et mettre chlore galet ou bien on garde cette eau

Emmanuel

6 mois ago

Bonsoir,

Tout dépend de l’état de votre eau. Cependant, au bout de 2 ans il ne serait pas encore nécessaire de changer complètement l’eau si vous avez bien respecté le principe de vidange partielle de 1/3 d’eau chaque année.

Cordialement
Emmanuel

Mohamed

6 mois ago

Bonjour,
Je vous écris pour vous demander de l’aide à mon problème avec ma piscine.
Depuis l’été 2016, la première mise en marche de ma piscine, j’ai remarqué le troublèment de l’eau malgré un bon entretien à base de Bicarbonate de Soude, Chlore Liquide et un Anti-Algues ainsi qu’un Balai Aspirateur.
Merci d’Avance.

Emmanuel

6 mois ago

Bonsoir,

Une piscine trouble peut avoir de très nombreuses origines. Souvent c’est un problème de pH mal réglé, d’eau trop chaude, ou encore d’autres sources de problèmes.
Je vous inviter à relire les différents articles traitant de l’eau trouble, du pH, des analyses de l’eau que vous trouverez sur le blog afin de cibler un peu mieux l’origine probable de votre problème. Tant que vous n’avez pas trouvé pourquoi votre eau est un peu trouble vous ne pourrez pas entreprendre de corriger le problème.

Cordialement
Emmanuel

Camille

6 mois ago

Bonjour,
J’ai une piscine maçonnée depuis 2015, sous abri (haut).
cubage: 50 m3
électrolyse à sel
régulateurs de pH et redox
hivernage (actif) et estivage (fin mars 2018) effectués chaque année par un pisciniste.
Depuis la remise en route il y a quatre semaines, je teste mon eau et je n’ai quasiment pas de chlore.
J’en ai déduit que mes électrodes étaient peut-être H.S (elles ont fait trois saisons).
En attendant de les faire changer, j’ai mis des galets de chlore pour éviter que mon eau ne tourne (elle est actuellement à 26 degrés sans PAC – elle a pris 4 degrés en une semaine).
Depuis l’introduction des galets (Bayrol), je continue de tester mon eau; toujours pas de chlore détecté (3 tests: bandelettes + solution + échantillon d’eau testé chez un professionnel) alors que le redox (que j’ai laissé en route, ayant arrêté l’électrolyse en parallèle) m’indique un taux OK. Mon TAC est faible et mon pH est descendu de 7,2 à 6,8 en quatre jours.
Je ne sais plus quoi faire, d’autant plus que je n’ai jamais eu de difficultés auparavant à conserver une eau limpide.
Je précise que le pisciniste, à la remise en route il y a quatre semaines, a versé un bidon d’oxygène actif…
Merci d’avance pour vos pistes éventuelles !
Bien cordialement

Emmanuel

6 mois ago

Bonsoir,

Pour information, l’oxygène actif masque la présence de chlore, cependant après 4 semaines vous devriez de nouveau avoir un résultat.
Je ne suis donc pas persuadé qu’il y ai un problème avec votre eau et votre électrolyseur, surtout si votre redox indique que tout est bon.
Si j’étais vous, je continuerai à traiter normalement pour l’instant et je ferai analyser un échantillon de mon eau pour en avoir le coeur net.

Cordialement
Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

Un nouvel article ?
Soyez les 1ers informés

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation personnalisée qui peut en découler.

Vos cadeaux de bienvenue

Top articles : les plus lus

«Eau de piscine trouble, blanchâtre. Mais que se p...
Vues : 380.267
« Comment maîtriser le TAC de votre piscine ? »
Vues : 161.060
« Comment rattraper l’eau d’une piscine verte »...
Vues : 124.414
« Du bicarbonate pour ma piscine ? Et pourquoi pas...
Vues : 121.408

Comme des poissons dans l’eau.

Chercher un article par catégories