« La pose de votre liner, les dernières étapes »

Dans le précédent article, je finissais en vous indiquant qu’il est nécessaire de prévoir des lests. Le but est de maintenir bien en place votre liner sur les zones un peu particulières (escalier, banquette, …).

pose de liner

pose de liner

Bon, plus rien ne bouge ?

Vous pouvez donc commencer le remplissage.

1/ Début du remplissage

Prochaine étape, chasser les plis et plaquer le liner contre les parois.

1-1/ Finir de positionner votre liner

Pour ce faire, vous allez utiliser un aspirateur, voire 2, de préférence industriels … et de l’huile de coude. Meilleure sera l’aspiration, mieux vous arriverez à supprimer les plis.

  • Commencez donc par obturer le puit de visite du skimmer. Ne laissez qu’un passage pour l’extrémité du tuyau de l’aspirateur. Un carton pourra par exemple parfaitement faire l’affaire. Passer l’extrémité du tuyau et étanchéifiez avec du ruban adhésif.
  • Vous avez 2 aspirateurs ?

Décrochez provisoirement le liner dans le petit bain, près de l’escalier si vous en avez un. Enfilez ensuite le tuyau jusqu’à environ 20 cm du fond.

  • Bouchez tous les autres passages qui pourraient représenter des fuites d’aspirations. Fermez par exemple les vannes de toutes les pièces à sceller, bouchez le puit de visite du 2ème skimmer s’il y en a un.

Un bon ruban adhésif vous sera d’une grande aide pour cette étape.

  • Mettez en marche le ou les aspirateurs. En aspirant l’air contenu entre le liner et les parois, il va créer une dépression qui va plaquer le liner contre les parois.

Votre intervention restera toutefois nécessaire pour supprimer les derniers plis dans le fond. Pour ce faire, pousser le fond du liner vers les parois et positionnez définitivement les angles.

Continuez jusqu’à ce que le liner soit tendu de manière régulière sur toute la surface.

1-2/ Remplissage

Une fois quasiment tous les plis enlevés, vous pouvez commencer à procéder au remplissage de votre piscine.

Attendez d’avoir 2 à 3 cm d’eau dans le fond. Vous pouvez maintenant, à l’aide d’une tête de balai souple ou simplement pieds nus dans l’eau, chassez vers les parois, les derniers petits plis et les poches d’air résiduelles.

Ne vous inquiétez pas. Malgré tout le soin que vous aurez apporté à la mise en place de votre liner, vous risquez d’avoir encore quelques « petits plis ». Ceux-ci devraient disparaitre progressivement avec l’aspiration et le remplissage.

Attention, j’ai bien précisé « petits plis » car s’il subsiste des plis plus importants, vous n’arriverez plus à les enlever une fois le remplissage effectué.

Pire, l’effet loupe de l’eau les fera même ressortir visuellement !

2/ Mise en place de la bonde

Lorsque la dépression est parfaite ou que votre bassin comporte environ 20cm d’eau, votre liner ne devrait plus bouger.

Vous pouvez alors procéder à la mise en place de la bonde de fond.

  • Repérez avec les doigts la cavité et les trous de vis.
  • Mettez en place le joint et la bride et serrez manuellement les vis en effectuant un serrage en étoile.
  • Découpez ensuite le liner à l’intérieur de la bride avant d’installer la pièce supérieure de la bonde.

A ce moment-là, vous pouvez également enlever le 2ème aspirateur, celui que vous avez mis au niveau du petit bain et raccrocher le liner à cet endroit. Garder cependant en fonction l’aspirateur branché sur le puit du skimmer.

3/ Finalisez les pièces à sceller

Au toucher, tout comme pour la bonde de fond, repérez les différentes pièces à sceller ainsi que leurs trous de fixation. Les pièces à sceller étant encore hors de l’eau et le liner bien plaqué, l’opération est relativement aisée.

Prochaine étape, atteindre un niveau d’eau de 30 à 40cm au droit de la pièce à sceller la plus basse.

C’est fait ?

Vous pouvez alors commencer à procéder à la pose des joints et brides d’étanchéité.

Effectivement, avec 30 à 40cm d’eau dans votre bassin, le poids de l’eau aura suffisamment plaqué et tendu votre liner.

Vous voulez vraiment jouer la sécurité ?

Attendez que le niveau d’eau soit à environ 15cm sous la pièce à sceller que vous allez installer. L’installation définitive des pièces à sceller sera ainsi la plus juste possible.

  • Vissez alors les différentes brides, à la main ou en utilisant une perceuse sans fils (surtout pas une machine reliée au secteur !).
  • Effectuez toujours un serrage en étoile. Le liner sera alors pris en sandwich entre les 2 joints des différentes pièces à sceller.
  • A l’aide d’un cutter, découpez en croix le liner à l’intérieur des brides. En procédant ainsi, vous pourrez tirer sur le liner pour vérifier que les brides sont suffisamment serrées. Si c’est bien le cas vous pouvez alors découper le liner sur le pourtour intérieur. Pour éviter les potentiels risques de fuites, ne découpez pas trop près.
  • Vous pouvez maintenant mettre en place les équipements en prenant soin de toujours garantir l’étanchéité (au niveau du presse-étoupe du câble d’alimentation du projecteur par exemple).

En ce qui concerne la rotule de refoulement, qui se met en place après la bride, celle-ci se serre à la main.

Ce n’est qu’une fois le remplissage quasiment terminé que vous pourrez couper l’aspiration.

4/ Hors du bassin

Votre liner est en place. Si vous avez opté pour une accroche en Overlap, découpez le surplus de liner avant de positionner vos margelles.

Il est maintenant temps de vous occuper de votre bloc de filtration, si ce n’est pas déjà fait. Procédez à son raccordement, aussi bien électrique que des différents tuyaux entre celui-ci et mes pièces à sceller.

[php snippet=5]

5/ Conclusion

Toutes ces opérations devront se faire au cours de la même journée. Avant votre remplissage, si vous n’utilisez pas l’eau du réseau d’eau courante, veillez à la faire analyser afin de vous assurer de son équilibre.

Le point à surveiller particulièrement est la présence de métaux. Une eau chargée en ions métalliques (cuivre, fer, …) provoquera des tâches sur votre liner. Je vous conseille donc d’utiliser un séquestrant métaux dès la fin du remplissage.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

D’avance merci. 😉

[php snippet=2]

Crédit photos : © piscine-kit-facile.fr

« Le liner, la pose vous est expliqué pas à pas »

Dans le 1er article dédié à la pose de votre liner, nous avons abordé les étapes de préparation avec le nettoyage et la pose du feutre.

Abordons maintenant à la partie la plus délicate, la pose du liner proprement dit.

Le liner, début de la pose

Le liner, début de la pose

1/ Le liner, on commence

Il est tout beau, tout propre, tout neuf. Alors évitez de l’endommager avant même de l’avoir posé !

Vous le porterez donc vers votre bassin sans le sortir de son  emballage d’origine. Bien évidemment, il n’est pas question de faire trainer le carton sur le sol !

2/ Liner ou liner ?

Il existe 3 types de pose de liner.

Vous pourrez envisager la pose de 2 des types, mais pour la 3ème, la pose d’un liner armé, il faudra obligatoirement faire appel à un  professionnel.

La suite de l’article ne concerne donc que les 2 types que vous seriez en mesure de poser vous-même.

La différence entre les 2 types de poses, réside dans le système d’accrochage du liner.

2-1/ Accrochage avec des profilés Hung

C’est le système le plus utilisé et notamment dans le cas des piscines enterrées.

Il consiste à mettre en place un rail de fixation, métallique ou en PVC, appelé rail Hung.

Posé tout en haut des parois, juste sous les margelles, il va ceinturer votre bassin. Son profilé comporte une «lèvre» dans laquelle va s’insérer le bourrelé se trouvant sur tout le pourtour de votre liner.

Ce rail devra donc être fixé préalablement à la pose du liner. Au moment de la fixation, n’oubliez pas de rendre ce rail étanche, par le dessus et le dessous, comme indiqué précédemment.

Avec les rails Hung sont également fournies des bandes de PVC souples. Appelé «jonc pour liner», ils vous aideront d’une part à maintenir correctement le liner dans le rail et d’autre part à réaliser une finition esthétique. Pour la partie esthétique, essayez de les prévoir de la même couleur que le liner !

NB : Pour une mise en place aisée de ces joncs, prévoyez une massette caoutchouc.

2-2/Accrochage Overlap

C’est l’autre système permettant de faire tenir votre liner. De par son principe de fixation, les propriétaires de piscines hors-sol ou enterrées mais réalisée à l’aide de panneaux modulaires, le privilégient souvent. Cependant, ce principe de fixation peut convenir à tous types de piscines.

Il consiste à utiliser un liner comportant un surplus de matière. Ce liner, un peu plus grand que votre bassin (10 à 15cm en général), débordera par-dessus les parois. L’excès sera rabattu de l’autre côté.

Lors de la pose, veilliez à bien le tendre et sortez tous les plis avant de le faire tenir sur le dessus ou sur la partie extérieure de la paroi.

Souvent réalisée à l’aide d’agraphes ou de clous, cette fixation peut également se présenter sous la forme d’un rail que vous allez clipser sur la partie supérieure de vos parois.

Soyez attentif à bien suivre la forme de la piscine afin que le fond et les parois soient bien en place. Répartissez de manière égale la tension avant de procéder à la fixation du liner.

Le surplus présent sur la partie extérieure de votre piscine sera ensuite coupé.

Vous l’aurez compris, la fabrication et la pose d’un tel liner nécessitera une précision moindre par rapport à un liner fixé à l’aide d’un rail Hung. De ce fait, l’accrochage Overlap est également privilégié par les propriétaires de piscines de forme libre. Ceci leur permet de limiter le casse-tête que représente la prise de mesures pour la fabrication du liner pour ce type de piscines.

3/ Commencer la pose

Posez votre liner à l’emplacement préconisé par le fabricant afin de pouvoir le déplier correctement. Ce sera souvent au centre de votre bassin ou au milieu de la largeur de la paroi du petit bain.

Le fabricant vous aura fourni une indication d’orientation, veillez à la respecter afin de pouvoir positionner correctement votre liner.

Commencez à le déplier avec précaution en l’étalant dans le sens de la longueur de votre bassin.  Vous ferez ensuite la même chose vers chaque largeur, le tout en suivant scrupuleusement les indications fournies par le fabricant.

L’extérieur du liner, qui comporte les coutures, devra être mis côté parois. Si vous l’avez bien déplié, ce sera forcément le cas.

Lorsque vous arrivez au niveau de la bonde de fond, enlevez la bride d’étanchéité avant de recouvrir la bonde avec le liner.

Normalement, si vous avez suivi mes précédentes instructions, vous devriez déjà être pieds nus ou en chaussettes.

Maintenant que vous serez amené à marcher sur le liner, et afin de ne pas l’abîmer, ce sera impératif !

De même, tous les objets non indispensables seront sortis du bassin.

Si vous nécessitez une échelle afin de descendre dans votre bassin, veillez à la faire reposer sur une planchette suffisamment large afin de ne pas marquer ou abîmer le liner.

4/ Continuez par les parois

Votre liner déplié sur le fond du bassin, vérifiez encore une fois qu’il est bien centré. Dépliez maintenant les parties de liner qui vont recouvrir les parois.

  • Vous allez les fixer dans le profilé d’accrochage en commençant par les angles et les endroits où il y a des ruptures de pente s’il y en a.
  • Continuer ensuite par le milieu de chaque largeur.

Afin de vous faciliter la tâche, ces différents points sont marqués sur le dos du liner.

Dans le cas d’un profilé Hung, l’accroche se fera à l’aide d’une lèvre présente dans ce profilé. Celle-ci permettra de bloquer le bord du liner lorsqu’il est poussé à l’intérieur. Toutefois, pour éviter que le liner ne se décroche lors du montage, notamment dans les angles, utilisez des morceaux de « jonc pour liner » de 10 à 15 cm (Hung stop souples) pour le maintenir dans le profilé. Des ½ pinces à linge, en bois de préférence, pourront également faire l’affaire.

  • Accrochez maintenant le liner sur les longueurs. Commencez par les milieux en répartissant la tension de manière à avoir suffisamment d’aisance dans les angles.
  • Finissez ensuite les largeurs.

Maintenant qu’il est accroché sur tout le pourtour de votre bassin, vérifiez que les marques des angles n’ont pas bougées.

5/ Le fond 

Positionnez le fond du liner, du milieu vers les parois, en veillant à ce qu’il y ait le moins de plis possibles. Procédez en ramenant le surplus de matière vers les parois. Attachez une attention particulière au positionnement dans les angles, que vous finaliserez avec les pieds. Dans l’idéal démarrez par le petit bassin.

Ne soyez pas surpris, si vous n’avez encore jamais posé de liner, il est fréquent d’être obligé de s’y reprendre à plusieurs fois pour bien le positionner.

[php snippet=5]

6/ L’escalier et autres banquettes

Si votre piscine dispose d’un escalier, 2 possibilités.

  • Vous avez un escalier monobloc en polyester.

Utilisez les vis fournies pour fixer à travers le liner, les profilés de l’escalier sur la structure de celui-ci. Veillez à ne pas abimer  l’étanchéité du raccord car c’est l’un des endroits où il y a le plus de fuites. Découpez ensuite l’accès à l’escalier.

Conservez les chutes de liner. Elles feront de parfaites rustines pour réparer d’éventuels accrocs.

  • Votre escalier sera recouvert avec le liner.

Positionnez bien le liner au niveau de la dernière contremarche en veillant à être bien centré. Déplier le ensuite vers le haut. Le poids de l’eau aura tendance à tirer le liner vers le bas. Afin qu’il reste bien en place lors du remplissage, caler le par exemple à l’aide de sacs de sables étanches.

Ce dernier point est valable pour tout élément rapporté dans votre piscine (escalier, banquette, plage immergée, …). Prévoyez donc des lests afin de maintenir le liner en place pendant toute la durée du remplissage.

Maintenant que votre liner est bien en place, vous allez pouvoir commencer le remplissage. C’est une étape que je vais aborder dans le prochain et dernier article de cette série consacré à la pose de votre liner.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

D’avance merci. 😉

[php snippet=2]

Crédit photos : © eauplaisir.com

« Comment définir le bon emplacement pour votre piscine en bois »

Vous êtes heureux. Vous venez de vous acheter votre piscine hors-sol en bois. Bientôt vous pourrez profiter des joies de la baignade en famille, entre amis, … . Mais avant, vous allez devoir la monter. Pas de soucis. En plus de la notice, il y a un article sur sa-piscine.com qui va vous aider pour cette opération.

Mais au fait, vous allez la monter où exactement ?

Quel est le meilleur emplacement ?

emplacement de votre piscine

Le bon emplacement de votre piscine

En voilà une bonne question.

Elle est surtout beaucoup moins anodine qu’elle n’y paraît ! Une piscine positionnée à un mauvais endroit ou sur un terrain mal préparé peut vite devenir un cauchemar.

Dans cet article, je vais vous aider pour éviter de tomber dans cette situation peu réjouissante.

1 / Choisir le bon emplacement pour votre piscine hors sol

Comme tout le monde, vous souhaitez le meilleur emplacement possible pour votre piscine. Sur ce point, vous avez déjà votre petite idée.

Mais est-elle compatible avec les règles, souvent de bon sens, qui vous garantiront la pérennité de votre piscine ?

Car positionner votre piscine pour pouvoir en profiter le mieux possible n’est pas suffisant. Il faut aussi que vous puissiez en profiter longtemps.

De ce fait, lors du choix de cet emplacement, vous serez souvent amené à arbitrer entre conforts de baignade et aspects pratiques liés à la gestion courante de votre bassin.

Choisir le bon emplacement est donc un point beaucoup plus important qu’il n’y paraît.

Mais quels sont les principaux points de vigilance ?

Ils sont au nombre de 3 :

  • La nature environnante
  • Les spécificités du terrain
  • Le voisinage

1-1/ Tenir compte de l’environnement

Dans l’idéal, vous placerez votre piscine sur emplacement ensoleillé, loin des arbres et autres grandes végétations tout en étant à l’abri du vent.

Pour le soleil, ok, mais concernant le vent et les végétations ? Ils sont là pour vous compliquer la vie.

On pense bien évidemment au côté désagréable du vent pendant la baignade, ou encore à la sensation de froid en sortant de l’eau. Mais le vent nuit aussi beaucoup à la qualité de votre eau de baignade. Il la refroidit et draine de nombreuses impuretés comme des feuilles, des pollens qui viendront la polluer. Mais même sans vent, la végétation trop proche sera source de nombreuses impuretés.

En conséquence vous serez amené à nettoyer plus souvent votre bassin et à laisser fonctionner votre filtration plus longtemps.

Et puis une végétation imposante peut-être esthétiquement jolie, mais risque de vous mettre votre bassin dans l’ombre une partie de la journée. Votre eau ne sera alors plus chauffée naturellement par le soleil de la journée. Préférez donc un endroit bien ensoleillé, si possible toute la journée ;-).

1-2/ Concernant le terrain ?

Ça tombe sous le sens, mais votre piscine devra être positionnée sur une surface bien plane et uniforme. Si ce n’est pas le cas, il faudra l’aménager dans ce sens.

Un sol bien stabilisé et parfaitement plat, pour une répartition uniforme de la masse d’eau.

Voilà le secret d’un terrain parfaitement préparé à supporter votre bassin. Dans le paragraphe suivant, je vous explique comment faire.

Parmi les aménagements nécessaires de votre terrain, pensez aussi à prévoir une arrivée d’eau et d’électricité.

  • Il vous faudra bien remplir votre bassin et faire des appoints d’eau lors des fortes chaleurs. Une arrivée d’eau à proximité vous sera alors d’une grande aide.
  • Je sais, eau et électricité ne font pas bon ménage. Mais du courant sera nécessaire pour alimenter la pompe de votre système de filtration. Alors pensez également à prévoir une arrivée électrique à l’endroit où vous allez positionner votre pompe.

Ces 2 points, eau et électricité, nécessitent des compétences particulières si vous voulez mettre en œuvre une installation pérenne. Si vous ne maîtrisez pas ces domaines de compétences, faites appel à des professionnels du secteur, c’est plus sûr.

1-3/ N’oubliez pas le voisinage

Ce point semble mineur au 1er abord. Mais si vous ne voulez pas être indisposé, veillez à être à l’abri des regards indiscrets, ou pas, de vos voisins.

2 / Primordial, préparer votre emplacement

Voilà un aspect qui mérite une attention toute particulière. De la bonne préparation de l’emplacement qui va accueillir votre piscine hors-sol, dépend la pérennité de votre bassin.

Ainsi, même sur un terrain parfaitement plat, vous serez amené à décaisser. L’objectif est de parfaitement niveler l’emplacement en retirant tout ce qui peut être gênant comme les cailloux et racines par exemple. Cette opération devra être effectuée sur une surface un peu plus large que l’emprise de votre piscine (environ 50cm de plus).

C’est lors de cette étape que vous en profiterez pour aplanir le terrain si nécessaire. Si ce n’est pas tout à fait le cas, une poussée supplémentaire de l’eau s’exercera sur un des côtés du bassin. Si celle-ci est trop importante ou permanente, vous courez le risque de provoquer une déformation de la structure voire même une rupture de cette dernière.

Mais ce n’est pas suffisant.

Une piscine remplie d’eau, même de dimensions modestes, représente un poids loin d’être négligeable pour votre terrain. Pour rappel, 1m3 d’eau pèse 1000 kilos, soit 1 tonne. Et le volume de votre piscine représente en général au minimum 20 à 30m3.

Votre terrain devra donc être parfaitement stable afin de ne pas risquer de s’affaisser une fois la piscine remplie. Il vous faudra ainsi également connaître la constitution de votre terrain afin de confirmer qu’il est en mesure de l’accueillir.

Et plus votre piscine sera grande, plus important sera ce point.

  • Pour une petite piscine une préparation composée d’une couche de gravier concassé ou arrondi d’environ 5 à 7cm posé sur un géotextile peut suffire,
  • Une piscine plus grande nécessitera souvent la réalisation d’une dalle béton de 10 à 15 cm au moins en fonction de sa taille. Cette dalle pourra même être renforcée et dotée d’un film PVC permettant d’éviter les remontées d’humidité. Ce renforcement et donc la profondeur du décaissement nécessaire pour le mettre en œuvre, dépendra essentiellement de la composition de votre sol.

[php snippet=5]

3 / Une piscine qui tient dans le temps

Vous l’aurez compris, la préparation de l’emplacement sur lequel vous allez positionner votre piscine est capital.

Entre les remontés d’humidité du sol, les aléas climatiques, le poids de l’eau dans votre bassin, le bois qui la compose va beaucoup travailler et le sol sur lequel elle repose est soumis à rude épreuve.

Ne négligez donc pas cette étape et respectez bien les préconisations des constructeurs. Certains imposent même des dalles béton pour des piscines de petite taille.

Même si cela ne vous semble pas nécessaire, ou que votre voisin a posé la même piscine sans en mettre une, ne faites pas l’impasse. Il en va tout simplement du maintien de la garantie constructeur en cas de futurs problèmes.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

D’avance merci. 😉

[php snippet=2]

Crédit photos : © piscine-hors-sol.com

GRATUIT !
Ne manquez jamais un article !



* champs obligatoires


VOS cadeaux de bienvenue :
ebook en cadeaux

Comme des poissons dans l’eau.

Catégories

Archives