« Les chartes FPP, vous les connaissez ? »

Depuis quelques années maintenant, le monde des professionnels de la piscine privée s’est structurée. Cette structuration est passée par la création de la FPP, la Fédération des Professionnels de la Piscine et du spa.

La FPP

1/ Qu’est-ce que la FPP ?

Aujourd’hui, la FPP est l’unique fédération du secteur de la piscine. Elle regroupe tous les types d’entreprises de la filière piscine. L’intégralité des métiers y est donc représentée, du constructeur installateur au fabricant de matériels, de produits de traitement et d’équipements.

Ainsi, 70% du chiffre d’affaires réalisé par la filière piscine en France est réalisé par les entreprises réunies au sein de cette fédération.

1-1/ Quel est exactement son rôle ?

Celui-ci s’articule principalement autour de 3 axes :

  • Promouvoir le secteur de la piscine. Cette action est mise en oeuvre par la valorisation de l’image de ses adhérents auprès des consommateurs, des organismes professionnels et des pouvoirs publics.
  • Professionnaliser le secteur. La FPP édicte les règles techniques de la profession et se positionne comme un acteur incontournable dans la formation aux métiers de la piscine.
  • Défendre auprès des pouvoirs publics les points de vue de la profession. Pour ce faire, elle entretient une dynamique d’échange et de dialogue aussi bien au niveau Français qu’Européen.

1-2/ Sa force

Elle compte plus de 1000 adhérents (1033 au 31 août 2016). Ce chiffre fait d’elle la 1ère fédération en Europe, en nombre d’adhérents et en chiffre d’affaires dans le domaine des piscines.

Sachez également que la France est le 1er marché Européen et le 2ème mondiale en terme d’installations de piscines. Ceci peut vous donner une idée de la puissance et du poids de cette fédération.

Imaginez ainsi l’impact si cette fédération publiait une charte d’engagement que respecteraient ses adhérents.

Et bien c’est ce qu’elle a fait !

Et non seulement elle a publié 1 charte, mais elle en a même publié 2. Plus précisément, elle a créé 2 labels, chacun associé à une charte. Cela pour le plus grand bonheur des propriétaires ou futurs propriétaires piscine, donc vous.

Alors, présentation …

2/ Le label ProPiscines® 

C’est en octobre 2012 que le 1er des 2 labels créés par la FPP voit le jour.

Il a pour vocation d’aider les clients à se repérer sur le marché des piscines privées. Effectivement, de trop nombreux intervenants non spécialistes se sont « improvisé » installateurs de piscines.

Petit à petit le marché s’est brouillé, créant de la confusion.

  • Qui fait quoi ?
  • Comment et avec quelles garanties ?

Avec le temps, la profession en a perdu son identité.

Le label vient donc remettre un peu d’ordre dans tout ça.

2-1/ Pourquoi un label

En faisant appel à un installateur labellisé ProPiscine®, vous avez la garantie du respect d’une installation dans les règles de l’art, avec des produits qualitatifs. L’ensemble est de plus couvert par les garanties nécessaires et adaptées.

Avec ce label, le professionnel place la relation avec son client au coeur de ses interventions. L’accent est ainsi mis sur votre satisfaction. Un client satisfait, disposant d’une piscine de qualité et performante va forcément en parler autour de lui.

Mais l’adhésion au label ProPiscine® est loin d’être une simple formalité. Le postulant devra faire preuve de professionnalisme et démontrer son engagement et son savoir-faire.

2-2/ L’adhésion à ProPiscines®

Pour ce faire, il devra s’engager à respecter une charte stricte et détaillée, composée de 5 chapitres.

Elle impose des obligations en matière :

  • d’information et de service client,

Le professionnel vous conseille et vous accompagne à toutes les étapes de votre projet. Du devis au service après-vente en passant par la réception de votre piscine.

  • d’assurance,

Le professionnel est assuré en responsabilité civile professionnelle et possède une assurance décennale adaptée à la construction des piscines. Il vous remettra une attestation de son assurance décennale et fera systématiquement signer un PV de réception de travaux.

  • de qualité de travail et engagements professionnels,

Le professionnel respecte les règles professionnelles établies et les normes liées à son métier. Il justifie d’une expérience dans le domaine de la piscine d’au moins 3 ans et s’engage à être un professionnel informé et formé. Ses collaborateurs suivent donc des formations régulières et sont dument déclarés.

  • de sécurité,

Le professionnel est responsable et soucieux de la sécurité, tant celle du chantier que de la piscine. Il vous fournira donc la note technique liée à la sécurité et vous conseillera sur le système de protection normalisé le plus adapté à votre situation.

  • de préservation de l’environnement.

Le professionnel adopte une conduite responsable en vue de la préservation de l’environnement. Il vous conseille sur les produits et techniques les plus économes pour un bon fonctionnement de votre piscine (eau, électricité). Évidemment, il s’engage à gérer les déchets tout au long du chantier.

[php snippet=5]

2-3/ ProPiscines® et vous

Pour renforcer encore l’efficacité de ce label, la charte d’engagements vous est remise afin de vous sensibiliser à la démarche et de vous informer sur ce que vous êtes en droit d’attendre du professionnel ProPiscines®.

Et on les trouve où ces professionnels ?

Sur tout le territoire Français. Et pour les reconnaître facilement, repérez le logo ProPiscines®

ProPiscines®, un label de la FPP

ProPiscines®, un label de la FPP

Et le 2ème label ?

Il fera l’objet du prochain article, à paraître très bientôt ;-).

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

D’avance merci. 😉

Crédit photos : © propiscines.fr

[php snippet=2]

« sa-piscine, le bilan 2015 »

Encore une année qui se termine. La 3ème année complète d’existence de sa-piscine . Comme les 2 précédentes, ce fut une année marquée par une forte croissance du lectorat. Cette tendance s’est traduite  aussi bien chez les lecteurs fidèles ( les abonnés au blog ), que chez les lecteurs occasionnels.

Pour cet engouement, je vous dit MERCI.

Merci d’être toujours plus nombreux à me lire, venir chercher de l’information ou simplement un moment de détente à la lecture d’un de mes articles.

Grâce à vous, mon envie d’écrire, de partager de l’information ne tarit pas. J’espère ainsi pouvoir encore longtemps vous apporter Les informations dont Vous avez besoin pour votre projet piscine, pour son entretien, sa gestion au quotidien ou son évolution future.

Merci de sa-piscine

Un grand merci

 

Pour vous, voici donc l’évolution 2015 de sa-piscine en quelques chiffres.

1/ sa-piscine en chiffres

1-1/ Les articles

En peu en retrait par rapport à l’année dernière, ce ne sont pas moins de 33 articles qui ont été publiés cette année.

Pourtant, même si j’ai publié moins d’articles, je n’ai pas, grâce à vous, écris moins. Effectivement cette année 2015 avait une particularité qui m’a beaucoup réjouis.

Le nombre de commentaires a augmenté en flèche !

Effectivement, pour mon plus grand plaisir, vous êtes toujours plus nombreux à me laisser des commentaires ou m’envoyer des mails directement avec le formulaire de contact.

Nous, vous et moi, sommes donc passé d’un monologue (je fournis une information que vous venez récupérer) à un dialogue (je fournis une information, vous venez la récupérer ET vous posez des questions, apportez votre point de vue, etc.).

Nous avons donc ensemble mis en place un véritable échange.

C’est un point que je trouve extrêmement positif, constructif.

D’un blog plutôt passif, nous sommes passés à un blog actif. Quoi de plus enthousiasmant que de partager, d’échanger pour grandir ensemble ?

  • Alors, combien avez-vous été cette année à commenter ?

A votre avis ?

Pour mémoire,

  • en 2013, vous avez laissé 23 commentaires
  • en 2014, vous avez laissé 54 commentaires
  • en 2015, vous avez laissé … 281 commentaires
Oui, 281 commentaires !!

Plus de 5 fois plus qu’en 2014  et plus de 12 fois plus qu’en 2013.

Si ça ce n’est pas de l’échange ?

 

Comme je l’ai toujours dit, je réponds personnellement à tous les commentaires. Cette année, je peux dire que ça m’a pris un peu de temps.

Loin de moi l’idée de dire que c’est du temps perdu, au contraire. Dans les commentaires on traite de questions précises, de cas concrets. Ce sont donc de formidables compléments à mes articles.

C’est pourquoi je vous invite à les lires lorsque u’il y en a à la fin de l’article que vous venez de parcourir.

Cependant, ça prend du temps pour y répondre.

Et le temps que je consacre à répondre aux commentaires, je ne peux pas le consacrer à écrire des articles. Mais ce n’est pas plus mal ainsi, car les commentaires me permettent d’être bien plus proche de mes lecteurs. Cette proximité me permet de leur apporter des réponses à leurs problèmes bien précis.

C’est aussi ça gérer un blog 😉

Alors, continuez, lisez, commentez mes articles, c’est ainsi que nous pourrons ensemble faire vivre ce blog.

1-2/ Parlons un peu de vous

Tout comme pour les commentaires, le nombre de lecteurs, réguliers ou moins réguliers, abonnés ou simplement de passage sur le blog a considérablement augmenté cette année.

  • Cette année vous avez donc été à l’origine de 201 639 visites (75 912 en 2014 et 25 950 en 2013), effectuées par 167 470 visiteurs uniques (64 602 en 2014 et 21 898 en 2013).

Dans la droite lignée de l’année dernière, vous continuez à venir toujours plus nombreux et je m’en réjouis.

Je m’en réjouis d’autant plus que vous ne venez pas simplement lire un article et vous repartez. Non, vous naviguez sur le blog pour en lire plusieurs, ce qui montre bien votre intérêt pour les informations que l’on peut y trouver.

  • Ainsi 600 153 pages ont été vues au cours de l’année 2015, soit 2,98 pages vues par visite. On reste donc dans la continuité des années passées avec 3 pages par visite.

Ces quelques chiffres montrent bien que vous appréciez mon blog et ses articles, que vous prenez le temps de les lire et même d’en consulter plusieurs à chacun de vos passages.

Pour moi c’est peut-être un des points les plus importants et pour ça

Je vous redis une fois encore Merci.
Merci à vous tous

 

2/ Un petit point sur les articles

2-1/ Vos articles préférés en 2015 ?

Voilà une question que vous vous posez sûrement si vous venez régulièrement sur le blog.

Voici donc la liste des 7 articles les plus consultés sur « sa-piscine.com » en 2015 :

  1. « Local technique, pour lequel opter ? »
  2. « Maintenant, vous pouvez améliorer la qualité de votre filtre à sable »
  3. « Pour vous, quelle est la dimension idéale ? »
  4. « Comment trouver l’implantation idéale en 7 points »
  5. « Comment maîtriser le TAC de votre piscine »
  6. « Au fond, quel fond de piscine ? »
  7. « Hypochlorite de calcium. C’est aussi du chlore, oui mais … »

[php snippet=5]

3/ Merci de votre fidélité

Vous en savez maintenant un peu plus sur sa-piscine.com. Vous l’aurez compris, c’est surtout grâce à vous que ce blog existe, se développe et se pérennise.

D’avance je remercie donc tous ceux d’entre vous qui viennent régulièrement ou occasionnellement sur le blog. Alors, si vous l’appréciez, pensez à partager les articles sur Twitter, Facebook ou Google +. Il suffit juste de cliquer sur les boutons appropriés situés à gauche de chaque article.

Devenez également amis de sa page Facebook. Vous participerez ainsi à faire connaître le blog auprès de vos amis et connaissances afin de le rendre encore plus populaire.

Je vous dis à bientôt pour un nouvel article.

Emmanuel

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Crédit photos : © Stuart Miles by freedigitalphotos.net

[php snippet=2]

« Au tour des revêtements dépendants du support »

Après les indépendants, voilà les dépendants 😉 . Comme leur nom l’indique, les revêtements dépendants du support, sont solidaires de la structure de votre piscine. On parle là des carrelages, des enduits ou encore des peintures.

revêtement piscine

mosaïque piscine

Ces revêtements ont un point commun qui ne plaide pas trop en leur faveur. En cas de fissuration du bassin, ils se fissureront aussi. Si cela devait vous arriver, il vous faudra prévoir d’importants travaux pour refaire l’étanchéité l’ensemble.

Que cela ne nous empêche pas de les présenter. Toutes les piscines n’ont pas vocation à se fissurer, surtout si elles sont bien construites.

1/ Les carrelages et mosaïques

Le choix avec un grand C pour un décor au top.

Votre piscine, revêtue de petits carreaux de pâte de verre est synonyme de piscine prestigieuse. Vous avez là, la décoration de piscine la plus luxueuse.

Cela se vérifie tant au niveau de son coût de mise en œuvre, qu’en matière d’esthétique. Dans une telle piscine, il se dégage un éclat particulier de l’eau sous l’effet du soleil ou des projecteurs subaquatiques en nocturne.

Autre avantage. Vous pouvez donner libre court à votre imagination et presque tout demander au carreleur. Des motifs dans le fond ou des frises sous les margelles, un panachage de couleurs, des effets de dégradés, presque tout est possible.

En fonction de votre choix, vous aurez une couleur de l’eau bien particulière qui vous sera propre.

La piscine unique !

De plus, contrairement à un liner par exemple, les couleurs ne s’altèrent pas ou très peu avec le temps.

Cependant, pour pouvoir appliquer un tel revêtement, il vous faudra réaliser ou faire réaliser, un cuvelage en béton étanche. Important, pour ne pas être sujet aux fissures, dont je parlais en introduction, il ne doit absolument pas bouger d’où la nécessité de faire avant, une bonne étude de votre sous-sol.

Ensuite, vous aurez le choix entre 3 grands types de carreaux pour bassin :

  • carreaux de pâte de verre,
  • carreaux céramiques,
  • émaux.

Sans conteste, le carrelage piscine avec des émaux est le plus luxueux, … mais aussi le plus coûteux.

Celui réalisé avec des carreaux céramiques, en général de grands formats, rappellera plutôt celui des équipements collectifs. Pas forcément très esthétique.

C’est donc les carreaux en pâte de verre que vous trouverez le plus souvent pour les bassins privés. Ils se présenteront sous forme de plaques de pose, composées de carreaux de 2 x 2 cm. C’est un format particulièrement intéressant pour la pose sur les arrondis entre les murs verticaux et le fond.

Les arrondis sont indispensables ?

Oui, effectivement.

Ils vous permettront d’éviter les accumulations de saletés aux niveaux des angles. Leur rayon de courbure, en général de 5cm entre la paroi et le fond et de 10 à 15cm entre les parois, vous permettront d’optimiser le nettoyage, qu’il soit manuel ou automatique. Les plaques de carreaux de verre sont donc particulièrement bien adaptées pour les réaliser.

La pose : un alignement à la perfection !

La pose du carrelage piscine ?  Un vrai travail de pro !

Si vous envisagez de le faire vous-même, il vous faudra bien connaître les techniques de pose et vraiment prendre votre temps. Un carrelage qui n’est pas parfaitement droit se verra tout de suite et sera particulièrement inesthétique.

En plus de ces compétences, il vous faudra bien évidemment utiliser des types de colles et de joints compatibles avec l’eau.

Une astuce pour faire des économies de carrelage piscine

Oui, il est possible de donner l’illusion d’une magnifique piscine en carrelage, pour un coût moindre. Pour ce faire, il vous faudra mettre une large bande de carrelage piscine au niveau de la ligne d’eau. Le reste du bassin sera ensuite fait en enduit ou en peinture. Avec les reflets, ce trompe l’œil donnera l’impression d’un bassin totalement carrelé. De plus, vous aurez l’avantage de ce matériau pour le nettoyage de la ligne d’eau qui est l’endroit le plus délicat à entretenir.

Attention, ce n’est qu’un trompe l’oeil !  Tout le monde ne s’y laissera pas prendre.

Le carrelage piscine est certes un investissement, mais c’est aussi un choix esthétique à mûrement réfléchir dans vos choix budgétaires.

2/ Les enduits

Uniquement applicables sur les structures en béton ou maçonnées, vous aurez 2 types d’enduits.

  • Les 1ers consistent en un apprêt imperméable, appliqué préalablement à la pose d’un carrelage ou d’une peinture. Certains auront une souplesse qui leur permettra de résister à de petites fissures de la structure, mais ne dépassant pas le millimètre. Teintés et lissés, ils pourront même être décoratifs et se suffiront à eux-mêmes.
  • Les 2èmes, les enduits silico-marbreux sont composés de ciment blanc, de poussière de marbre et d’adjuvants. Posé sur une épaisseur de 16 à 20mm, ils permettent de garantir une bonne étanchéité tout en offrant un revêtement de finition, au rendu particulier du fait de la présence de marbre. Ce type de revêtement est plébiscité pour donner une couleur claire et naturelle à l’eau de votre bassin.

Et pour la mise en oeuvre ?

A moins d’être du métier, il vous faudra faire appel à un professionnel. Effectivement, l’application d’un tel revêtement n’est pas chose facile à réaliser.

Que dire de l’entretien ?

Vous devrez être particulièrement soigneux. Une eau mal équilibrée provoquera l’apparition d’un dépôt de calcaire ou d’algues qui assombriront sa couleur et à terme endommageront l’enduit.

Vous ou plutôt un professionnel, devra alors procéder à un ponçage léger afin de vous permettre de retrouver sa luminosité.

En y faisant attention, votre enduit pourra avoir une durée de vie de 15 ans en moyenne.

3/ Les peintures

Le revêtement le plus simple à mettre en oeuvre !

A base de ciment, de caoutchouc ou de résine, les peintures de piscines s’appliquent au rouleau en 2 ou 3 couches et toujours sur une structure de bassin propre, sec et lisse. De part leur composition, elles permettent de fermer les pores du ciment et contribuent à colorer votre bassin.

Leur durée de vie est particulièrement limitée puisqu’elle varie de 2 à 5 ans en général. En fin de vie, elle se délite, en de minuscules copeaux que vous retrouverez entre autre dans votre skimmer. Il vous faudra alors procéder à un ponçage de votre bassin avant la mise en oeuvre d’une nouvelle application de peinture.

[php snippet=5]

4/ Revêtements de piscine, les questions à se poser.

  • Quel est votre budget ?

Votre revêtement en fonction de votre budget

Le liner : économique
La membrane armée : moins économique, mais plus résistante
Le polyester : plus cher que le liner et la membrane armée
L’enduit et la peinture : peu chers, mais pas étanches
Le carrelage : coûteux
La mosaïque : très coûteuse

  • Quel sera le type de structure pour votre piscine ?

Il vous faudra adapter le revêtement à la structure.

Pour les structures non étanches

Votre revêtement devra être étanche (liner, membrane armée, polyester).

Pour les structures étanches

Votre revêtement pourra ne pas être étanche (mosaïque, carrelage, peinture, enduit).

  • Quelle sera la forme de votre bassin ?

Un liner ne sera pas adapté à toutes les formes de bassin. Lorsqu’elles sont complexes, si vous souhaitez recourir au principe d’un liner, il vous faudra opter pour un liner armé.

  • L’environnement de votre piscine

Votre revêtement détermine l’image de votre piscine. Veillez à ce qu’il soit en accord avec le style de votre habitation et votre jardin.

  • Le côté esthétique

Vos goûts et envies seront également des critères de choix.

Quelles couleurs, quel aspect, quel toucher, quel rendu ?

Autant de points qui influenceront l’esthétique de l’ensemble. Comme pour le point précédent, vos choix esthétiques devront être en harmonie avec l’environnement de votre piscine. Un point important à ne pas oublier.

  • Durabilité dans le temps

Vous n’avez pas opté pour une structure étanche comme un cuvelage en béton armé ?

Pour une bonne tenue de votre revêtement, il est donc primordial  de canaliser les éventuelles eaux d’infiltration au dos du bassin. Vous devrez donc prévoir dès la construction de la piscine, la pose d’un drain périphérique au bas des parois.

Fort de toutes ces informations, il ne vous reste plus qu’à choisir maintenant votre revêtement ;).

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

D’avance merci ;).

Crédit photos : © concept-mosaique.com

[php snippet=2]

GRATUIT !
Ne manquez jamais un article !



* champs obligatoires


VOS cadeaux de bienvenue :
ebook en cadeaux

Comme des poissons dans l’eau.

Catégories

Archives