« Un débordement particulier : la piscine miroir »

Dans les 3 articles précédent, je vous ai présenté le principe des piscines à débordement. Mais il existe un type de débordement bien particulier, qui fait encore plus rêver, tant son rendu visuel est captivant.

La piscine miroir.

C’est la reine des piscines à débordement. Élégante et éblouissante, elle ne laisse jamais personne indifférent.

piscine miroir

piscine miroir

Mais c’est quoi au juste ?

1/ Description de la piscine miroir

Des lignes pures. Aucune pièce rapportée visible, comme un skimmer ou un bac tampon, pour ternir l’esthétique de votre bassin. Devant vous, vous n’avez que le reflet de l’eau, venant affleurer votre plage et se confondre avec le paysage.

Avec la plage au même niveau que l’eau, elle paraît si lisse qu’on dirait un miroir !

Vous avez là Votre Piscine Miroir.

2/ Comment ça fonctionne ?

Une piscine miroir est en fait une piscine à débordement total, ou périphérique, donc sur les 4 côtés. L’eau s’écoule discrètement et de façon égale sur tout le pourtour de votre bassin.

Cet écoulement est si discret et régulier que la surface d’eau vous semble immobile. Elle vous offre alors un magnifique miroir dans lequel se reflète toute la nature environnante.

Mais elle s’écoule où exactement cette eau ?

Dans une goulotte périphérique, plus ou moins fine. Recouverte d’une grille elle est dissimulée sous la margelle ou située entre la margelle et votre plage.

La réalisation de cette goulotte est primordiale.

C’est elle qui permettra de rendre le débordement silencieux … ou non !

L’eau récoltée dans cette goulotte va alors se déverser dans un bac tampon enterré, donc invisible, avant de se retrouver dans votre système de filtration. Ce dernier, après l’avoir épurée et assaini, va la réinjecter dans votre bassin par le biais de buses de refoulement positionnées dans le fond de votre piscine.

Cette installation a l’inconvénient de nécessiter un débit d’eau très important. Une pompe puissante ou l’installation d’une pompe complémentaire est ainsi nécessaire pour permettre une bonne circulation de l’eau.

L’installation des buses au milieu de votre bassin génèrent malheureusement de potentielles zones mortes au niveau du bas des parois. Il est donc recommandé de rajouter des buses au bas des parois. Elles permettront de brasser l’eau à ces endroits, supprimant ces zones mortes et en évitant les potentiels dépôts de déchets.

Ce procédé, dénommé hydraulicité inversée, permet un brassage idéal de l’eau.

3/ Une réalisation sans défauts …

Le rendu est époustouflant, … sous réserve que la réalisation soit parfaite. Pour créer cet effet d’immense miroir, l’écoulement devra être parfait afin que la lame d’eau soit régulière en tout point de la périphérie.

Il vous faudra donc faire appel à des professionnels expérimentés car le moindre défaut de niveau, ne serait-ce que de quelques millimètres, sera immédiatement visible. Effectivement, l’eau qui est toujours parfaitement horizontale évitera cet endroit qui sera alors mis en évidence et le bel effet miroir sera anéanti.

Un point souvent oublié, sauf par les bons piscinistes, c’est la réalisation de 2 légères pentes inversées au niveau de la goulotte. Celles-ci permettront d’éviter le mélange de l’eau de pluie ou de nettoyage de la terrasse avec celle de la piscine. De même, elles éviteront que l’eau de  votre piscine ne s’échappe sur la terrasse lors de plongeons dans votre bassin.

Peu importe la technique de construction que vous aurez retenue. C’est clairement la qualité et le savoir-faire du pisciniste auquel vous aurez confié la construction de votre piscine qui fera la différence.

4/ Une réalisation qui se paie … encore plus

Dans l’article précédent, traitant des piscines à débordement, je vous indiquais que le budget nécessaire à la réalisation de ces dernières était plus important que pour des piscines classiques.

Ceci est bien évidemment vrai également pour les piscines miroirs, … en pire. Pour garantir un écoulement de qualité, et donc l’effet miroir escompté, la mise en oeuvre devra être irréprochable. La moindre approximation, une légère différence de quelques millimètres et c’est toute l’esthétique de votre piscine et le fonctionnement du débordement qui en font les frais.

Vérifiez et re-vérifiez donc les références du pisciniste auquel vous allez confier cette tâche. Mais la qualité se paie, ce ne sera donc souvent pas le moins cher !

[php snippet=5]

5/ Pour finir

Une piscine miroir, c’est magique. Mais il y a moyen de faire mieux !

Imaginez une piscine miroir, donc avec un débordement sur les 4 côtés, mais légèrement surélevée par rapport au sol (environ la hauteur d’une marche).

piscine miroir surélevée

piscine miroir surélevée

L’effet est magnifique. On dirait que l’eau est comme en suspension.

Imaginez maintenant la même chose, mais avec un des angles qui seraient juste de quelques millimètres plus élevés que les autres. L’eau ne s’écoulerait jamais au niveau de cet angle. Le fait que celle-ci ne passerait jamais sur cette partie de la piscine gâcherait totalement l’effet miroir !

Votre piscine miroir, un atout indéniable pour valoriser et embellir votre habitation.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

D’avance merci. 😉

Crédit photos : © artdecopiscine.fr / piscines-carrebleu.fr

[php snippet=2]

« Douche solaire, ‘eau’bligatoire pour tout le monde ;) »

Que ce soit avant ou après la baignade ou simplement pour se rafraichir lors des  périodes de fortes chaleurs, une douche solaire permet de concilier hygiène et confort. Selon vos besoins, eau froide, eau chaude, le tout en utilisant l’énergie naturelle et gratuite du soleil. Voilà un accessoire de plus en plus populaire qu’il faut avoir près de sa piscine

Mais comment ça fonctionne ? Comment la choisir et à quel prix ?

Toutes les réponses ci-dessous.

douche solaire

Douche solaire, confort et bien-être

1 / Comment fonctionne votre douche solaire

La présentation est faite dans le nom. La douche solaire va utiliser l’énergie du soleil pour vous permettre de prendre une douche à bonne température, voire même chaude.

Le principe est lui, simple.

La colonne de douche comporte un réservoir d’une capacité de 10 à 40 litres selon les modèles vous permettant de stocker de l’eau. Ce réservoir sera souvent réalisé en polyéthylène, un matériau qui a la propriété d’emmagasiner l’énergie solaire.

Sa simple exposition aux rayons du soleil permet de réchauffer naturellement l’eau qu’il contient. Bien évidemment, plus le réservoir est grand, plus il contient d’eau et plus il faudra longtemps pour la chauffer. Cependant, par beau temps, il suffira d’1 à 2 heures pour disposer d’eau chaude.

Attention, en plein soleil, cette température peut atteindre 60°C !

Pas d’inquiétude toutefois. Les douches sont en général équipées d’un mitigeur permettant de maîtriser la température de l’eau. Vous aurez ainsi la possibilité de  mélanger celle contenu dans le réservoir et celle arrivant directement du tuyau d’arrosage.

En outre, nul besoin de vivre dans une région très ensoleillée. Même avec une exposition limitée, sous réserve tout de même que la température de l’air soit assez élevée, vous pourrez profiter d’une eau à bonne température.

Même si la lumière du jour est suffisante, une exposition directe aux rayons UV est préférable. Évitez donc de positionner votre douche dans un lieu ombragé.

Et pour l’alimentation en eau ?

Rien de plus simple.

Il suffit de raccorder votre tuyau d’arrosage à la douche pour remplir le réservoir. En fonction des modèles, votre douche sera équipée d’un robinet d’arrêt qui vous permettra de débrancher votre tuyau d’arrosoir une fois le réservoir plein. Je vous conseille cependant de mettre en place une alimentation permanente. Votre réservoir se remplira automatiquement après chaque utilisation et vous pourrez profiter de manière optimale de votre douche.

N’oubliez pas non plus de tenir compte de l’écoulement de l’eau à travers le caillebotis. En général il se fait directement dans le sol, la quantité d’eau n’étant pas très importante.

 

2 /Douche solaire, les avantages

Installer une douche solaire aux abords de votre piscine confère de multiples avantages :

Une installation rapide et facile :

Votre douche solaire sera livrée en kit prémonté. Vous n’aurez plus qu’à l’ancrer solidement au sol et à simplement raccorder votre tuyau d’arrosage pour remplir le réservoir.

Une consommation en énergie nulle :

Comme je l’indiquais dans le paragraphe précédent, c’est l’énergie solaire qui va chauffer l’eau contenue dans le réservoir de la douche solaire. Elle sera donc totalement autonome sur ce point. Résultat, aucuns frais hormis la fourniture de l’eau.

▪ Un investissement très abordable :

Les gammes de modèles sont relativement larges et les prix qui vont avec aussi. Les premiers modèles sont très accessibles, aux alentours d’une centaine d’euros.

 

3 / Sur quels critères choisir votre douche solaire

Pour acheter votre douche solaire, vous aurez aujourd’hui un choix particulièrement vaste.

Alors voici quelques questions à vous poser pour faire le bon choix.

3-1 / Où allez-vous l’installer ?

Pour répondre à cette question, vous devrez prendre en considération 3 points.

  • Choisissez un endroit bien ensoleillé afin que l’eau puisse facilement chauffer
  • Il faudra fixer votre douche solaire au sol. Veillez donc à ce que le futur emplacement soit adapté. Il devra être plan, résistant et en mesure de pouvoir recevoir des fixations permettant d’ancrer solidement votre douche.
  • Pouvoir mettre en place une alimentation en eau. Même si un simple tuyau d’arrosage est suffisant, il est tout de même préférable de prévoir une alimentation en eau dédiée à votre future douche solaire.

3-2 / Est-elle facile à installer ?

Oui, il suffit simplement de la fixer au sol à l’aide d’un système d’ancrage adapté et de l’alimenter en eau.

Pensez qu’une fois remplie, votre douche solaire pèsera un certain poids. Il est donc important de vérifier que votre plage permettra de la fixer solidement afin d’éviter tout accident.

3-3 / Et pour le réservoir, quelle taille ?

Au vu de l’usage qui sera fait de votre douche, principalement se rincer et éventuellement se rafraîchir lors de des journées particulièrement chaudes, celui-ci n’a pas besoin d’être très important.

Il peut donc varier de 10 à 40 litres, voire plus pour certains gros modèles.

Le choix de la taille du réservoir se fera surtout en tenant compte du nombre de personnes amenées à utiliser quotidiennement la douche.

Pour arrêter votre choix, vous pouvez considérer qu’un réservoir de 25l sera suffisant pour 5 à 6 douches consécutives, sur la base d’un rinçage rapide.

3-4 / Avec quels équipements ?

Au vu de la température que l’eau va pouvoir atteindre, jusqu’à 60°C, je vous conseille fortement d’opter pour une douche équipée d’un mitigeur. Ce n’est pas toujours le cas des modèles d’entrée de gamme !

Les autres équipements possibles relèvent plus d’éléments de confort et ne sont donc pas indispensables.

Parmi ceux-ci, on trouve :

  • le rince-pieds, permettant d’enlever d’éventuel débris végétaux accrochés à vos pieds,
  • le pommeau orientable, pour bien se rincer,
  • le thermomètre intégré, afin d’éviter les douches trop chaudes,
  • un ou des brumisateurs, bien agréable pour hydrater et tonifier le corps après une une exposition au soleil.

Ces équipements auront surtout la fâcheuse tendance à augmenter sensiblement le prix d’achat de votre douche solaire.

À vous de voir ce qui vous semble nécessaire.

3-5 / Son esthétique

Il existe de nombreux modèles, vous donnant ainsi accès à un vaste choix. Quelle soit classique ou moderne, en bois exotique, en inox ou en aluminium, choisir votre douche solaire est une affaire de goût.

Optez pour un design en harmonie avec les lignes de votre piscine afin de lui permettre de s’intégrer parfaitement à votre aménagement extérieur.

Les plus haut de gamme sont conçues comme des mobiliers d’extérieur. Atypiques, elles constituent alors de véritables éléments de décoration pour les abords de votre piscine.

En plus du design, les couleurs ont fait leur apparition. Encore des possibilités supplémentaires pour égayer votre plage de piscine.

3-6 / Un entretien particulier ?

Votre douche ne nécessitera aucun entretien pendant toute la saison de baignade. Mais à l’approche de l’hiver, il sera nécessaire de purger l’eau afin de préserver votre douche solaire du gel.

3-7 / Quel est le prix d’une douche solaire ?

Celui-ci varie principalement en fonction de 2 critères.

  • La gamme du produit et
  • la taille du réservoir. Plus ce dernier est grand, plus le prix de votre douche sera élevé.

Pour une centaine d’euros, vous pourrez acquérir une douche solaire classique avec les fonctions de base.

Pour un équipement haut de gamme, plus design, comportant de nombreux équipements et réalisé dans des matériaux de grande qualité, il faudra compter plus de 1.000,00€.

[php snippet=5]

4 / En finalité

Installer une douche solaire près de votre bassin c’est sympa et apporte de nombreux avantages. Ainsi, en plus de ceux que j’ai abordés précédemment, elle vous permettra également :

  • de préserver l’hygiène de votre eau de piscine. Tout comme pour les piscines publiques, passer sous la douche avant de se baigner permet de se rincer et d’éliminer les produits solaires. Vous introduirez alors moins de polluants dans l’eau de votre bassin.
  • de se familiariser avec l’eau après une longue exposition au soleil.
  • Après vous être baigné, elle vous permet de rincer votre corps et votre maillot de bain à l’eau claire.

Des raisons supplémentaires de vous faire plaisir en vous équipant de cet accessoire aussi discret qu’indispensable.

Alors pourquoi hésiter ?

Et pour des douches de marques à prix correct, faites un tour sur PiscineShop.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

D’avance merci. 😉

Crédit photos : © ctoobio.com

[php snippet=2]

« Alternatives abordables à la nage à contre courant »

Dans le précédent article, je vous ai présenté la nage à contre courant. Efficace, pratique et sympa à utiliser, tout le monde pourrait avoir envie de s’équiper. Oui, mais lorsque l’on regarde le coût, l’envie se fait souvent moins présente … .

Pourtant ce serait tout de même top si vous pouviez nager dans votre piscine privée sans être constamment obligé de faire demi-tour !

Oui, ce serait bien.

Et c’est pourquoi il existe d’autres solutions, moins onéreuses.

la nage à contre courant

Elastique de nage ©priceminister.com

Je vous l’accorde.

C’est moins efficace et moins pratique qu’un système de nage à contre courant. Pourtant, pour un coût bien moins élevé, ces alternatives sont loin d’êtres désuètes.

Je vais donc vous les présenter.

A vous ensuite de faire votre choix.

1/ L’élastique de natation

Le principe est très simple.

Il consiste à fixer un ou plusieurs élastiques, sur votre corps, au niveau de la ceinture en général. L’autre extrémité de l’élastique étant fixé à l’extérieur du bassin, au niveau des margelles ou de la plage.

Vous devrez lutter contre la force de l’élastique, celui-ci vous tirant vers l’arrière. En fonction de la tension de l’élastique, l’effort à produire sera plus ou moins important.

Ce système permet de plutôt bien simuler la nage réelle, mais nécessite de vous un effort constant. De plus, lorsque vous n’êtes pas dans une phase propulsive, ce qui forcément est le cas dans toute nage, à un moment donné du mouvement, l’élastique va vous tirer en arrière. Cette inévitable phase de « retour en arrière » vous donne l’impression de faire le yoyo, ce qui est une sensation plutôt bizarre.

Hormis dans les piscines privées, l’élastique de natation est également utilisé par les nageurs professionnels pour travailler la résistance dans l’eau ou par les professeurs de natation. L’élève effectuant les mouvements en restant sur place, il est plus facile pour le professeur de suivre leur bonne exécution. L’enseignement des bonnes techniques en est facilité car il permet, par une intervention immédiate, de corriger sur le champs les erreurs.

Cependant, pour une meilleure efficacité, l’élastique est souvent associé à un arc de nage.

2/ Un arc de nage, c’est quoi ?

Tout comme l’élastique, il permet de pratiquer la nage stationnaire dans votre piscine.

Mais alors quelle différence et pourquoi choisir plutôt un arc de nage ?

En fait l’arc de nage est un système ingénieux associant un système rigide, une arc rigide et un élastique.

Concrètement, ce système en forme d’arc, est fixée hors du bassin.

En fonction du type de votre bassin, elle se fixera :

  • soit sur vos margelles ou plage de piscine,
  • soit elle sera équipée d’un contrepoids à positionner sous les boudins gonflables de votre piscine.

Oui, l’arc de nage peut aussi être utilisé avec tous les types de piscine, y compris les piscines gonflables. Il vous faut évidemment prendre le modèle adapté.

A l’extrémité de l’arc est fixée un élastique qu’il vous suffira d’attacher à votre taille à l’aide d’un harnais pour pouvoir utiliser l’ensemble.

Arc de nage

Arc de nage

Ce système permet de vous maintenir dans une position horizontale stable tout en vous donnant une totale liberté de mouvement. Lors de votre exercice, la rigidité de la perche permet de stabiliser le mouvement et limite le désagréable effet « yoyo » que vous risquez avec un simple élastique.

L’arc associé à un élastique semble donc bien plus pratique.

Il procure en effet un point d’appui supplémentaire qui vous permettra de changer votre rythme de nage. Vous pouvez donc ralentir, accélérer ou même vous reposer en stoppant tout mouvement.

Par contre, tout comme avec l’élastique simple, vos exercices de nage ne permettront pas de faire travailler efficacement les jambes. Ces derniers serviront essentiellement de stabilisateur et les battements sont donc limités. Il n’y a qu’avec une nage à contre courant, ou une perche de nage(*) que vous pourrez bien travailler avec les jambes.

[php snippet=5]

3/ Choisirez-vous la nage à contre courant ou les alternatives ?

L’arc de nage, ou mieux encore la perche de nage(*) sont donc de bonnes solutions alternatives au système de nage à contre courant pour un budget beaucoup plus raisonnable.

Plus écologiques, plus économiquessimple d’utilisation et faciles à mettre en oeuvre.

Voilà des produits qui raviront les personnes souhaitant nager au calme, sans le bruit des remous de l’eau et sans consommations électriques supplémentaires liées à la pompe de la nage à contre courant.

Au final, les différentes caractéristiques de l’arc ou de la perche de nage(*) permettent de rendre la nage beaucoup plus confortable. Il devient alors agréable de nager sur place, est à moindre coût !

(*) : La  « perche de nage » est un terme déposé à l’INPI. Toute mention nécessite l’autorisation de son dépositaire.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

D’avance merci. 😉

[php snippet=2]

GRATUIT !
Ne manquez jamais un article !



* champs obligatoires


VOS cadeaux de bienvenue :
ebook en cadeaux

Comme des poissons dans l’eau.

Catégories

Archives