« Comment gérer le problème du calcaire dans votre piscine ? »

900vues

Le calcaire, tout le monde connait. Il est souvent présent dans l’eau ce qui est tout à fait normal. Mais tout le monde n’est pas logé à la même enseigne !

Si un taux normal est tout à fait bénéfique, un excès devient une vrai nuisance. Ainsi, selon votre région, vous serez plus ou moins impacté.

Calcaire eau France / Belgique
Du calcaire dans votre eau ?

Si c’est le cas, il s’avèrera un véritable ennemi pour votre piscine. Effectivement, avoir du calcaire en excès dans l’eau de votre piscine peut-être à l’origine de nombreux problèmes.

1/ Le calcaire : définition

Avec les professionnels de la piscine, vous ne parlerez pas de calcaire, mais de dureté de l’eau.  Elle fait référence à sa minéralisation ainsi et sa concentration de carbonate de calcium et de magnesium (le taux de calcaire).

Cette dureté, encore nommée Titre Hydrotimétrique (TH), est exprimée en degré français (°f) ou en ppm (partie par million).

La conversion est simple puisque 1°f = 10ppm.

Concernant le calcaire, peu importe que vous remplissiez votre piscine avec l’eau courante ou l’eau d’un puit. Dans les 2 cas, elle proviendra de la nappe phréatique et sa minéralité dépendra des couches rocheuses souterraines que l’eau aura traversée. 

Cependant, je vous déconseille le remplissage depuis un puit.

Cette eau comporte souvent de fortes proportions de métaux, éliminés par les traitements de l’eau courante. Les économies réalisées en utilisant l’eau d’un puit seront largement englouties par les traitements nécessités par la présence de ces métaux. Au final votre remplissage vous reviendra plus cher que si vous aviez utilisé de l’eau courante.

2/ Pourquoi stabiliser le calcaire de l’eau de piscine ?

Afin d’être de qualité, l’eau de votre piscine devra avoir un TH compris entre 10°f et 20°f. Une teneur comprise entre ces 2 valeurs permet de garantir une bonne longévité à votre installation sans lui nuire.

2-1/ Votre eau a un Th trop faible ?

Elle sera corrosive !

Effectivement, en-dessous de 10°f, votre eau sera trop douce. Son taux d’acidité très élevé va développer des propriétés corrosives. Le risque sera de voir les équipements de votre piscine, comme votre échelle en inox par exemple, attaqués par cette acidité trop élevée.

2-2/ Votre eau a un TH trop élevé ?

Elle favorisera les dépôts de tartre !

  • Ainsi, au-dessus de 20°f, l’eau est dite dure et le calcaire tend à se développer fortement. Ce phénomène s’accentue encore avec l’augmentation de la température.
  • A partir de 25°f, on considère que la concentration de calcaire est trop élevée. Vous devrez donc impérativement traiter l’eau de votre piscine avec un produit anti-calcaire.

Mais quels sont les indices qui pourraient vous alerter sur une présence de calcaire ?

  1. Le 1er indice de présence de calcaire est une eau qui devient légèrement trouble.
  2. Un autre indice visible rapidement est l’apparition de dépôts blancs ou gris sur le revêtement de votre piscine (fond et parois), et plus particulièrement au niveau de la ligne d’eau. Ces dépôts sont des agglomérations de calcaire. On parle de tartre. Rugueux, il favorise l’incrustation d’impuretés et le développement des algues.
  3. Cependant, des effets moins visibles vont également apparaître, qui eux seront de véritables problèmes pour vos équipements. Vos canalisations et vos filtres vont s’entartrer et devenir de moins en moins performants.
  4. Même le confort de baignade se verra réduit. Avec une eau très calcaire, les baigneurs ressentiront des tiraillements et des irritations au niveau de la peau.

3/ Mesurer le taux de calcaire dans l’eau de votre piscine

Pour commencer, je vais vous proposer un test très simple à réaliser.

  • Lavez-vous les mains avec du savon et de l’eau issue de votre piscine. S’il n’y a pas de mousse ou en très faible quantité, c’est que l’eau de votre piscine est dure.

Bien évidemment, cette indication n’est de loin pas suffisante. 

  • Une autre piste consiste à consulter votre dernière facture d’eau, si votre piscine a été remplie avec l’eau courante bien évidemment. Normalement celle-ci est accompagnée d’une analyse de l’eau de votre secteur et vous y trouverez donc également le TH.
  • Mais la méthode la plus fiable est bien entendu de faire un test de mesure. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des bandelettes pourvues d’indicateurs colorimétriques. Leur efficacité est suffisante pour l’usage que l’on souhaite en faire tout en présentant un très bon rapport qualité prix.
  • Sinon, pour un budget plus élevé, vous pouvez aussi utiliser des appareils de mesures électroniques (photomètres), en général utilisés par les professionnels.

Aujourd’hui, de plus en plus de piscines sont équipées d’appareils connectés d’analyse de l’eau. Ces derniers intègrent en général la mesure du TH et donc de la dureté de l’eau.

4/ Comment lutter contre le calcaire ? 

Votre système de filtration permet de retenir une partie du calcaire contenu dans l’eau. Ce dernier va cependant petit à petit s’agglomérer et former des blocs. La conséquence sera la création de chemins préférentiels pour le passage de l’eau et progressivement la colmatation de votre filtre.

La qualité de filtration va donc progressivement baisser. Pour éviter ce phénomène, il est important de régulièrement nettoyer votre filtre à l’aide de produits détartrants spécifiques.

Par contre, si l’eau est vraiment très calcaire dans votre région, la meilleur solution est l’installation d’un adoucisseur ou d’un filtre magnétique. Sans la mise en place de ce type de solutions, il faudra vous résigner à faire régulièrement des traitements anti-calcaires.

Notez qu’une fois le tartre installé, il est très difficile à enlever.

Ainsi, en cas d’entartrage conséquent, la seule solution pour vous en débarrasser sera :

  • Un vidage complet de l’eau de votre bassin. Cette opération nécessite des précautions particulières afin de ne pas abîmer la structure de votre bassin. Faites-vous aider d’un professionnel.
  • Puis user d’huile de coude pour éliminer le calcaire à la brosse,
  • Aspirer les débris que vous aurez réussit à ôter.
  • Sur les endroits tenaces, utiliser directement un produit anti-calcaire ou mieux encore, un mélange d’eau et d’acide chlorhydrique dosé entre 10 et 20%. Ce dosage va dissoudre le calcaire en le faisant mousser.

Attention : La manipulation d’acide chlorhydrique est dangereux. Son utilisation nécessite des équipements de protections et peut causer des dégâts à la structure de votre piscine. Je vous conseille donc de ne pas réaliser cette opération vous-même, mais de faire appel à un pisciniste.

Mais si malgré vos efforts vous n’arrivez pas à éliminer le calcaire, ou que votre revêtement est trop dégradé, il faudra songer à le remplacer (liner, coque) ou le refaire (enduit, carrelage).

Dans ce cas, vous serez également amené à remplacer tout ou partie de vos équipements qui seront sûrement dans le même état que votre revêtement. Le coût risque alors d’être relativement conséquent.

5/ La prévention, plus efficace que la lutte

La meilleure solution pour se prémunir des dépôts de tartre dûs au calcaire, reste encore la prévention.

Pour ce faire, 5 actions vous permettront de vous prévenir ce fléau.

  • Gérer correctement la chimie de votre piscine en ayant en permanence un pH équilibré (entre 7 et 7,4). Effectivement, un pH élevé favorise l’apparition de tartre sur votre revêtement et vos équipements.
  • Eviter d’avoir une température de l’eau trop élevée. L’eau chaude est un terrain favorable à la prolifération des carbonates.
  • Utiliser un stabilisant calcaire. Selon les fabricants, il pourra aussi s’appeler séquestrant de calcaire ou encore inhibiteur de dépôts. Il permet de maintenir le calcaire en suspension dans l’eau et évite donc qu’il ne se dépose et ne s’agglomère pour former le tartre.
  • Effectuez des traitement anti-calcaires. Au minimum, il faudra effectuer un traitement à la mise ou remise en service de votre piscine ainsi qu’au moment de l’hivernage. Selon la dureté de l’eau de votre région, un traitement en milieu de saison peut s’avérer nécessaire. Si votre région vous permet de ne pas procéder à l’hivernage de votre piscine, prévoyez d’effectuer un traitement anti-calcaire tous les 3 à 4 mois, selon la dureté de votre eau.
  • Nettoyez régulièrement votre piscine et notamment votre ligne d’eau. Vous supprimerez ainsi les dépôts dès leur apparition et limiterez fortement leur prolifération.

6/ Quelques conseils pour finir

En France, à l’exception de certaines régions comme les Vosges, la Bretagne, la partie ouest des Pyrénées, certaines parties du Massif Central et la Corse, les eaux sont plutôt dures, donc calcaires.

Suivant le cas, elle sera même très dure ou alors trop douce. Cela ne vous simplifiera pas l’entretien de votre piscine !

Vous l’aurez compris, la dureté de l’eau de votre piscine sera déterminante pour son entretien.

  • Une eau trop douce, provoque la corrosion des parties métalliques et irrite les yeux. Votre pH aura aussi tendance à diminuer.
  • Une eau trop dure, se trouble, entartre le revêtement et votre filtration (filtre, canalisations, …) et provoque des irritations et démangeaisons de votre peau et des yeux.

Petit conseil : Si votre eau est trop calcaire, évitez d’opter pour un filtre à diatomées. Ils s’obstruent très facilement.

[sc name= »signature »

A lire également

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Sallaberry Thierry

5 mois ago

Bonjour,
Je vous remercie pour l’ensemble de vos conseils avisés et c’est pour cette raison que je me permet de vous consulter pour m’aider dans le choix d’un appareil à mesures électronique à 4 ou 5 paramètres pour ma piscine au chlore (80 m3). Comme beaucoup, j’utilise les moyens à bandelettes et à pastilles pour lever le doute mais les résultats ne sont jamais cohérents.
Le mesureur électronique est il vraiment la solution ?
Existe-t-il un mesureur électronique facile d’utilisation sans adjonction de réactifs ? A mesure précise et stable sans calibration complexe? Vous trouverez certainement que j’en demande un peu trop mais bon, j’essaie quand même !0)
La piscine est en résidence secondaire donc les moyens connectés ne sont pas intéressants car je ne peux de toutes façons pas intervenir.
En vous remerciant pour votre support et sûr de votre impartialité, je vous souhaite une belle journée.

(PS) N’hésitez pas à répondre directement dans mon texte.

Cordialement

Emmanuel

5 mois ago

Bonsoir Thierry,

Voici un lien vers un appareil grand public mais efficace pour mesurer les principaux paramètres de l’eau de votre piscine. Ça ne vaut pas un photomètre professionnels, mais non seulement pour une piscine privée vous n’aurez pas besoin d’une telle précision, mais ce dernier sera au minimum 5 à 6 fois plus cher que celui que je vous conseille.
Très bonne soirée à vous
Bien cordialement
Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

Votre filtration s'encrasse rapidement ?

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect, efficacité garantie ! 👍

4️⃣ modèles pour s'adapter à Votre situation.

Essayez et constatez. 😍

carre v2 2020

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.