banner-swimmy 3 à utiliser

« Vous entendez une sirène ? Réagissez rapidement, sinon … »

Depuis le temps que vous attendiez ce moment, vous y êtes. Votre piscine est finie, prêt à accueillir votre 1er plongeon. Vous allez pouvoir vous détendre, vous amuser, profiter des plaisirs de l’eau.

Vous, mais également vos enfants.

A propos de vos enfants, vous avez songé à leur sécurité ?

C’est génial de se retrouver en famille pour profiter de son nouvel espace de bonheur. Mais avez-vous pris les dispositions nécessaires pour sécuriser votre piscine, pour éviter les accidents ?

Personne n’aime en parler et pourtant il est si vite arrivé.

Alors mieux vaut aborder ce sujet avant toute tragédie, justement pour éviter qu’elle ne survienne.

Pour en limiter le nombre, une loi a été promulguée et des normes concernant la prévention des risques de noyades dans les piscines privées ont été définies.

Voici le point important à retenir :

Tout propriétaire d’une piscine privée partiellement ou totalement enterrée et non close doit l’équiper d’un système de prévention des noyades conforme aux normes en vigueur.

Important oui, car il en va de la vie de vos enfants. Et si vous ne respectez pas ces règles, vous vous exposé également  à de lourdes sanctions pénales ainsi qu’une amende  de 45.000,00 EUR !

Même si vous n’avez pas d’enfant, à ce tarif là, je pense qu’il vaut mieux être en règle au regard de la loi.

Pour ce faire, vous avez plusieurs solutions.

Dans cette série d’articles, je vous ai présenté dans les grandes lignes les différentes alternatives.

Parmi celles-ci, il y a les systèmes d’alarmes, dont je vais traiter plus particulièrement dans cet article.

 

Alarme de piscine, LA solution ?

Alarme de piscine, LA solution ?

 

Si vous chercher une alarme, vous serez surpris par la quantité de modèles disponibles sur le marché.

Alors comment faire un choix ?

1/ Bien choisir son alarme de piscine

La 1ère chose à connaître :

Une alarme de piscine et une protection active. Elle n’empêche pas l’accident, mais avertis d’un danger imminent ou d’un accident qui vient de se produire.

Ce point est très important !

Il faut vraiment bien en prendre conscience car il devra grandement influer votre comportement. Effectivement, en optant pour ce type de dispositif, vous devez impérativement être en mesure d’intervenir dans les 3 minutes suivant son déclenchement.

A fortiori, votre bassin ne devra pas être trop éloigné de votre habitation.

Si vous êtes en accord sur ce point et alors seulement, vous pouvez envisager de retenir ce  système de prévention des noyades.

1-1/ Les types d’alarmes

Vous aurez alors le choix entre 2 types d’alarmes. Pour être commercialisées, elles doivent bénéficier d’une attestation de conformité :

  • avec la norme NF P90-307-A1 pour les modèles périmétriques,
  • avec la norme NF P90-307-A1 et respecter le décret 2009-873 pour les modèles immergés.

Vérifiez donc toujours que le modèle que vous avez retenu est bien fourni avec son attestation de conformité.

1-2/ La norme

Je vous avais déjà présenté les différents aspects de la normes dans un précédent article, mais je pense qu’il n’est pas inutile de les revoir.

Parmi les critères d’homologation, on trouve donc :

  • l’obligation d’être en mesure de pouvoir fonctionner 24h/24h, en dehors des périodes de désactivation volontaire,
  • le fonctionnement ne doit pas être altéré par les conditions climatiques (vent, pluie, …),
  • les alarmes doivent disposer d’une sirène intégrée ou déportée par une liaison filaire,
  • elles ne doivent pas se déclencher de manière intempestive, avec la filtration, les robots de nettoyage, le vent ou les oiseaux par exemple,
  • l’alarme doit être autonome, c’est-à-dire qu’elle doit être en mesure de se réactiver seule après la baignade,
  • les commandes d’activation ou de désactivation ne doivent pas pouvoir être utilisées par un enfant de moins de 5 ans. Il ne doit pas pouvoir modifier l’état du système.
  • La sirène doit avoir un niveau de 100 dba à un mètre,
  • Des indicateurs de dysfonctionnements doivent être présents sur la centrale pour signaler une usure des piles par exemple.

Vérifiez donc toujours bien que l’alarme de piscine que vous avez retenue a bien été homologuée. Si ce n’est pas le cas, abstenez-vous de l’acquérir car vous seriez en désaccord avec la loi.

Voyons un peu plus dans le détail les 2 types d’alarmes homologuées.

2/ L’alarme immergée

C’est le 1er type d’alarme permettant d’être en conformité avec la règlementation. Il fonctionne sur le principe de la détection de chute dans le bassin.

En plus des critères d’homologation que je vous ai présenté ci-dessus, ce type d’alarme doit également respecter 2 critères spécifiques

  • la sirène doit se déclencher lors de la chute d’un enfant de plus de 6kg depuis le bord de la piscine,
  • la console doit être solidement fixée au sol.

2-1/ Fonctionnement

Ce type d’alarme est composé d’une ou plusieurs sondes immergées dans le bassin. Celles-ci étudient les ondes acoustiques pour les alarmes à immersions ou les bruits pour les sonars, présents dans l’eau. A la détection de perturbations ou mouvements de l’eau ou encore de bruits suspects, la centrale déclenche alors la sirène.

Notez également que le champ d’action de ce type d’alarme est valable pour un espace défini. En fonction de la taille et la forme de votre bassin, il sera peut-être nécessaire d’installer plusieurs alarmes ou sondes afin de couvrir toute la surface de votre bassin.

 2-2/ Composition

Celle-ci comporte 3 éléments :

  • Une ou plusieurs sondes en fonction de la taille de votre piscine. Il faut compter une sonde pour une surface d’environ 50m². Au-delà il faut rajouter des sondes supplémentaires. Les bassins de formes libres peuvent nécessiter l’installation de plusieurs sondes alors même qu’ils ne font pas 50m². Vérifiez bien que votre alarme est en mesure de capter les informations (chutes) quelque soit l’endroit de votre bassin.
  • Une centrale d’alarme,  incorporée à la sonde ou non, munie d’une sirène,
  • Un système de commande, intégré sur la centrale ou déporté.

Le tout est en général très facile et très rapide à mettre en œuvre soi-même.

 2-3/ Inconvénients

  • Avec une alarme, il y a toujours un temps de latence (temps de déclenchement) entre la chute réelle et le déclenchement de l’alarme.
  • Les déclenchements intempestifs. Bien que la norme stipule qu’une telle alarme doit être insensible à certains facteurs extérieurs comme le vent par exemple, ce n’est pas toujours le cas. Normalement vous devriez pouvoir régler la sensibilité de votre alarme. A vous de trouver le bon niveau pour éviter les déclenchement intempestifs.
  • La configuration de votre bassin peut diminuer grandement l’efficacité de votre alarme. Prenez par exemple un bassin avec un accès en pente douce, sans rupture. Il sera possible de rentrer dans l’eau, si vous le faite progressivement et doucement, sans déclencher l’alarme !
  • La sirène se déclenche lorsque la chute a eu lieu ! Ce n’est donc pas un dispositif préventif. C’est sûrement le point le plus important. Quand vous entendez la sirène, l’accident a déjà eu lieu. Il vous faudra alors agir très vite.

 2-4/ Avantages

  • L’installation d’une alarme immergée est discrète. C’est encore plus vrai pour les alarmes compatibles avec un système de volet, celles-ci étant fixées sous les margelles, au niveau de la ligne d’eau.  Elles ne perturberont que peu l’esthétique de votre piscine.
  • C’est le système de prévention des noyades homologué le moins onéreux, environ 200€ (tarifs 2014) pour les moins chers.

Maintenant que vous en savez plus sur les alarmes immergées, je vous invite à découvrir dans le prochain articles le 2ème type d’alarme homologué. A paraitre bientôt. Et paru !

Retrouvez l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur les alarmes, regroupé dans une courte infographie.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉


 

Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vos devis, gratuit et sans engagements

Votre filtration s'encrasse rapidement ?

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect, efficacité garantie ! 👍

Essayez et constatez. 😍

Carre et 3 logo v2

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Top articles : les plus lus

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.