banner-swimmy 3 à utiliser

« Alarme ou barrière, que choisirez-vous pour votre piscine ? »

Cet article fait suite à l’article « La sécurité, LE point à ne pas négliger lorsque vous vous équipez d’une piscine ». Ce dernier vous a permis de prendre connaissance des aspects généraux concernant la mise en place d’un système de prévention des noyades.

Maintenant vous voulez faire un choix ?

Pour vous guider dans cette démarche, cet article, ainsi que dans le suivant, va vous éclairer sur les spécifications imposées par les différentes normes.

 

alarme ou barrière de sécurité piscine ?

Barrière de sécurité piscine

 

1/ A la découverte des normes

Quand on parle de normes, vous avez rarement le choix !

Une fois n’est pas coutume, en ce qui concerne la prévention des risques de noyades vous l’avez !

La loi vous impose la mise en place d’un système de prévention.

OK, mais elle vous laisse la liberté de choisir parmi 4 systèmes de prévention normalisés.

2/ Les barrières de protection

 Norme à respecter :

Celles-ci doivent répondre à la norme NF P90-306.

 Règle de base :

La barrière de protection doit permettre d’empêcher le passage d’un enfant de moins de 5 ans.

 Les principaux points concernés par la norme :

  • Des dimensions d’au moins 1,22m de haut à partir du sol fini,
  • Un système de fixation résistant à l’arrachement,
  • Une installation à au moins 1m du bord du bassin l’encerclant totalement,
  • Le portillon, à ouverture vers l’extérieur, nécessitera au moins 2 actions pour le déverrouillage,
  • Une résistance à des chocs équivalents à un poids de 50kg pour l’ensemble de la barrière.

 On trouve 3 types de barrières, de la plus abordable à la plus chère :

 La barrière amovible.

Elle a l’avantage de pouvoir être démontée et stockée plus loin lorsque l’on utilise sa piscine. A la longue, cette manipulation peut vite devenir fastidieuse. Cependant, c’est la moins onéreuse à mettre en œuvre.

 La barrière fixe.

La plus courante et le meilleur rapport qualité prix. On trouve aujourd’hui des poteaux très design associés à des matériaux transparents. Ce duo permet de créer des barrières ne dénaturant pas votre environnement

 La barrière escamotable.

Elle disparaît dans le sol !

Votre piscine retrouve alors son esthétique lors des baignades. Sa mise en œuvre très technique en fait aussi la plus chère et nécessite de faire appel à un professionnel pour sa réalisation.

Une barrière ne vous tente pas ?

Pourquoi pas un système d’alarme.

 

3/ Les alarmes

 Norme à respecter :

Celles-ci doivent répondre à la norme NF P90-307/A1.

 Règle de base :

Le but est de prévenir lors de chute, d’immersion ou d’intrusion dans le bassin ou la zone protégée.

 Vous trouverez 2 types d’alarmes homologuées :

 Le détecteur de chute.

Fixée sur le bord du bassin, il alerte en cas de chute ou d’intrusion dans l’eau.

 L’alarme périmétrique.

Une barrière infrarouge autour de votre bassin détecte tout déplacement vers celui-ci,

 Les principaux points concernés par la norme :

  •  Les commandes doivent être sécurisées ou mises hors de porté des enfants de moins de 5 ans,
  • L’alarme doit disposer d’une sirène intégrée ou déporté par une liaison filaire d’une puissance de 100dba à un mètre,
  • Elle doit être fixée solidement au sol,
  • Fonctionnant 24h sur 24, elle doit apporter à l’utilisateur les informations nécessaires à son bon    fonctionnement,
  • Elle ne doit pas être sujette aux déclenchements intempestifs. Les cas de déclenchement sont donc          précisément décris dans la norme.

 Ces 2 types d’alarmes sont les seuls homologués.

Il en existe cependant d’autres comme des bracelets que l’on met aux enfants.

Elles viennent en complément des alarmes normalisées, mais jamais en remplacement !

Soyez donc vigilant si vous optez pour ce système de sécurité. C’est le moins cher mais renseignez-vous bien sur sa conformité !

Effectivement, en juin 2008, le Commission de Sécurité des Consommateurs a déclarée non conforme 5 modèles d’alarmes à détection d’immersion :

  • Aqualarm (mise aux normex depuis),
  • Aquasensor Premium (mise aux normes depuis),
  • Poolguard,
  • Alpool JB 2005,
  • Sécuripool.

 

Barrières ou alarmes, elles ne remplaceront jamais la vigilance d’un adulte. Gardez donc toujours un œil sur les enfants qui jouent près de votre piscine.

Outre ces deux systèmes de prévention des noyades, il en existe 2 autres que je développerai lors du prochain article, « couverture ou abris pour votre piscine », que vous pouvez découvrir ici.

 

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


meignant yves

6 ans ago

Je me permets de signaler que pour les alarmes, elles ne sont valable que si une personne est présente et peut intervenir rapidement. En cas d’absence prolongée ( maison secondaire, voyage etc.) voir des centaines de mètres, la sécurité est nul.
Pour moi l’alarme est une sécurité, souvent mal expliqué par le vendeur, qui s’appuie sur la conformité, pour rassurer l’acheteur. Et néglige le point principal, qu’il faut être présent, cela me parait logique.
Une personne, pour une maison secondaire, a acheté cette été une alarme périphérique, elle se croyait en phase avec la loi. Elle pensait que les vacances finies, elle pouvait laisser sa piscine, sans bâche ou autres systèmes. Elle a appelé son pisciniste, il lui a confirmé la présence d’une personne, elle a acheté une bâche, elle conforme conforme à la loi.
eaberth, l’article sur les alarmes est incomplet, la présence et l’intervention d’un personne rapide , ici on parle en seconde, n’est pas mentionné. J’aimerai lire, que l’alarme est une sécurité quand on est chez soi, mais pas un moyen de sécurisation d’une piscine en cas d’absence, comme beaucoup de personne croit.
En Dordogne, j’ai un terrain clôturé, le portail fermé à clef, le pisciniste ma bien dit quand cas de noyade d’une personne, ma responsabilité était engagé. J’ai mis un volet hors sol.

Emmanuel

6 ans ago

Bonsoir M. Meignant,

Votre remarque concernant les alarmes est fort juste.
On parle à tort de système de sécurité, alors que c’est simplement un système de prévention des noyades. Ce qui par ailleurs est également vrai pour tous les autres systèmes de sécurité.

A mon sens, il y a 2 points importants :

1/ Les systèmes de préventions n’empêchent pas les accidents. Ils permettent seulement de les limiter. Et encore, ils sont homologués pour éviter les accidents des enfants de moins de 6 ans, qui représentent environ la moitié des noyades.

Quid des enfants plus âgés ?

Rien n’est prévu dans les textes de loi !

Le plus gros défaut de l’alarme, à mon avis, est que le système vous avertis une fois l’accident produit (alarme à immersion) ou qu’il est sur le point de se produire (alarme périmétrique). On est donc déjà en situation de danger.
Les autres systèmes permettent, eux, d’éviter l’accident, ce qui est bien mieux. Et encore, ceci n’est valable que pour les enfants de 6 ans ou moins !

Le meilleur moyen pour limiter les accidents est de combiner un ou des systèmes de prévention des noyades avec des comportements sécuritaires que je décris dans le dernier article de la série traitant de cette sécurité.

2/ Si vous n’êtes pas sur place, quelque soit votre système de prévention, il aura qu’une efficacité très limité.

Un enfant de 6 ans ou moins, ne se promènera jamais seul, du moins je l’espère.
Si cela devait tout de même être le cas, il sera arrêté par les différents systèmes, sauf évidemment les alarmes dont l’utilité sera nulle s’il n’y a personne prêt à intervenir.

Si c’est un adolescent ou un adulte qui passe par là et qu’il veut accéder à votre piscine, ce n’est ni une barrière, ni une bâche ou un volet, ni même un abris qui va l’arrêter.

En fonction du système, il mettra juste un peu plus de temps, mais quitte à vandaliser le système, il arrivera a accéder à votre bassin. N’étant pas juriste, je ne pourrais pas vous dire si votre responsabilité sera plus ou moins engagée en fonction du système de prévention des noyades retenu, mais dans tous les cas votre bassin ne sera ensuite plus protégé.

Dans votre cas, avec un volet hors sol vous entrez théoriquement dans le même cadre légal qu’une barrière homologuée.
Le volet limitera simplement le nombre de tentatives d’accès à votre bassin. Certaines personnes mal intentionnées qui auraient aisément sauté par dessus la barrière, ne se donneront pas la peine de forcer votre volet. C’est malheureusement la seule différence !

Par contre, juridiquement, je ne suis pas capable de vous dire quel sera votre niveau de responsabilité, à partir du moment ou il y a eu effraction caractérisée, ce qui sera le cas si quelqu’un force votre volet.

Si la personne est vivante, elle sera poursuivie pour effraction, tout comme si elle était entrée dans votre maison.

Mais si elle décède de noyade dans votre piscine, qui est responsable ?

Que ce soit un volet hors sol ou une barrière, vous auriez été en règle vis-à-vis de la loi, mais la personne est tout de même décédée, on ne peut donc plus la poursuivre !

A ce moment là, il y aura toujours des gens pour chercher une responsabilité, à commencer par la famille de la personne décédée. Elle tentera à coup sur de vouloir vous faire porter le chapeau.

En finalité, quoique vous fassiez, si vous n’êtes pas sur place, votre piscine sera toujours vulnérable. Ce n’est pas en rendant l’accès plus difficile, avec un volet par exemple, que vous pourrez en empêcher totalement l’accès !

Malheureusement, il n’y a pas de solution miracle.

Je vous remercie pour votre commentaire qui a permis de préciser quelques points, qui comme vous le signaliez, ont leur importance.

Cordialement

Emmanuel

Centrale Batiment

6 ans ago

Merci pour ces informations et pour ces commentaires fort instructifs ! J’ai moi opté pour une alarme anti-noyade car j’ai un jeune fils qui aime aller s’amuser dans le jardin. Bien sûr, je fais toujours en sorte de ne pas le laisser seul près de la piscine, mais j’ai toujours peur d’un accident se déroulant pendant une très courte absence.

Emmanuel

6 ans ago

Bonsoir,
Merci pour votre commentaire.
Effectivement, s’il y a un point à retenir, c’est de ne pas laisser vos jeunes enfants seuls prêt d’une piscine. Le plus important : surveillance, surveillance, surveillance.
Pour le reste, je pense que mon précédent commentaire est déjà bien complet sur le sujet.
Emmanuel

Yvon

4 ans ago

Merci pour l’article, Je pense que je vais faire monter une clôture autour de ma piscine. Avant j’étais contre parce que ce n’était pas à la mode, je voulais une piscine stylée et artistique. À la réflexion, je me suis dit qu’on peut toujours avoir une belle piscine avec une belle clôture autour, et avec une clôture, je dois pas m’inquiéter des enfants.

Emmanuel

4 ans ago

Bonjour Yvon,

Vous avez raison, il existe de très belles clôtures très design maintenant. Ensuite, c’est vraiment un choix personnel de choisir une clôture pour protéger l’accès de sa piscine.

Très bonne continuation et revenez souvent sur Sa-piscine

Bien cordialement

Emmanuel

Alarme ou barrière, que choisirez-vous p...

4 ans ago

[…] Cet article va vous guider dans le choix d'un système de prévention des noyades. Alarme, barrière, … qu'imposent exactement les normes ?  […]

Vos devis, gratuit et sans engagements

Votre filtration s'encrasse rapidement ?

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect, efficacité garantie ! 👍

Essayez et constatez. 😍

Carre et 3 logo v2

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Top articles : les plus lus

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.