«

»

Août 31

« Comment trouver l’implantation idéale en 7 points »

Vous avez pris votre décision. Vous goûterez aussi aux joies de votre piscine privée. La première grande étape dans votre projet consiste à définir précisément l’implantation de votre future piscine.

Commencez par étudier son futur emplacement.

Ce point est capital !

Pourquoi ?

Parce que l’environnement aura une influence prépondérante sur votre confort d’utilisation et la durée de vie de votre bassin.

 

Une implantation réussie

Une implantation réussie

 

En 7 points, vous allez découvrir :

Comment trouver l’implantation idéale pour votre piscine, en tenant compte :

  • De la situation de votre terrain

 

1/ Votre intimité

Premier point important, prenez en compte votre intimité et celle de vos voisins.

Vous rêvez de profiter de baignades en toute tranquillités ?

Utilisez la configuration naturelle de votre terrain.

Murs, arbustes, tout est bon pour vous mettre à l’abri des regards indiscrets.

Vous ne ressentez pas de gêne au premier abord ?

Qu’importe, ces éléments naturels limiterons d’autant les futurs conflits. Sachez que même sans le vouloir, vous provoquerez inévitablement des envies auprès de votre voisinage.

 

Ça y est, on ne vous voit plus. Mais ce n’est pas tout ! On vous entend !

  •   Votre bassin est positionné près de votre limite de propriété. Vous vous êtes même protégé des regards indiscrets.
  •   Vos enfants jouent, crient, rigolent en s’amusant dans votre espace baignade.

Tous les ingrédients sont réunis. Lassé par les nuisances sonores, les bonnes relations, tissées avec votre voisinage, vont se dégrader rapidement.

 

 « Soyez donc vigilant. Pensez aux gens qui vous entourent ! »

2/ Votre voisinage

Une bonne implantation n’est pas en défaut au regard de la loi. Ceci implique donc de respecter quelques réglementations légales.

La première chose à faire :

  •  Prendre connaissance du PLU (Plan Local d’Urbanisme)
  •  ou du RNU (Règlement National d’Urbanisme) si votre commune ne comporte pas de PLU.

Ne vous inquiétez pas de ces termes barbares !  Ces informations sont disponibles en Mairie ou même sur Internet si votre commune a choisie de les mettre en ligne.

Un RNU est moins strict qu’un PLU. Il impose par exemple une distance obligatoire de 3 mètres entre la clôture de votre voisin et les premiers bords de votre piscine.

Sachez tout de même que quel que soit votre implantation, votre voisin pourra cependant toujours invoquer le droit des tiers :

 

« Toute personne peut invoquer un abus de droit ou un trouble anormal du voisinage »

 

A lui alors de prouver la nuisance causée !

 

3/ La voie publique

Il n’y a pas que vos voisins, mais aussi la voie publique.

Par exemple,  l’article R.111-6 du code de l’urbanisme impose des distances minimales obligatoires entre votre piscine et les voies de circulation.

  • 40 mètres de l’axe des autoroutes
  • 25 mètres de l’axe des routes à grande circulation

Une exception : ces règles ne s’appliquent pas à l’intérieur d’une agglomération.

Rassurez-vous, lorsque vous déposerez votre déclaration de travaux, ces points seront vérifiés par les services adéquats. Vous serez donc prévenu si un des points ne devait pas être respecté.

 

4/ Intégrez le climat

Du soleil, encore du soleil

Piscine et soleil vont de pair, alors optimisez la période d’ensoleillement !

Comment procéder ?

Vous envisagez plusieurs possibilités d’implantation de votre piscine. Pour chacun, vérifiez le taux d’ensoleillement.

Que pouvez-vous y gagner ?

  • Prolonger de votre période de baignade. L’idéal serait un ensoleillement total de votre piscine de 10h00 à 17h00 en été,
  •  Des baignades plus agréables. Profiter des rayons du soleil pour gagner, grâce à un chauffage naturel et donc écologique de votre eau, quelques degrés.

Les points de vigilance :

  •  La position du soleil est sensiblement différente en fonction des saisons. Repérer les trajectoires du soleil à partir du début du printemps jusqu’à la fin de l’été.
  •   Veillez à ce que votre bassin ne soit pas malencontreusement dans l’ombre d’un mur, d’arbres, de votre maison ou de celle de votre voisin, justement en plein milieu de l’après-midi !

Afin de permettre une lecture plus agréable et moins longue, j’ai scindé l’article en 2 parties. Je vous invite donc prendre connaissance de la suite dans la 2ème partie de cet article disponible ici.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

D’avance merci. 😉

Et pourquoi ne pas consulter :

1 ping

  1. Comment definir la bonne implantation pour votre piscine | Infos vie pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>