« Les revêtements indépendants du support dans le détail »

Cette 1ère catégorie de revêtements a la particularité de ne pas faire corps avec la structure du bassin. Un point particulier concernant le polyester stratifié. Je l’avais déjà précisé dans le précédent article, mais il est à noter que le polyester stratifié est considéré comme un revêtement  semi-solidaire, mais classé dans cette catégorie.

Revêtement liner

Pose d’un revêtement liner

Commençons par un point important.

De part leur indépendance du support, ces revêtements ne seront pas touchés par d’éventuelles petites dégradations de ce support. Ainsi, si celui-ci venait à se fissurer, votre revêtement ne sera pas affecté et restera étanche.

Par contre, ils ne pourront pas être utilisés sur une structure étanche (béton hydrofugé par exemple). En effet, ils présentent toujours un phénomène de condensation, c’est-à-dire qu’ils laissent filtrer une quantité très faible d’eau. Pour un liner, c’est environ 2cl par m2 par jour.

L’utilisation d’un support non étanche et drainé, permettra d’évacuer cette sudation évitant ainsi la stagnation de l’eau entre le support et le liner.

1/ Le liner

Parmi tous les revêtements, c’est sûrement le plus connu. Mais c’est quoi exactement ?

Le liner est une enveloppe étanche, souple, à base de PVC. Un peu comme la peau de votre bassin. Confectionnée sur mesure en usine, elle aura exactement les côtes intérieures de votre bassin. En terme d’épaisseur, pour ces revêtements, se sera souvent 75/100ème. Vous en trouverez aussi avec une épaisseur de 50 ou 60/100ème, dès lors qu’il est utilisé pour des bassins de petites tailles, les piscines hors-sol ou souvent dans les kit à monter soi-même.

En équipant votre bassin avec un liner, vous aurez la possibilité de faire votre choix dans une large gamme de teintes ou de motifs.

Concernant la pose, elle devra obligatoirement se faire sur une surface propre et lisse. Une finition imparfaite de la structure de votre bassin (aspérités par exemple) pourra nécessiter la pose au préalable d’un feutre imputrescible.

Je vous conseille de programmer cette opération lors d’une belle journée ensoleillée. Je sais, ce n’est pas toujours facile, mais le soleil, en réchauffant le liner, provoquera sa dilatation, ce qui vous facilitera la pose.

Pour ce faire, vous aurez équipé votre bassin d’un profil d’accrochage, mis en place sous les margelles, et de pièces à sceller disposant de joints et d’une bride d’étanchéité.

Vous avez entièrement accroché le liner dans son rail périphérique ? La 1ère étape est terminée.

Etape suivant, procéder à la mise en dépression, en aspirant l’air emprisonné entre le liner et la structure. Cette étape permet au liner de bien épouser les formes de votre bassin. C’est le moment d’en profiter pour résorber les inévitables plis. Votre liner est maintenant bien en place ?

Vous pourrez commencer le remplissage de votre bassin. Tant que vous n’avez pas atteint une bonne vingtaine de centimètres, continuez à maintenir les aspirateurs en fonctionnement. Une fois ce niveau atteint, c’est l’eau qui va maintenir le liner en place.

J’en profite pour préciser que c’est la raison pour laquelle il ne faut jamais complètement vider une piscine équipée d’un liner. Car sans eau, votre liner va bouger. Veillez donc à toujours laisser au moins 15 à 20 cm d’eau dans votre piscine lorsque vous procédez à un vidage de votre bassin.

 

En finalité, le liner est donc un revêtement relativement polyvalent. Il convient à presque toutes les structures de bassin, à l’exception des structures étanches, comme je l’ai déjà évoqué précédemment.

Pour combien de temps ?

La durée de vie d’un liner varie entre 8 et 15 ans.

Tout dépend du soin apporté, du traitement d’eau et du degré d’exposition au soleil.  Même s’il n’a rien à craindre des produits d’entretien classiques il n’aime pas trop les traitements chocs à répétition ou les produits chimiques à forte concentration. Ainsi les produits d’entretiens solides, que l’on a tendance à jeter dans l’eau, sont à éviter. En entrant en contact direct avec le liner, lorsqu’ils se déposent au fond de la piscine, ils risquent de le tâcher irrémédiablement.

Je veux changer …

Le liner se remplace facilement, en une journée. Il vous offre ainsi la possibilité de changer l’aspect de votre piscine avec une nouvelle couleur ou un motif. C’est également l’occasion pour certains propriétaires de monter en gamme en optant cette fois-ci pour la fourniture et pose d’une membrane armée.

Et pour les garanties ?

Voilà une question épineuse. En général, votre liner est garantie 10 ans. Mais comme avec le temps et l’ensoleillement les couleurs de votre liner commencent à ternir, le maintien des couleurs est souvent exclue de la garantie. Eh oui !

Alors qu’est-ce qui est garantie ?

Normalement l’étanchéité !

Cependant, en cas de problème, votre droit à garantie sera difficile à faire valoir. Effectivement, la garantie est applicable pour une maintenance conforme. Autrement dit, dans vos opérations d’entretien de votre bassin, vous ne devrez pas avoir commis d’erreur et vous devrez avoir appliqué scrupuleusement les recommandations du constructeurs.

Ainsi est-ce que vous avez été suffisamment attentif :

  • au choix des produits, bien évidemment sélectionné par le constructeur,
  • au dosage des produits,
  • à l’application des produits,
  • à la compatibilité des produits,
  • au choix des appareils et équipements de nettoyage ou d’hivernage,
  • à la gestion des systèmes de chauffage, de filtration et de traitement divers,
  • au comportement des nageurs, y compris des animaux qui pourront avoir envie de se baigner.

Vous comprendrez aisément la difficulté à faire jouer la garantie.

Encore un dernier point sur lequel les constructeurs n’insistent pas trop.

Votre garantie sera dégressive dans le temps.

Ainsi plus le temps passe, moins votre liner sera garantie.

Sans vouloir être trop pessimiste, votre garantie ne vous sera utile que dans les toutes premières années, si vraiment vous découvrez un vrai gros défaut sur votre liner. Et encore, même là, il va falloir faire preuve de persuasion et d’obstination dans les preuves à fournir pour la faire appliquer.

C’est dans ces moments là que l’on se félicite d’avoir choisi un bon pisciniste. Il saura reconnaitre un vrai problème et faire le geste commercial nécessaire pour aider à la résolution.

2/ La membrane armée

C’est quoi exactement une membrane armée ?

Pour faire simple. C’est comme un liner, en plus épais, renforcé, qui serait réalisé sur place.

Pour être un peu plus précis.

C’est une membrane armée ou PVC armé 150/100ème d’épaisseur permettant de réaliser l’enveloppe étanche de votre bassin.

Elle se présente sous forme d’imposants rouleaux à découper en lés. Ceux-ci sont fixés au bassin et soudés entre eux, in situ, selon les cotes intérieures du bassin.

Composé d’une armature en polyester entre 2 membranes PVC, la membrane armée est très résistante et ne craint pas les produits d’entretiens. La contre-partie de cette armature interne est que la membrane armée n’est pas aussi souple qu’un liner.

Par contre, tout comme le liner, vous aurez un large choix de teintes et de motifs, certains étant même personnalisables.

La pose devra également s’effectuer sur un bassin totalement propre et lisse, équipé de pièces à sceller avec joints et bride de serrage pour une parfaite étanchéité.

Tout comme le liner, la membrane armée sera accrochée en partie supérieure. Pour ce faire on utilise couramment l’un des 3 procédés suivant :

  • un rail spécial identique à celui du liner,
  • en rabattant un surplus de matière par-dessus la paroi du bassin avant la pose des margelles,
  • en soudant la membrane armée sur une tôle spéciale, préalablement fixée en partie supérieure de la paroi.

La membrane armée est ensuite fixée au bas des parois, à des clés spécialement positionnées pour l’occasion.

Enfin, les lés sont soudés les uns aux autres par chevauchement avec un chalumeau à air chaud. Il reste à confirmer et adoucir les soudures par un petit cordon de PVC liquide de teinte identique à la matière.

La réalisation sur place de cette enveloppe étanche permet un travail entièrement sur mesure, quel que soit la forme de votre bassin, même les plus sinueuses. Ce revêtement est donc particulièrement recommandé pour les piscines à débordement.

Tout comme le liner, ce revêtement s’adaptera à toutes les structures du moment qu’elles ne sont pas étanches et ceci pour les mêmes raisons qu’un liner.

Pour combien de temps ?

La durée de vie d’une membrane armée et supérieure à celle d’un liner puisqu’elle varie de 10 à 18 ans. Certaines atteignent 25 ans voir plus !

Je veux changer …

Contrairement au liner qui peut se changer en 1 journée, le remplacement d’une membrane armée nécessite un travail de dépose et de préparation, avant la pose proprement dite. L’ensemble peut demander entre un et trois jours, selon la complexité des formes du bassin.

3/ Le polyester stratifié

Ce revêtement est composé de polyester armé de fibre de verre. Aussi appelé polyester stratifié, il est considéré comme une étanchéité semi-rigide.

Entrant dans la catégorie des revêtements indépendants du support, il nécessitera également une structure non hydrofugée et comportant des pièces à sceller comprenant des joints et une bride de serrage.

Il aura toutefois l’avantage de convenir à toutes les formes de bassin, y compris les plus extravagantes. Vous pourrez ainsi réaliser les courbes les plus complexes, intégrer toutes formes d’éléments comme un rocher, un escalier non conventionnel ou encore un îlot central par exemple le tout sans qu’il soit nécessaire de réaliser de joints.

Son application consiste à poser sur les parois et le fond du bassin du mat de verre en multi-couches, imprégnées de résine. Une double couche de finition teintée dans la masse, appelée « gel-coat », permettra de fermer et de protéger le revêtement stratifié, tout en offrant un glacis de surface particulièrement beau.

Pour combien de temps ?

La durée de vie d’un revêtement polyester est variable bien que particulièrement longue. Selon les conditions atmosphériques de pose, le traitement de l’eau, l’environnement de la piscine, elle pourra atteindre dans certaines situations favorables, une vingtaine d’années.

Je veux changer …

Non, vous ne serez pas obligé de supprimer l’existant pour lui donner un coup de neuf.

Il suffira, mais c’est déjà un très gros travail, d’éliminer l’ancienne couche de finition, le gel-coat, pour mettre à vif le mat de verre. De nouvelles couches de fibre de verre imprégnées de résines seront alors posées avant l’application d’un nouveau gel-coat.

En fonction de la taille de votre bassin, cette opération pourra prendre un certain temps.

Maintenant que vous connaissez bien les revêtements indépendants du support, je vous propose de traiter les revêtements dépendants. Ce sera l’objet du prochain article.

A très bientôt pour la suite.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

 

Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vos devis, gratuit et sans engagements

L'automne, c'est le retour des pollutions !

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect Extra, optez pour un maillage plus fin. Efficacité garantie ! 👍

Essayez et constatez. 😍

Carre - Extra automne

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.