« Choisir votre traitement piscine sans vous tromper »

Filtrer l’eau de votre piscine est essentiel mais insuffisant pour avoir une eau claire et limpide. Il vous faudra aussi l’assainir en la désinfectant. Un bon traitement piscine s’impose ! Pour ce faire, des procédés ou produits chimiques dédiés permettront d’éliminer algues et champignons qui seraient tentés d’y proliférer.

Bien sur l’adjonction d’autres produits sera également nécessaires, mais ils feront l’objet d’articles qui leurs seront spécifiquement dédiés.

Focalisons-nous donc sur les désinfectants.

traitement piscine au chlore ou brome
pastilles de désinfectant

Pourquoi eux et pas les autres ?

La réponse est simple.

Le choix du type de désinfectant influera sur l’installation à prévoir dans votre local technique. Il est donc important de prendre cette décision dès l’élaboration de votre projet.

Afin de vous guider dans votre choix et je vous propose de passer en revue les différentes solutions de désinfection.

1/ Le chlore

On parle ici du traitement le plus connu du grand public, au point que son odeur est associée à la piscine.

Pourquoi lui ?

Tout simplement à cause de son efficacité et surtout de son bon rapport qualité/prix.

Sans trop verser dans la chimie, il est bon de savoir que les produits chlorés font partie de la famille des halogènes. Ce sont des désinfectants et oxydants très puissants dans la lutte contre les bactéries, les champignons, les virus et les matières organiques.

Son efficacité est maximale dans des eaux très acides (PH très faible) et le devient moins à mesure que le PH augmente. Un compromis doit donc être trouvé afin d’avoir une bonne efficacité tout en ayant une eau supportable par les baigneurs.

Le PH idéal se situe donc à 7,2.

 

Attention :

Comme tout produit chimique, les produits chlorés sont des produits dangereux. Ils sont à utiliser avec précaution et à conserver hors de porté des enfants.

1-1/ Contraintes

Les contraintes liées au chlore sont les suivantes :

  • Son efficacité baisse à mesure que la température augmente.
  • Agressif pour la peau et les muqueuses, il demande une attention particulière concernant son dosage. Effectivement, un surdosage est néfaste pour la santé des baigneurs. Ce dernier doit donc être contrôlé très régulièrement, à savoir au moins une fois par semaine.
  • Son odeur très caractéristique est plutôt désagréable.
  • Ne mettez jamais de galets de chlore directement dans le bassin. Vous risqueriez d’endommager le revêtement de votre piscine.
  • Les ultraviolets (UV), auxquels il est très sensible le dégradent rapidement. Pour conserver dans le temps ses qualités de désinfectant un stabilisant lui est associé (inclus dans les pastilles). Malheureusement, autant le chlore se dégrade avec le temps, autant le stabilisant s’accumule dans l’eau de votre bassin. Une concentration trop importante de ce dernier réduit l’efficacité du chlore. Il est donc important d’en surveiller le niveau. Si le niveau de stabilisant atteint 75mg/litre, le chlore devient inopérant. Il faut donc déconcentrer l’eau et le seul moyen est de la renouveler partiellement.

1-2/ Points forts

Il a aussi des points positifs :

  • Un grand avantage est son pouvoir de rémanence. Il purifie l’eau, mais détruit également les germes au fur et à mesure de leur apparition.
  • En utilisation régulière, le chlore a de bonnes propriétés algicides.
  • Son principal avantage est son prix. Peu cher, un galet suffit en général pour une semaine de traitement. C’est le traitement le moins onéreux du marché.
  • D’une utilisation très simple. Les galets unidoses sont très pratiques à utiliser et proposent une action complète sur l’ensemble des germes.

1-3/ Précautions

Il nécessite également quelques précautions et notamment de ne jamais le mélanger avec des produits acides.

Comme indiqué précédemment, il est important de bien respecter le dosage préconisé par le fabriquant. Traiter régulièrement ne veut pas dire traiter trop souvent !

Un excès peut avoir des conséquences négatives sur l’usure et la corrosion des matériaux de piscine, sans compter les dépenses supplémentaires et inutiles.

1-4/ Types de traitements

On trouve le chlore sous deux formes de traitements.

  • Le traitement longue durée. C’est le traitement de fond que l’on effectue pendant toute la saison d’utilisation de votre piscine. Les galets unidoses de chlore positionnés dans le skimmer ou un chlorinateur se dissolvent lentement. Ils provoqueront aussi une diminution du PH. Il vous faudra donc bien le surveiller.
  • Le traitement choc. On parle là de traitement curatif. Le but est d’effectuer une stérilisation rapide avant d’entamer à nouveau le traitement courant. Utilisez en une fois, il permet de rattraper une eau de piscine qui a virée, qui est envahie d’algues ou lors de l’estivage de votre piscine à sa remise en route au printemps.

1-5/ Bilan

Que dire du chlore.

Désinfectant peu onéreux, il nécessite une attention toute particulière afin d’éviter les surdosages et la concentration excessive de stabilisant. Pour palier préventivement à ce dernier point, il est conseillé de renouveler chaque année de 30 à 50 pour cent de l’eau du votre bassin.

Pour garder une efficacité maximale, il est conseillé de maintenir le PH entre 7,2 et 7,5 et une température maximum de 28°C.

 

Un point de vigilance :

Attention, une forte odeur de chlore signifie souvent un manque de chlore accompagné d’un PH trop élevé ! Il est alors nécessaire d’analyser votre eau et de pratiquer les ajustements nécessaires.

2/ Le brome

Le brome est un puissant oxydant et désinfectant.

Il permet une action complète sur l’ensemble des germes, éliminant les bactéries, virus, champignons et autres matières organiques amenés dans l’eau de votre piscine.

Attention :

Tout comme les produits chlorés, les produits à base de brome sont des produits qu’il convient d’utiliser et de conserver hors de porté des enfants.

2-1/ Contraintes

Les contraintes du brome sont les suivantes :

  • Comme tout les halogènes (famille chimique du chlore et du brome), c’est un très bon oxydant. Cependant, son action étant de courte durée, il doit être injecté de manière continue à l’aide d’un brominateur,
  • Il est de 20% à 40% plus cher que le chlore.

2-2/ Points forts

Ses points positifs :

  • Avec un brominateur, le traitement au brome est d’une simplicité enfantine. Vous le remplissez au ¾ de pastilles de brome et vous réglez le débit de passage de l’eau, pour obtenir le bon niveau de brome dans votre eau de baignade. Une fois que presque toutes les pastilles ont été dissoutes, vous en rajoutez à nouveau. C’est tout !
  • Un confort de baignade supérieur par l’absence d’effet irritant et d’odeurs.
  • Tout comme le chlore, le brome a aussi un pouvoir de rémanence.
  • L’action du brome est triple. C’est un désinfectant, mais aussi un oxydant et un algicide. Utilisé régulièrement, il vous permettra de diminuer les besoins en produits complémentaires, moins d’algicide notamment.
  • Peu sensible aux ultraviolets (U.V.) du soleil, le brome n’a pas besoin,  contrairement au chlore, d’être stabilisé. L’eau étant donc moins chargée, son renouvellement peut-être plus espacé.
  • Il reste efficace dans des eaux plutôt chaudes et jusqu’à des températures élevées.
  • Même avec un PH de votre eau élevé, le brome reste actif. Si vous votre eau a un PH de 8, le chlore reste actif à 20% alors que le brome reste actif à 80%.

2-3/ Précautions

Tout comme le chlore, le brome demande la même vigilance. Il faut notamment veiller à ne jamais le mélanger avec des produits acides et toujours bien respecter les dosages.

2-4/ Types de traitements

Le brome se présente également sous deux formes de traitements.

  • Le brome longue durée. C’est le traitement courant ou traitement de fond. Les pastilles placées dans le brominateur se dissolvent lentement permettant de diffuser la quantité appropriée pendant plusieurs semaines.
  • Le brome choc. C’est le traitement curatif. Le but est d’effectuer une stérilisation rapide avant d’entamer à nouveau le traitement courant. Si vous traitez votre piscine au brome, le traitement choc peut être effectué avec un produit à base d’hypochlorite de calcium ou d’oxygène actif, mais le chlore, qui réduit significativement l’efficacité du brome, est à éviter.

2-5/ Bilan

Pourquoi donc utiliser du brome en lieu et place du chlore ?

  • Pour son confort d’utilisation,
  • Pour son absence d’effet irritant pour la peau et les muqueuses,
  • Pour son côté inodore,
  • Si vous chauffez votre bassin ou que celui-ci est fortement ensoleillé.

Outre les avantages cités ci-dessus, c’est également le désinfectant à privilégier en cas d’allergies aux produits chlorés.

Le brome comporte donc de nombreux avantages par rapport au chlore, si ce n’est comme nous l’avons évoqué ci-dessus, le prix, qui est plus élevé.

3/ Mais encore …

Je vous ai présenté là les deux principaux désinfectants utilisés pour les piscines privées.

Cependant, il en existe d’autres, un peu moins connus, mais qui peuvent se révéler intéressant. Je vous donne rendez-vous dans les 2 prochains articles pour en savoir plus.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


chaumeton

4 ans ago

bonjour,j’ai une piscine intérieure chauffée a 31 degrés équipée au brome, avec filtre a sable ,distributeur de brome,regulateur de ph qui est a 7,3 et malgré tout cela je n’ai pas une eau limpide;mesure de la piscine 9×4 et filtration de 12 h,que faire? merci de votre reponse.

Emmanuel

4 ans ago

Bonsoir,

La 1ère chose est de filtrer beaucoup plus longtemps. Il faut savoir qu’une piscine ne devrait pas atteindre les 31°C, c’est trop chaud. J’espère que vous n’avez pas un liner !
Concernant la filtration, la durée doit être environ égale à la température de l’eau divisée par 2. Avec une piscine à 31°C, il faudrait filtrer 15 à 16h par jour. Ensuite, vous pouvez améliorer la qualité de l’eau en rajoutant un floculent qui va vous améliorer la finesse de filtration.

Normalement vous devriez alors retrouver une belle eau limpide.

Bonne soirée

Emmanuel

Matou

4 ans ago

Bonjour Emmanuel,

Afin de partir 15 jours ou 3 semaines sans trop de surprise au retour: Chlore ou Brome ?

Je compte refaire mon installation et mettre un chlorimateur/brominateur en By-pass mais j’hésite entre Brome et Chlore…est-ce un bon choix par rapport aux galets dans le skimmer ?

Est-ce que si je mets un doseur de grande capacité cela va m’augmenter mon autonomie ?

Installation :
– coque polyester 30 m3
– pompe 12m3/h
– filtre triton II clear pro 14m3/h
– température actuelle 30° !

Encore merci pour ces excellents topics !

Emmanuel

4 ans ago

Re-bonsoir,

Le fait que vous vous absentiez pendant 15 jours ou 3 semaines n’a aucune incidence sur le choix de votre désinfectant. Dans les 2 cas il faudra installer un distributeur (chlorinateur ou brominateur) et oui, c’est un bon choix par rapport à des galets que vous mettez dans le skimmer. En fait vous automatisez la distribution de désinfectant, ce qui vous facilite la travail d’entretien de votre eau. Concernant le choix chlore / brome, j’y ai répondu dans votre précédent message. Pour moi c’est plutôt brome.

Si votre brominateur est bien calibré à votre taille de bassin, remplis au 3/4, ce qui est recommandé, il tiendra sans problèmes 15 jours, voir 3 semaines.

Une dernière chose. Je vois que votre eau est particulièrement chaude (30°C). Attention, c’est au-delà de ce qui est recommandé pour une bonne efficacité des désinfectants. Avec cette température, je vous conseille encore plus le brome. Effectivement, au-delà de 28°C, le chlore n’est quasiment plus efficace, par contre le brome l’est encore, même un peu au-delà des 30°C.

Vous avez maintenant tous les éléments pour faire votre choix.

Très bonne soirée à vous

Emmanuel

Matou

4 ans ago

Bonjour,

Merci Emmanuel, cela me conforte dans le choix du Brome.

Voilà mon idée :
– prendre un brominateur de 4 ou mieux 5 kg afin d’avoir une grande autonomie. J’ai vu le brominateur Bayrol 50 (conçu pour piscine de 50m3, avec 5kg de capacité en brome, donc je me dis que j’aurai une plus grande autonomie avec ma piscine de 30m3, en réglant bien le débit de sortie).
Je trouve que son couvercle transparent peut être utile pour contrôler le niveau de remplissage, non ?
– Faire un montage en By Pass comme il le préconise dans la notice (entrée après la pompe / sortie vers le refoulement après ma filtration).

Mon copain qui utilise le Brome (brominateur en ligne), ne rajoute jamais d’algicide, ne fait jamais de traitement de choc, ne régénère jamais son Brome (et ce depuis des années). Il fait juste un hivernage avec produit d’hivernage Bayrol, et une vérification de pH toutes les semaines (d’ailleurs il le règle à 7,2 je crois que c’est un peu bas ?)…et c’est tout. Il n’a jamais de problème.

Quand je lis la documentation du brominateur, il est dit de faire de mettre de l’algicide, du brome choc, de l’anticalcaire. Quel est votre expérience à ce sujet ? conseils ?
Le Tac et ph doivent-ils être à des valeurs spécifiques ? (j’avais en tête 7,5 pour le pH avec le Brome).
Le taux de brome entre 1 et 3 ppm (1 ou 3?), est-ce difficile à régler ?
Quid de l’anti-calcaire à mettre avec toute eau neuve – je pense que mon eau est calcaire, je vais la faire vérifier par mon pisciniste ?

Quelle est votre expérience ?

Bonne journée,
Matou

Emmanuel

4 ans ago

Bonsoir,

je pense que vous avez fait le bon choix. Pour info, tout brominateur possède normalement un couvercle transparent, justement pour vérifier le niveau de brome.
Pour le branchement, c’est bien ainsi qu’il faut relier le brominateur.
Moi, j’utilise de l’algicide, du régénérateur de brome et de l’anticalcaire, mais le strict minimum. J’ai décris dans un article mon process d’entretien. Vous pouvez consulter l’article ici.
Concernant le pH, pour un traitement au brome, il doit idéalement être entre 7,4 et 7,6. Voici un article traitant du sujet.
Concernant le Tac, c’est cet article là qu’il vous faut consulter.

Finalement, vous trouverez beaucoup de réponses dans mes différents articles 😉

Pour le réglage du taux de brome, ce sont simplement de petites molettes qu’il faut ouvrir ou fermer pour réguler le taux de brome en fonction de ce que vous aurez mesuré avec des bandelettes.

En regardant votre dernière facture d’eau, vous y trouverez sa dureté. Vous saurez donc si votre eau est calcaire.

Voilà, je crois que j’ai fait le tour des question.

Vous verrez, une fois que l’on commencé, c’est moins compliqué qu’il n’y parait.

Cordialement

Emmanuel

Greffard

4 ans ago

Merci. C’est très intéressant.

Emmanuel

4 ans ago

De rien, c’est un plaisir de voir que mes articles intéressent.

Bonne soirée

Emmanuel

Marchetti

4 ans ago

Bonjour,
Je tiens à vous féliciter de vos différents commentaires et conseils qui pour une fois retiennent mon attention.
Bonjour et au revoir les forums
Je suis livré aujourd’hui de ma piscine qui est une coque de 10mx4.20m avec deux grandes banquettes opposées de chez Provence Polyester .d’une contenance d’environ 50m3
A force d’entendre et de lire les pour et contre de tel ou tel traitement ,assez déstabilisant il est vrai qu’après différents essais de baignade j’ai apprécié le brome. Je ne suis pas chimiste de profession et ne voulant pas tomber dans un casse tête chinois je voudrais vous poser deux questions
A combien peut on approximativement bien sur estimé le coût annuel d’un traitement au brome sachant que je suis dans le sud est , que mon utilisation sera de mai à fin octobre et que je ne souhaite pas la couvrir l’hiver.
Me conseillez vous un régulateur de PH.
Cordialement Georges

Emmanuel

4 ans ago

Bonsoir,

Voici un article où je décortique le coût des traitements de piscine. Vous y trouverez le coût estimé d’un traitement au brome. Ensuite je vous conseille de lire cet article qui présente la synthèse des différents coûts.

Je vous conseille effectivement de mettre en place un régulateur de pH. Vous y gagnerez énormément en confort d’entretien.

Très bonne soirée à vous

Bien cordialement

Emmanuel

Manu

3 ans ago

Bonjour.
Tout d abord félicitations pour les articles très intéressants pour un novice comme moi.
Petite présentation heureux futur possesseur d une piscine Desjoyeaux ( mise en eau prévu ds 15 jours), de 3,5*7,0.
J hésite beaucoup sur le type de traitement. Chlore, chlore non stabilisé, et maintenant brome. Dans l un de vos articles vous parlez de bromisateur, hors en cliquant sur un de vos liens pub oogarden, je trouve des galets de brome, je suis perdu. Pouvez vous m expliquer.

Emmanuel

3 ans ago

Bonjour,

Tout d’abord félicitation pour l’acquisition de votre piscine. Vous verrez, une fois en place et l’entretien maîtrisé, ce n’est que du bonheur.
Quelques mots sur le brome.
Dans mes articles, je parle de brominateur et non de bromisateur. Un brominateur est un appareil branché sur votre circuit hydraulique, dans lequel vous mettez les pastilles de brome. En réglant le débit d’eau passant dans l’appareil, vous régulez l’alimentation en brome de l’eau de votre piscine.
Vous pouvez également utiliser des galets de brome. Ceux-ci se mettent directement dans le skimmer, donc pas besoin de brominateur. Par contre, il vous sera plus difficile de contrôler la quantité de brome dans l’eau de votre bassin avec des galets. C’est donc beaucoup moins souple à l’usage que les pastilles sans compter la manipulation.
Avec les pastilles, vous les mettez dans le brominateur, vous le fermez et les pastilles sont alors inaccessibles jusqu’au prochain remplissage.
Avec les galets, même lors du fonctionnement, ils restent accessibles. Effectivement, il est toujours possible d’ouvrir le skimmer, même pour des enfants, et d’y retirer ce qu’il y a dedans, comme des galets de brome. Le brome, comme tout produit de traitement, reste un produit à mettre hors de porté des enfants afin d’éviter les possibles accidents.
Si vous retenez le brome, je vous conseille donc fortement d’installer un brominateur.

J’espère avoir répondu à voter question et espère pouvoir vous compter longtemps parmi les lecteurs de sa-piscine.com

Bien cordialement

Emmanuel

Jos

3 ans ago

Bonjour
Je suis paniquée car je viens de faire un chore choc au lieu d.un brome choc ???
Que feriez vous?

Emmanuel

3 ans ago

Bonsoir,

Pas de panique. Vous n’avez pas directement mélangé du chlore et du brome, non !
Laissez tourner votre piscine normalement pendant quelques jours en fermant votre brominateur. Vous pourrez ensuite l’ouvrir à nouveau et reprendre votre traitement habituel au brome, le taux de chlore aura suffisamment baissé.

Bonne soirée

Emmanuel

Feancoise

3 ans ago

Bonjour,
J’ai laissé couvert ma piscine en pleine été en prévision d’une absence prolongée. J’ai continué à laisser la filtration tournée environ dix heures par jour. J’ai retrouvé ma piscine nikel mis à part les saletés habituelles. Cependant, le brome n’ayant pas pu s’évaporer nous sommes dérangés par des odeurs irritatives (toux lors de la baignade. Savez vous si cela est sans danger et combien de temps faudra t il pour que ça disparaisse? Je précise que le pH est au environ de 7 et le dosage de brome dans l’eau est insuffisant si on suit les valeurs du test.
Merci!

Emmanuel

3 ans ago

Bonsoir,

IL vous suffit de bien aérer. Par conter le pH est trop bas, il devrait être entre 7,4 et 7,6 pour un traitement au brome.
De plus pur que le traitement soit efficace, il faudra remonter votre taux de brome afin d’avoir une mesure correcte
Cordialement
Emmanuel

Starvar

3 ans ago

Bonjour,

Merci pour tous vos conseils très précis et utiles.
Quel type de brome faut-il utiliser : Brome lent (Bayrol aquabrome ..) ou brome multifonction (HTH ..) dans un brominateur ?

Je suis actuellement à l’oxygène actif – TOP azureo, peroxyde d’hydrogène (+ phmb minimum), mais difficile à régler, il part très vite.
Je vais aussi passer d’une filtration Desjoyaux F15 à un local externe avec filtration à verre (Kripsol artik 640 side, 16m3/h) et pompe correspondante (Pentair Ultraflow plus 1cv).

J’en profiterai pour changer aussi de traitement chimique en passant au Brome (brominateur et peut-être régul PH)..
Merci.

Emmanuel

3 ans ago

Bonsoir,

Je vous conseille le brome lent de Bayrol. C’est ce type de brome qu’il faut mettre dans un brominateur.

Bien cordialement
Emmanuel

Starvar

3 ans ago

Merci beaucoup

DANEAU

2 ans ago

Bonjour,
Je viens de mettre ma piscine en eau (25 m3). Le traitement se fait au brome. J’ai un brominateur HAYWARD en by-pass. Lors du démarrage de la piscine, j’ai rempli le brominateur au 2/3 – 3/4 de brome lent.

Mon problème : la filtration fonctionne depuis 24 h mais le taux de brome dans l’eau n’augmente pas comme si les pastilles de brome ne se dissolvaient pas. Est ce normal ? Fallait-il commencer par un traitement au brome choc ? Le risque c’est que l’eau tourne, non, d’autant que la teméprature monte rapidement dans le sud (hier eau à 14°C, auourd’hui 20°C)
Merci par avance pour votre aide et pour vos précieux conseils.
Stéphane

Emmanuel

2 ans ago

Bonsoir,

Oui, lors de la remise en route, il faut faire un traitement choc afin de démarrer la saison avec une eau la plus saine possible.
Cependant cela n’aura aucune incidence sur votre distribution de brome. Vérifiez que votre brominateur est bien ouvert.
Si c’est le cas, que vos pastille sont de qualité, il n’y a aucune raison que le brome de soit pas correct dans votre bassin.

Bien cordialement

Emmanuel

LIliane Roy

2 ans ago

Bonjour! J’ai reçu mon nouveau spa il y a deux semaines et c’est depuis un véritable enfer pour ajuster les paramètres de l’eau. Je l’ai rempli à trois reprises, je suis les directives du commerçant à la lettre (c’est lui qui effectue les analyses d’eau) et il semble que je devrai le vider à nouveau. Je suis alimentée en eau à partir d’un puits artésien. Mon TAC est très élevé, le PH aussi. Les produits pour les diminuer peuvent sembler fonctionner au début puis il y a une réaction inverse, les données augmentent. Les conseillers qui doivent m’aider semblent totalement démunis et j’ai l’impression qu’on joue aux apprentis sorciers avec mon porte-feuille.

Je comprends, en lisant vos textes, que le brome pourrait être mieux adapté à mon eau. Mais avez-vous déjà entendu parler et/ou avez-vous des explications/solutions face au problème de TAC qui augmente en utilisant des produits pour le faire baisser? La première fois, l’eau n’avait pas été traitée pour les métaux, la deuxième fois oui.

J’ai lu les commentaires d’autres propriétaires de SPA sur des forums et j’ai aussi compris que je devrais ajouter le traitement pour les métaux à chaque fois que j’ajoute de l’eau donc chaque fois que je nettoie le filtre, car j’entre de la nouvelle eau.

Quelqu’un d’autre mentionne aussi que de diluer le produit pour la dureté calcique dans une chaudière avait aidé…

J’espère que vous saurez m’éclairer car le cadeau de détente que je me suis offert et devenu une terrible source de stress!

Merci!

Emmanuel

2 ans ago

Bonjour,

Qu’utilisez-vous comme produits pour faire baisser votre TAC ? De l’acide chlorhydrique ?
Normalement dans un spa, vous avez beaucoup de brassage de l’eau, plus une température élevée, ce qui devrait favoriser le dégazage et donc la baisse du TAC.
J’ai donc du mal à comprendre que vos mesures n’arrêtent pas d’augmenter.
Cordialement
Emmanuel

Liliane Roy

2 ans ago

Je crois avoir trouvé la source du problème: les métaux. L’eau avait été traitée pour neutraliser les métaux mais comme je devais régulièrement nettoyer mon filtre après le remplissage et l’ajustement des paramètres de l’eau, je réintégrais de l’eau de puits non traitée dans le spa. J’ai réglé le problème en ajoutant un peu de traitement contre les métaux chaque fois que je nettoie le filtre.

Emmanuel

2 ans ago

Bonsoir,
Content que votre problème soit résolu.
Lorsque l’on utilise de l’eau ne venant pas du réseau, il faudrait toujours la faire analyser avant utilisation pour anticiper les éventuels traitements nécessaires. Souvent ces eaux sont effectivement chargées en métaux.

Bien cordialement
Emmanuel

Gravagno

2 ans ago

Bonjour,

J’ai une piscine intérieure chauffée à 28/29°. Actuellement la dösinfection est assurée par un système automatiqur chlore/PH et filtre UV. La piscine est utilisée en permanance par 9 personnes car la maison est louée en tant que gîte et très souvent occupée. Mon filtre UV est en panne actuellement et étant donné que l’installation a 5 ans je réfléchi à renouveller le système. On me propose une flitration de type Oxymatic qu’en pensez-vous. Il faut savoir que j’ai pas mal de coupure de courant. Merci

Emmanuel

2 ans ago

Bonjour,

Je n’ai aucun retour sur ce système de traitement de l’eau. Ce n’est pas une filtration, mais un système de traitement et de gestion de l’eau de votre bassin. Je manque d’informations pour donner un avis objectif quand à son efficacité réelle.

Dans tous les cas, si vous avez souvent des coupures de courant, il est risqué de laisser reposer son traitement sur des appareils électriques .
Concernant votre traitement, les UV sont une bonne solution ou alors vous pouvez passer à l’électrolyseur au sel. Cependant, dans ces 2 cas, vous êtes aussi dépendant du courant, mais c’est ce qui semblait déjà être le cas.

Bien cordialement
Emmanuel

Eric

2 ans ago

Bonjour,
Je dispose d’une piscine coque de 30m3 actuellement traitée au chlore, celle-ci étant couverte par un abri bas, la température de l’eau est actuellement entre 30 et 35°C.
A la lecture de votre article j’envisage donc un passage au brome (avant lecture je penchais plus pour l’oxygène actif).
Y a t’il un risque risque à passer directement au Brome tant qu’il y a encore du Chlore dans le bassin, si oui lequel ?
Même question pour l’oxy, j’ai vu sur certain produit que l’utilisation simultanée de Chlore/Brome et Oxy était possible, sur d’autres non.
Comment faut-il le mieux s’y prendre, tenant compte des température actuelles ?

Par avance Merci,

Eric

Emmanuel

2 ans ago

Bonsoir,

Le brome ne fait pas bon ménage avec le stabilisant contenu dans les galets de chlore. Si vous voulez passer du chlore au brome, je vous conseille donc de repartir sur une eau neuve.

Bien cordialement
Emmanuel

AlainH

2 ans ago

Bonjour,
Je cogite afin de bien planifier mon passage au brome la saison prochaine. Je sais, je ne suis pas à la bourre !
Actuellement, je mets le galet de chlore dans un petit Tuppertrucware dont j’ai percé plusieurs fois le couvercle et le fond.et le tout dans le skimmer
Actuellement, un galet me fait une semaine avec un indice Cl moyen à 2. J’aurais dû boucher quelques trous afin de tourner à 1.5. Avec ce système , j’évite toutefois les pointes à 3.5 en début de galet.
J’aimerais me passer de brominateur pour des raisons budgétaire Desjoyaux ne propose qu’un chlorinateur avec ou sans régulateur de ph. Sachant que les pas-de-vis et les diamètres sont souvent exotiques chez eux et que le bloc enterré n’est pas un hall de gare, le skimmer s’impose comme solution simple.
Ma question: avez vous idée de la durée de dissolution d’un galet brome? des pastilles brome? Mon bidouillage a-t-il des chances de fonctionner encore?
Merci.

Emmanuel

2 ans ago

Bonsoir,

Désolé, mais je ne connais pas la durée de dissolution des pastilles de brome. Normalement elles s’utilisent avec un brominateur, donc vous remplissez le brominateur au 3/4 et vous êtes tranquille environ 3 à 5 semaines, en fonction de l’utilisation de votre piscine, de sa pollution, etc.

Je ne suis pas certain du tout que votre « bidouillage » puisse encore fonctionner et dans tous les cas, la gestion du dosage risque d’être un vrai casse tête.

Je peux comprendre que le brominateur peut représenter un coût, mais je pense que ce n’est pas une bonne idée que de s’en passer.

Cordialement
Emmanuel

Christine

2 ans ago

Bonjour,

Nous possédonsi une piscine Desjoyaux de 7×3,5 avec traitement au chlore.
A priori il est impossible d’installer un brominateur ou même un chlorinateur sur ce type de système
Nous allons partir 3 semaines en congés.

A votre avis serait il judicieux d’installer un distributeur de chlore flottant et si oui comment faire pour le régler correctement?

Par ailleurs je me suis aussi renseignée pour le brome et mon pisciniste me déconseille de placer les galets dans le panier du skimmer pour une question de santé, qu’en pensez vous ?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses

Emmanuel

2 ans ago

Bonjour,

Le distributeur flottant ne vous permettra pas de prolonger la durée du traitement. L’idéal est de demander à un voisin de passer pour faire l’appoint en chlore. Si vous partez 3 semaines, il suffira qu’il passe une fois, à la moitié du séjour, pour que votre traitement puisse plus ou moins continuer normalement. Sinon, vous pouvez sur-doser un peu. Comme la piscine n’est pas utilisée, ce n’est pas trop grave s’il y a trop de chlore au début et d’ici à ce que vous rentriez, le taux de chlore aura de nouveau baissé jusqu’à sa valeur normale.

Le traitement au brome nécessite effectivement un brominateur.

Bien cordialement
Emmanuel

dalbon

2 ans ago

bonjour,
je suis attentivement vos échanges très constructifs et je voudrais vous soumettre la question suivante.
Famille nombreuse, nous utilisons depuis 21 ans une piscine traitée au brome et cela nous donne entière satisfaction.
mon fils, en marge de la construction de sa résidence principale, a commandé une piscine DESJOYAUX et a tout naturellement souhaité que celle ci soit traitée au brome.
or le commercial lui a précisé (et j’étais présent) que ce type de traitement était désormais interdit chez eux au prétexte du principe de précaution, des études ayant mis en avant des effets secondaires sur la santé dus à l’utilisation du brome comme désinfectant.
avez-vous déjà entendu cela et qu’en pensez-vous ?
merci par avance

Emmanuel

2 ans ago

Bonsoir,

A ce jour, je n’ai rien entendu de tel. D’ailleurs, je traite également au brome et j’en suis très content.

Cordialement
Emmanuel

GUIMET

2 ans ago

Bonjour
Nous nous lançons dans la construction d’une piscine , nous avons choisi le brome et l’on me dit que le brome est interdit au USA et bientôt en Europe ? Avez vous des info à ce sujet ?
Bien cordialement
Domi

Emmanuel

2 ans ago

Bonsoir,

Je n’ai aucune information sur ce point. Pour l’instant il est toujours vendu et je ne vois pas pourquoi il serait interdit.

Cordialement
Emmanuel

Knar

2 ans ago

Jai une piscine FBE acec systeme de filtration a cartouche et oxygene actif. Cest onereux et sensible … puis-je y substituer un traitement par galets de chlore 3 en 1 ?

Emmanuel

2 ans ago

Bonsoir,

Oui, en utilisant un distributeur de chlore flottant.

Cordialement
Emmanuel

AlainH

2 ans ago

Bonjour,
Un lien pour la prétendue interdiction du brome.
http://www.eauplaisir.com/piscine/viewtopic.php?t=2891

Emmanuel

2 ans ago

Bonjour,

Tous les produits chimiques sont potentiellement dangereux s’ils sont sur-dosés, que ce soit le brome, le chlore ou d’autres.
Le tout est de bien respecter les préconisations et il n’y aura aucun soucis pour l’utilisation de ces derniers.

Cordialement
Emmanuel

Jean Luc

2 ans ago

Bonsoir
Je vais faire construire une piscine de 13,5×4,5 en banché de 25 CMS plus PVC 150×100 avec filtre à sable et traitement au sel et régulateur p.h.. 1 ère question : est-ce un bon choix ?
2 ème question est-ce que l’eau de lavage du filtre est utilisable après décantation d’un lavage à l’autre pour arrosage de végétaux ? cordialement jluc

Emmanuel

2 ans ago

Bonsoir,

En théorie vous avez fait un bon choix, maintenant il faut choisir des constituants de qualité et surtout les dimensionner correctement.
Concernant l’arrosage des végétaux, je n’ai aucune connaissance en botanique aussi je ne sais pas comment les végétaux vont réagir avec une eau contenant notamment du chlore produit par votre électrolyseur.

Cordialement
Emmanuel

Sahli Ahmed

1 an ago

J’ai une piscine en béton de 75mcube j’utilise le chlore et PH- ainsi qu’une appareil anticalcaire je voudrais savoir votre avis sur l’utilisation du lampe UV pour bien stérilisé l’eau et le rendre plus claire
Merci

Emmanuel

1 an ago

Bonsoir,

Voici un article de mon blog traitant entre autre du sujet des UV.

Cordialement

Emmanuel

David

6 mois ago

Bonjour,j’ai acheté une maison avec piscine desjoyaux il y a un an.
Elle était traité au chlore et mal entretenu.
Le taux de stabilisant Était d’environ 75mg/l
Nous avons donc vidé la piscine à 80% est remis de l’eau neuve.
Comme la piscine est couverte je souhaiterais changer de méthode de désinfection.
Je souhaiterais passer au brome mais j’ai lue qu’il fallait un taux de stabilisant dans l’eau faible.
Actuellement les tests de bandelette me donne un taux inférieur à 15mg/l voir moins.
Est t’il possible de passer au brome ou alors qu’elle est là valeur limite de s.tabilisant pour passer au brome.
Merci à ceux qui pourront me renseigner.

Emmanuel

6 mois ago

Bonsoir,
Le brome ne nécessite pas de stabilisant. Vous pouvez tout à fait passer à ce type de traitement avec l’état actuel de votre eau.
Cordialement
Emmanuel

Christiane D

4 mois ago

Bonjour,
En début d’année, j’ai acheté une maison avec piscine water air, d’environ 27m3. En lisant vos différents articles, j’ai décidé d’utiliser le traitement au brome. Je n’ai pas de brominateur sur l’installation (à voir pour une installation future).
J’ai procédé à un bon nettoyage en me débarrassant des algues et autres cochonneries (il me reste la ligne d’eau à faire).
Je viens d’acheter un filtre neuf et j’attends aujourd’hui ma commande de skimm protect avant de l’installer – Merci pour la rapidité d’ailleurs 😉
Mon eau est très claire, température de 20 à 22°, filtration pendant 12h
J’ai fait plusieurs analyses ces derniers jours à l’aide de bandelettes aquachek :
PH entre 7.2 et 7.4
TAC entre 8. et 120
TH à 250
mais … mon total bromine est à 0 !
Je mets les galets de brome (20gr) dans le skimmer (soit 27 galets puisque 27m3) et pourtant ça ne remonte pas du tout !
Que puis-je faire ou quel autre produit utiliser ?
Merci pour votre réponse et merci pour vos articles très complets !!!

Emmanuel

4 mois ago

Bonsoir,
Le temps à attendre dépendra de la qualité de vos galets. Plus ils sont de qualité et donc concentré et plus rapidement voter taux de brome sera bon.
Cordialement
Emmanuel

Nassim

3 mois ago

Bonjour,

Je traite actuellement au chlore et je voudrais passer au brome. J’ai commencé par installer un brominateur en bypass. Mais la filtration fait que l’eau chloré traverse ce brominateur encore vide.
Maintenant si je veux mettre des pastilles de brome dans le brominateur, quelle étapes suivre ? Si je vide ma piscine, que je lave/rince mon filtre à sable, et que je vide/rince le brominateur du reste de l’eau chlorée, est ce suffisant pour mettre les galets dans le brominateur et démarrer la désinfection en brome ?
Merci d’avance de votre retour

Emmanuel

3 mois ago

Bonsoir,

Oui, pas de soucis si vous faites tout ça. Normalement il n’est pas nécessaire de vider votre piscine, juste de vous assurer qu’elle ne contient plus de chlore.
Cordialement
Emmanuel

AlainH

3 mois ago

Merci, le brome!
Je reviens vers le site tardivement suite à quelques galères. Mais ma piscine est toujours là.
La situation: taitement au brome mais piscine épinardesque à la mise en route, due aux galères sus-citées.Heureusement récupérée avec du brome choc.
Canicule précoce et féroce: 15 jours entre 42° et 47° puis du 38°-39° quotidien dans la journée, minimum à 28 la nuit.
Réussite de ma petite-fille au bac avec mention bien et acceptation à la Fac dans la filière souhaitée: donc fêtes en rafales un jour sur deux avec un minimum de 12 participants.
18 ans de ma petite-fille: fêtes successives dans les créneaux laissés libres par les festivités bacheliéresques. Toujours autant de monde le soir. Le tout, un peu arrosé.
Suis pas sûr que la fréquentation de mes pipi-rooms soit proportionnelle à ce qui était bu. Avec la chaleur, on transpire aussi, mais ça finit au même endroit, dans le bassin.
Et dans la journée, me direz-vous? Deux anniversaires de deux petits-fils accompagnés par une gentille horde aussi nombreuse que les barbares adorateurs de ma petite-fille (ou de ma cave? ou de mes pizzas? ou de ma piscine?)
La nuit, je vais parfois me baigner. Si, si !
Je me dis que j’ai une fréquentation au m² digne d’une piscine municipale. Et pourtant, j’ai une eau limpide et charmeuse. Je change la poche textile tous les deux jours, un floculant toutes les semaines, un anticalcaire tous les 15 jours, un coup d’anti-algues tous les 15 jours, un coup de régénérateur de brome toutes les semaines. Je trouve que ça fait beaucoup, mais mes quatre chats et leurs copains du quartier viennent boire dès que la piscine est calme comme ils l’ont toujours fait. Et ça me rassure.
Plusieurs propriétaires de piscine que je connais me disent vivre l’enfer avec leurs traitements au chlore, et même au sel. Peut-être qu’ils s’y prennent mal?

Emmanuel

3 mois ago

Bonjour Alain,

Heureux de te retrouver en rentrant de mes vacances.

Je vois votre piscine est toujours aussi active. C’est super et en plus elle fait de nombreux heureux (même les chats), que demander de plus ?
Je vois que la qualité de votre eau fait des envieux ;-).

Pour vos amis propriétaires d’une piscine, je ne vois que 2 solutions pour qu’ils galèrent moins.

1/ Leurs donner l’adresse « sa-piscine.com » afin qu’ils prennent connaissance des différents articles et ainsi il pourront compléter leurs connaissances de la chimie de l’eau et sûrement trouver pourquoi ils galèrent.

2/ Leurs demander de lire votre commentaire ci-dessus, car il donne le secret d’une eau de piscine cristalline. Que le traitement soit au brome, au chlore au sel (c’est aussi du chlore) ou autre, la chose la plus importante à savoir c’est : la régularité.
Dans votre commentaire vous indiquez bien vos différentes actions, mais surtout vous indiquez un timing.
Si l’on entretien régulièrement l’eau de sa piscine, elle restera toujours top et vous n’aurez qu’à intervenir faiblement lors d’événements exceptionnels (grosse fréquentation, vous connaissez ?).
Par contre si l’entretien est fait une fois de temps en temps, les risques de dérives sont importants et là commence le yoyo car beaucoup de produits pour rattraper l’eau. Mais la conséquence est souvent la création d’un déséquilibre, donc rajouts d’autres produits pour rattraper les paramètres que l’on a déséquilibré, et ainsi de suite. Le début de l’enfer.
Là ça devient difficile de s’en sortir … mais pas impossible avec un peu de patience et de persévérance.

Votre conclusion est donc exacte pour une grande majorité des cas. Les gens ne prennent souvent pas le temps nécessaire pour faire correctement et régulièrement l’entretien de leur piscine.

Allez, je vous souhaite encore une belle saison de baignades. Avec la canicule, votre piscine doit être pleine non ?

Bien cordialement

Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

L'automne, c'est le retour des pollutions !

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect Extra, optez pour un maillage plus fin. Efficacité garantie ! 👍

Essayez et constatez. 😍

Carre - Extra automne

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.