Gagnez du temps

« Faire revivre sa piscine après l’hiver : la méthode complète »

Chouette, la température remonte. L’heure n’est pas encore à la baignade, mais les beaux jours commencent à pointer le bout de leur nez. Avec eux, votre piscine va de nouveau avoir besoin de votre attention.

Il est donc temps maintenant de penser à vous en occuper afin d’être fin prêt pour profiter pleinement des premières baignades.

Cette remise en route est une étape essentielle, à ne surtout pas négliger. Bien faite, elle vous permettra de démarrer la saison dans les meilleures conditions.

mise en route

Remise en route piscine

 

Mais comment faire un bon estivage ?

Tout dépendra en fait de votre hivernage !

  • Si vous l’avez réalisé avec soin, votre estivage ou mise en route de votre piscine, sera aisée et rapide à réaliser.
  • Dans le cas contraire, le temps à y consacrer sera un peu plus conséquent, mais surtout le coût sera plus élevé.

1/ Quand procéder à la mise en route ?

Comme je l’annonçais en introduction, n’attendez pas la saison de baignade pour commencer à remettre votre bassin en route.

Souvenez-vous des fameux 12°C dont je parlais dans un des articles sur l’hivernage. Et bien là, c’est pareil.

La température extérieure remonte, celle de votre eau également.

Les 12°C sont atteints ?

Les algues et autres bactéries risquent maintenant de commencer à se développer.

N’attendez plus et profitez d’une belle journée de printemps pour ouvrir à nouveau votre piscine et procéder à la mise en route.

Vouloir repousser cette étape afin d’économiser 1 ou 2 mois de traitement n’est vraiment pas une bonne idée. Effectivement si vous attendez trop, votre eau risque de tourner. Le coût induit par le rattrapage de l’eau est alors bien plus important que les 1 ou 2 mois de traitement.

Alors dès la fin des gels, un peu avant que la température de votre eau n’atteigne les 12°C profitez-en pour faire votre estivage.

De plus, si vous constatez un quelconque dégât sur votre système de filtration ou votre piscine, vous aurez encore le temps de le réparer. Les algues et micro-organismes ne se développant pas encore, l’absence de traitement n’aura aucune incidence néfaste sur la qualité de votre eau.

En fonction de votre région vous commencerez plus ou moins tôt. Souvent c’est en avril que l’on redonne vie à sa piscine.

N’espérez tout de même pas pouvoir vous baigner de suite … .

Mais quelles sont exactement les étapes de la mise en route ?

Elles sont un peu différentes en fonction du type d’hivernage auquel vous avez procédé.

Si votre région vous permet d’opter pour l’hivernage actif, la mise en route sera rapide à effectuer. Je vais vous en détailler les étapes dans cet article puis l’article suivant sera consacré aux étapes de l’hivernage passif.

 

2/ Après un hivernage actif

Dans un article dédié, je vous précisais que ce type d’hivernage se caractérise par une filtration qui n’a pas cessée de fonctionner durant toute la saison hivernale.

Bien évidemment, le rythme de filtration a été ralenti et le traitement de l’eau arrêté.

Il s’agit donc maintenant de reprendre un rythme un peu plus soutenu et de recommencer le traitement.

La remise en service « normale » sera donc extrêmement rapide à mettre en œuvre.

2-1 / Commencez par le local technique

  • Remettez en place les éventuels appareillages additionnels. Régulateur de PH, traitement automatique de l’eau ou encore votre système de chauffage de l’eau.
  • Procédez à une vérification visuelle de tous vos équipements pour détecter un éventuel dysfonctionnement (manomètre hors service, apparition de fissures, …).
  • Ajustez le temps de filtration quotidien en fonction de la température de l’eau.
  • Et pour finir, réactiver votre boitier électrique.

Vous avez de nouveau tout remis en place ?

On attaque alors maintenant le bassin.

2-2 / Un petit tour par le bassin

L’hivernage actif vous a permis de profiter de votre bassin pendant tout l’hiver.

Bien sur, pas pour vous baigner, mais pour le côté esthétique de votre piscine, visible au milieu de votre jardin. Mais laisser son bassin ouvert apporte également son lot d’inconvénients et le principal est bien évidemment la saleté.

Logiquement, pour profiter d’un beau bassin, vous n’avez pas laissé s’accumuler les débris dans votre bassin. Alors même si votre bassin ne parait pas très sale, il va falloir procéder à un bon nettoyage.

Tout devra y passer,

  • le fond,
  • les parois,
  • mais aussi la ligne d’eau.

Que ce soit avec votre aspirateur balai ou votre nettoyeur automatique, prenez vous le temps et procédez à un nettoyage minutieux.

2-3 / Réactivez le traitement

Votre piscine est maintenant de nouveau prête à fonctionner normalement.

Mais avant d’entamer votre habituel traitement, quelques petites précautions s’imposent.

  • Le traitement choc.

Pour commencer la saison sur de bonne base, effectuez un traitement choc (produit choc et filtration non stop pendant 24h).  Celui-ci permettra d’assainir votre eau.

  •  Analyse de l’eau.

Le traitement choc effectué, une analyse complète de votre eau s’impose. Vérifiez le pH, le TAC et le taux de stabilisant si vous traitez au Chlore. Si besoin procédez aux ajustements nécessaires.

Comme vous n’avez pas attendu trop longtemps pour la remise en route de votre piscine, vous avez maintenant tout le temps nécessaire pour procéder aux bons ajustements des propriétés chimiques de l’eau.

 2-4/ Excès de stabilisant ?

Vous venez de réaliser l’analyse de votre eau et elle vous indique un taux de stabilisant trop élevé ?

C’est ce qui risque de vous arriver si vous traitez au chlore stabilisé.

Effectivement, le stabilisant contenu  dans le chlore ne s’évapore pas et s’accumule dans l’eau. Plus ce taux augmente moins le chlore est efficace. La limite au-delà de laquelle le chlore ne remplis plus sa fonction est de 75ppm.

Une fois la limite atteinte, il vous faudra déconcentrer votre eau et le seul moyen consiste à procéder à un renouvellement partiel, voir même complet.

C’est pourquoi, il est conseillé d’effectuer chaque année un renouvellement d’environ 30% de l’eau contenue dans votre bassin.

2-5/ Mon conseil

Si vous n’avez pas profité de l’hivernage pour nettoyer votre filtre, faites-le maintenant.

Procédez à un bon détartrage et nettoyage.

Vous commencerez alors la saison dans les meilleures conditions de filtrage.

Votre filtre est maintenant tout propre. Ce serait dommage de commencer à l’encrasser dès le 1er nettoyage de l’eau de votre bassin.

Alors, au lieu de faire passer l’eau dans le filtre, rejetez-la directement dans les égouts.

Pour ce faire, mettez votre vanne 6 voies sur la position « égout ».

Les impuretés aspirées seront donc directement évacuées au lieu de s’accumuler dans le votre filtre. Du même coup vous baisserez le niveau d’eau de votre bassin ce qui vous facilitera le nettoyage de votre ligne d’eau. 😉

Ensuite, il faudra bien évidemment refaire un apport d’eau afin de retrouver le niveau souhaité.

Et maintenant que votre filtre est tout propre, il serait dommage de l’encrasser excessivement dès la mise en route de filtration. Effectivement, c’est à ce moment là qu’il y a encore le plus de résidus et pollutions dans votre eau.

Je vous conseille donc d’utiliser des pré-filtres Skimm-Protect Extra.

Ils vous permettront de retenir une grande partie des pollutions grâce à leur finesse de filtration de l’ordre de 100µ. Mais en plus, ils vous feront faire des économies d’eau puisque votre filtre étant moins encrassé. Vous aurez donc moins de contre-lavage à faire. De quoi faire d’une pierre 2 coup 😉 !

2-6/ La baignade … ou presque

Vous avez déjà fini … .

Tout est en place, prêt à fonctionner, n’attendant plus que les beaux jours.

A partir de maintenant reprenez un rythme de traitement régulier. Modulez les durées de filtrations en fonction de la température de l’eau.

Pour ceux d’entre vous qui habitent dans des régions un peu plus froides, le risque de gel vous a sûrement contraint à procéder à un hivernage passif.

Comment redémarrer correctement votre piscine dans ce cas ?

Vous trouverez toutes les éléments de réponse dans le prochain article.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

Crédit photos : © florian-piscine.com

Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


adgfnbvj

5 années ago

article très prenant, pas déçu d’avoir découvert ce blog

DELAVAUD

5 années ago

Bonjour,

J’ai opté pour un hivernage actif, (c’est mon premier), mais en cours d’hivers j’ai constater que l’eau verdissait.
J’ai effectué un traitement de choc anti algues et elle est rapidement redevenu limpide, par contre, ma coque est resté recouvert d’un film vert et j’ai essayé de la nettoyer avec l’éponge de ligne d’eau ou le robot, rien n’y fait! elle semble définitivement tâchée. Avez vous une méthode miracle? au fait, je traite au brome.

Merci encore pour les bon condeils de votre site.
Michael.

Emmanuel

5 années ago

Bonjour Michael,
Déjà je vous remercie de lire régulièrement les articles de mon blog.
Pour répondre à votre message, il y a 2 points à prendre en compte.
1/ Pourquoi votre piscine à virée ?
C’est le point le plus important afin que vous puissiez prendre les mesures nécessaires afin que ça n’arrive plus. Les causes pouvant être tellement multiples, il est difficile de vous donner une réponse précise sans avoir vu et effectué des mesures sur l’eau de votre bassin.
Dans la majorité des cas ce sont effectivement des algues résultant d’un traitement insuffisant. Vous les éliminez avec un bon chlore choc comme dans votre cas. Cependant, dans ce cas, votre bassin ne devrait pas être tâché, du moins pas au point que vous n’arriviez pas à le nettoyer.
Un autre cas pourrait être le résultat de corrosion ou l’érosion d’éléments en cuivre dans la tuyauterie du bassin. J’élimine cette hypothèse car plus personne, à ce que je sache, n’utilise de cuivre pour la tuyauterie de piscine.
Le 3ème cas serait un taux excessif de phosphate dans l’eau de votre bassin. Dans ce cas, vous aurez beau éliminer les algues par un chlore choc, elles reviendront. L’origine du phosphate dans l’eau peut être multiple (pluies, poussières, végétaux, …). La seule façon de s’en débarrasser est de mettre un produit anti-phosphate dans votre skimmer. Lisez bien la notice avant toute utilisation.

2/ les tâches sur votre coque
Là, je suis très surpris ! En général une coque se nettoie plutôt bien et pour qu’il y ai quelque chose qui s’y incruste, il faut déjà que les saletés ou algues soient présent pendant un long moment et même là on arrive en général à la rendre quasi propre. Je suis comme vous, j’ai une coque et je traite au brome. Ensuite, la qualité du gelcoat peut également jouer.
Pourriez-vous m’envoyer une photo (contact@sa-piscine.com), que je puisse voir à quoi ressemble votre coque ?
Ca m’aidera pour essayer de vous trouver une solution.
Dans l’attente de votre mail, je vous souhaite une très bonne soirée.
Emmanuel

salle de sport lille

2 années ago

Un bon article, merci pour le partage

alainH

1 année ago

Bonsoir Emmanuel,
Ma piscine est en hivernage actif. T° de l’eau actuellement: 8°. Je surveille le skimmer, le niveau d’eau, le ph, le taux de Cl mais sans charger la mule ( à ces températures-là…). D’autant que mes sites MTO préférés sont d’accord, on va avoir un bon coup de froid en Provence la semaine prochaine. Mais après… Je connais mon climat. On va passer des après-skis au pantacourt. Pour peu que l’Acropole s’y mette… Zeus en colère peut nous balancer des orages en février (mois magique où les amandiers mettent les premières fleurs), Eole contrarié nous soupoudre de sable saharien (tout est orange: les voitures, les fonds de piscine. On n’a pas encore reçu de chameau. Pas encore…). Neptune l’acariâtre me balance les feuilles mortes de mon tilleul presque centenaire dans la piscine ( les feuilles, pas l’arbre! Y a déjà un chameau, ça y est, il est arrivé.) Mais je trépigne. Voilà deux mois que je n’ai pas débâché. J’ai hâte de la revoir, mon eau, avec ses remous langoureux .
Dès les 12° de l’eau passés, je vais reprendre un traitement estival, les duréees de filtation f(T°). Je compte changer 50% de l’eau. Question: je change l’eau juste après la reprise du traitement standard, ou j’attends que les perspectives de baignade s’approchent?Traitement choc tout de suite (me semble que oui)
J’ai fait l’acquisition d’un robot électrique. Le constructeur donne une marge de fonctionnement enT° de 0 à 40° pour l’eau. J’ai un doute. Il me semble avoir lu quelque part qu’il ne faut pas utiliser l’engin en-dessous de 15°. J’ai un doute. D’autant que je ne veux pas accabler mon nouveau serviteur (c’est juste pour conforter l’image que j’ai de ma grandeur d’âme)
Voilà. Des questions pas vitales. Mais je suis dans les starting-blocks. Il revient quand le printemps???
@+

Emmanuel

1 année ago

Bonjour Alain,

Désolé, mais comme vous dites, le printemps ce n’est pas pour tout de suite. Il va falloir patienter encore un peu.
Pour la reprise de votre traitement, changer d’abord l’eau puis faites votre traitement choc et ensuite reprenez le traitement classique. Sinon vous allez traiter de l’eau que vous allez vidanger. Ce serait dommage !
Concernant le robot, comme souvent, les fonctionnements limites sont … limites. Mais à 12°C ou plus, il ne devrait pas y avoir de problème pour utiliser votre robot. A ce jour ils sont plutôt bien conçus et capable de supporter une eau un peu plus fraîche. Et au sortir, mettez lui une petite laine pour qu’il ne s’enrhume pas.
Allez courage le printemps c’est pour … non je ne vais pas le dire c’est trop déprimant 😉
A+

AlainH

11 mois ago

Bonsoir Emmanuel,
ENFIN J’AI DéBACHé. Malgré la conspiration de tous les sites météo qui m’en ont empêché avec des prévisions pessimistes mais hélas exactes ( je reconnais qu’ils sont compétents, les bougres) j’ai profité du petit mieux qu’ils annonçaient.
Douce surprise. L’eau, sans être cristalline, est très claire.Seul le fond est couvert de cochonneries.
Mise en marche du balais-robot (80 euros) avec jurons, doutes et tempête sous mon crâne. La jonction du tuyau avec la partie suceuse ne tient pas alors qu’en septembre, tout allait bien. Scotch américain et ça tient mais ne fonctionne pas. J’ai oublié une pièce sur le raccord du skimmer !!! L’hiver rend amnésique J’attribue le défaut de jonction à la température de l’eau. Les matières du tuyau et du balais n’ont sans doute pas les mêmes coefficients de dilatations à de basses températures.
Néanmoins, en 6 heures, la ventouse tressautante a fini de faire l’essentiel.
Je vais passer au traitement brome. Le fond est relativement propre, les parois le seront après brossage Je vais donc vidanger le bassin en gardant 20 à 30 cm au fond pour la poussée du terrain. Puis remplissage. Analyses. Robot électrique quand l’eau sera à 15]°.
Je ne compte donc pas attendre que les températures montent pour amorcer la transition.
J’ai faux quelque part?
Merci.@+

Emmanuel

11 mois ago

Bonsoir Alain,

Non, tout à l’air bon. Attention toutefois lors de la vidange. Veillez à ce que votre terrain ne soit pas gorgé d’eau pour éviter la poussée, même si vous avez encore 20 à 30cm d’eau ce qui devrait néanmoins vous assurer une certaine sécurité et surtout, essayez de ne pas laisser votre bassin plus de 24h dans cet état.
N’oubliez pas le traitement choc à base d’hypochlorite de calcium si vous traitez au brome.
Concernant le timing, vous avez tout à fait raison de ne pas attendre.
Il vaut mieux commencer plus tôt que d’être ensuite obligé de traiter les 1ères algues parce que la température à monté que qu’elles ont commencé à trouver un terrain idéal pour s’installer.

Bon courage pour ce redémarrage

Bien cordialement
Emmanuel

VICTOIRE

10 mois ago

Bonjour
Je viens de nettoyer le fonds de la piscine et après une nuit, c’est à nouveau sale, comme s.il y avait des petits tas de poussière ou résidu, à quoi cela peut être dû?
Merci d avance de votre réponse
Cordialement

Emmanuel

10 mois ago

Bonsoir,

Il n’y a pas une raison qui fait que votre piscine est sale, mais de très nombreuses.
Est-elle ouverte ou fermée ? Y a-t-il du vent qui aurait ramené de la poussière ? Est-ce que votre eau est parfaitement propre et claire ? …
Sans avoir vu votre piscine, je ne peux que difficilement vous indiquer quel pourrait être l’origine du problème.

Cordialement
Emmanuel

AlainH

10 mois ago

Bonsoir Emmanuel,
C’est enfin parti pour la nouvelle saison.
En Provence, les températures sont capricieuses. De 8° la nuit dernière, on est passé à 29° à 16h.
Mon passage du Cl au brome semble bien se passer hormis que mes languettes de test ne voit aucun brome dans mon bassin, pourtant l »eau à 16° est magnifique après une dizaine de jour . J’imagine que s’il y avait un pb, ça se verrait déjà. J’avais fait un brome choc avant de démarrer le brome lent. Anticalcaire et anti-algue peu après. Des impératifs m’ont obligé à ne pas suivre les opérations de plus près pendant 72h, c-à-d entre le Br choc et le Br lent, sans avoir eu le temps d’ajuster le Ph.
Toutefois, mon Ph monstrueux de 8,2 (pluies de Printemps obligent) est redescendu avec la demi dose préconisée pour 0.1 en 2h à 7,6. (conseil de mon épouse infirmière: à part les traitements d’urgence, il faut diviser les doses par deux ou trois. Après, on avise)
Il me semble que le brome s’accommode de ce taux. Mais c’est encore le brome invisible malgré les bandelettes. Y a juste le début d’un chapeau (générique…)
Sur votre site et sur d’autres, certains piscineux dans mon genre signalent cet effet retard. Si certaines réactions précoces sont gênantes, d’autres tardives ne le sont pas moins.
J’attends que Mister Brome veuille bien se manifester. Je pense que le Ph plus conforme va l’encourager.
@+.

Emmanuel

10 mois ago

Bonsoir Alain,

Il va venir, il va venir. Pour une 1ère sortie il est encore un peu timide 😉
Moi qui suis adapte de limiter les produits au strict minimum, l’adage de votre épouse me plait bien (on divise par 2 et on avise).
Pour le pH, l’idéal est effectivement entre 7,4 et 7,6 pour un traitement au brome.

A allez courage et surveillez-moi ce brome. Il ne pourra pas se cacher longtemps.

Cordialement
Emmanuel

AlainH

10 mois ago

Bonsoir Emmanuel,
Enfin! Le brome nouveau est arrivé! Peu avant votre réponse, il a fait gentiment rosir la languette de sa marque, Bayrol. A mon avis, il a eu peur de vos remontrances.
Sérieusement, il a fallu une vingtaine de jours pour que les languettes réagissent. Il faut dire que je n’ai pas le sens des nuances de couleur. Je ne sais pas s’il existe des marques ou des dispositifs plus explicites, surtout assortis à mon budget. Bien sûr, il y a mon pisciniste Desjoyaux. Mais comme je n’ai rien acheté à plus de 500 euros depuis l’an dernier, ma dernière analyse Tac-Ph après mise en eau s’est soldée par « Tac trop haut, Ph trop haut » « De combien? » « C’est gratuit! Excusez-nous, nous sommes débordés! » Leur ligne d’eau était trop haute, sûrement.
Un pisciniste indépendant local moins waltdisnesque mais réputé, qui plus est oncle d’une ancienne élève qui m’a recommandé, a trouvé que j’avais surdosé le brome lent (15 pastilles pour 40m3) Il pense que le surdosage a pu inhiber la zone de languette Br. Il m’a fait une analyse. Th fatalement celui du réseau, c-à-d en gros 28. Tac trop haut ( je sais plus combien) ph en conséquence( il a dit: « rien à foutre du ph pour l’instant. Faut baisser le Tac. Faut brasser. Refoulement vers le haut. production de bulles au taquet. Faut que ça mousse pour dégazer. Il faut que les languettes indiquent une baisse du Tac.L’acide chlorhydrique, c’est efficace mais c’est une merde de plus dans l’eau.)
Il est repassé ce matin. Le tac a sensiblement baissé.: » Changez rien, le brassage, c’est joli.Faut pas réver, avec notre eau, on aura jamais des piscines qu’on peut laisser toutes seules à moins de passer au sel et encore… »
Moi : »Je vous dois combien? »
« Je vous ai demandé combien je vous devais pour la faire réussir (sa nièce)? »
« C’était mon travail. J’étais payé pour ça. »
« Non. Vous étiez payé pour faire cours. »
Ben voilà! Mon eau est superbe. Elle est à presque 21. La horde de barbares angéliques qui suit ma petite fille a fêté la fin du second bac blanc. Ils se sont tous baignés. Brrrr.
Et oui. Ya pas de bandelettes pour évaluer le plaisir que donne une piscine. Mais au moins ça se voit.
@+

AlainH

10 mois ago

OOOPS ! Je me suis trompé sur le nbre de pastilles. J’en avais mis 30. Heureusement que je tiens un carnat de bord…
@+

Emmanuel

10 mois ago

Bonjour Alain,

Attention, précision et régularité sont les maîtres mots en traitement piscine 😉

Cordialement
Emmanuel

Emmanuel

10 mois ago

Re-bonsoir Alain,

Il est bien votre pisciniste indépendant. A recommander. Il a raison, moins il y a de cochonneries dans l’eau, mieux c’est. Brasser, brasser, brasser. C’est également ce que je conseille dans mon article sur le TAC. Quand il sera revenu à la normale, occupez-vous du pH. Attention entre 7,4 et 7,6 lorsque l’on traite au brome.
Elles sont courageuses les filles …
Bonne soirée
A+
Emmanuel

société demenagement tunisie

3 mois ago

Bonjour et merci pour ce site fort intéressant :))

Emmanuel

3 mois ago

Au plaisir de vous compter parmi les lecteurs réguliers de sa-piscine.com
Cordialement
Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

Vos cadeaux vous attendent.
Indiquez-moi où
je dois vous les envoyer.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation personnalisée qui peut en découler.

Cadeaux de bienvenue pour l'accès au bulletin d'informations de sa-piscine

Top articles : les plus lus

«Eau de piscine trouble, blanchâtre. Mais que se p...
Vues : 386.868
« Comment maîtriser le TAC de votre piscine ? »
Vues : 167.310
« Comment rattraper l’eau d’une piscine verte »...
Vues : 130.221
« Du bicarbonate pour ma piscine ? Et pourquoi pas...
Vues : 126.747

Comme des poissons dans l’eau.

Chercher un article par catégories