banner-swimmy 3 à utiliser

« Hivernage, quelle méthode choisir pour votre piscine ? »

L’article de la semaine dernière « Hivernage, votre piscine prend ses quartiers d’hiver », vous a permis découvrir ce qu’était exactement l’hivernage. Comment vous l’aurez compris, c’est une étape importante dans « la vie » de votre piscine.

Après la théorie, abordons maintenant les aspects plus pratiques. Voyons ensemble comment réaliser un bon hivernage afin de protéger pour longtemps votre bassin.

 

Hivernage actif

Exemple d’hivernage actif

 

Je vous l’annonçais dans l’article précédent, il y a deux types d’hivernages, donc 2 manières différentes de procéder. Dans cet article je vais détailler le principe et la mise en œuvre de l’hivernage actif. L’hivernage passif sera traité dans l’article suivant.

1/ Présentation de l’hivernage actif

Vous souhaitez continuer à profiter de l’apport esthétique de votre piscine dans votre jardin et cela même lors de la période hivernale ?

Vous habitez une région ayant un climat tempéré et donc très peu exposé aux gels ?

Si vous pouvez répondre positivement aux 2 précédentes questions, alors il vous est possible d’effectuer un hivernage actif ou semi-hivernage.

C’est quoi exactement ?

L’hivernage actif est le plus simple à mettre en œuvre. Il consiste à ralentir le fonctionnement général de votre piscine.

Vous continuez à faire fonctionner votre filtration pendant les mois d’hiver tout en baissant les durées.

Le principe ?

Il consiste à maintenir l’eau en mouvement dans tout le circuit hydraulique. Effectivement, l’eau en circulation empêchera la formation de glace.

2/ Mise en œuvre

 Lors de la mise en œuvre de l’hivernage actif, deux cas se présentent :

  • Les températures sont supérieures à 0°C, 2 à 3h de filtration seront amplement suffisant.
  • Les températures passent sous les 0°C, le filtrage devra être permanent.

Procédure de mise en œuvre

En fonction de la température de l’eau, l’entretien de votre bassin sera différent.

Si l’eau passe sous les 12°C :

  • La filtration sera réduite à 2 ou 3h par jour, de préférence aux heures les plus froides (0h00 à 3h00 du matin), ou permanente s’il y a risque de gel
  • Il n’est pas nécessaire d’effectuer le traitement de l’eau (pas de développement des micro-organismes et algues sous 12°C)
  • Il faudra prévoir l’ajout de produit d’hivernage
  • En fonction de la dureté de votre eau, un anti-calcaire s’avèrera également nécessaire.
  • Une vérification périodique du PH et un rééquilibrage si nécessaire
  • Une vérification périodique du panier des skimmers

 

Si l’eau dépasse les 12°C

  • On revient à un fonctionnement normal
  • Le temps de filtration sera fonction de la température (temps de filtration = t° de l’eau / 2)
  • Un traitement allégé. Tous les 10 à 15 jours uniquement, jusqu’à la période des baignades
  • Une vérification périodique du PH et un rééquilibrage si nécessaire
  • Une vérification périodique du panier des skimmers

3/ En résumé

Les avantages

  • C’est la solution la plus simple pour hiverner votre piscine
  • La qualité de l’eau est préservée
  • La pompe est protégée contre un éventuel grippage dû à un arrêt trop long
  • La remise en service est plus simple et plus rapide
  • La piscine reste visible et agrémente donc votre jardin, même en hiver

Les inconvénients

  • Nécessite une surveillance permanente de la piscine, surtout en période de risque de gel
  • Si vous n’avez pas mis de couverture, pour profiter visuellement de votre piscine, il faudra continuer à la nettoyer
  • En fonction de la température, il faudra traiter l’eau, même si les doses sont fortement diminuées
  • Votre équipement tourne toute l’année. Sa durée de vie en sera donc réduite par une usure plus rapide. De même, cette activité permanente impliquera une consommation électrique plus importante.

4/ Pour finir

L’hivernage actif est donc surtout un choix esthétique mais qui peut devenir coûteux si les jours de gels sont nombreux. Effectivement, en période de gelées, comme nous l’avions indiqué précédemment, la filtration devra tourner en permanence.

Pour automatiser ce point, il est possible d’installer un coffret hors gel. Celui-ci aura pour rôle d’activer la mise en route de la filtration dès qu’il y a un risque de gel.

Vous êtes équipés d’un échangeur ou d’une pompe à chaleur à dégivrage ? Il vous est possible de vous en servir afin de maintenir l’eau en hors gel à 5°C environ.

Au final, vu le coût important que peut représenter un hivernage actif lors de mauvaises conditions météorologiques, celui-ci est vraiment à réserver, comme je l’annonçais en début d’article, aux régions tempérées qui ne sont que rarement touchées par le gel.

Comme tout le monde n’a pas la chance d’habiter dans ces régions, il y a bien sur possibilité de réaliser un hivernage plus adapté aux grands froids.

Vous trouverez toutes les informations utiles dans l’article suivant « Hivernage passif, pour avoir l’esprit tranquille ».

 

Vous voulez être certain de ne rien oublier lors de cette étape importante de la vie de votre piscine.

Recevez gratuitement les checklistes qui vous guideront pas à pas dans la réalisation de votre hivernage et estivage.

Rien de plus simple.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de ce blog à l’aide du formulaire à droite de l’article.

 

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Christiane

3 ans ago

Ces conseils sont intéressants mais les procédures d’hivernage pas suffisamment détaillées.
Jusqu’à présent, jai fait hiverner ma piscine par un professionnel mais par souci d’économie, je souhaiterais cette année le faire moi même. Je voudrais faire un hivernage passif pour être tranquille tout l’hiver.
Je cherche donc une méthodologie pas à pas qui détaille de manière précise tous les gestes à faire et en particulier comment utiliser les fonctions de la multivoies.
Pouvez vous m’aider ?
Merci davance.

Emmanuel

3 ans ago

Bonsoir Christiane,

J’ai créé cette méthodologie pas à pas et je la mets gratuitement à disposition des lecteurs qui se sont inscrit sur le blog.
Elle fait partie des cadeaux de bienvenue que vous pouvez télécharger lors de votre inscription, qui je le rappelle est totalement gratuite et sans engagement.

Au plaisir de pouvoir bientôt vous compter parmi les inscrits à sa-piscine
Bien cordialement
Emmanuel

PAYEN jacques

3 ans ago

Merci pour tous ces bons conseils

Emmanuel

3 ans ago

Bonsoir,

De rien, c’est un plaisir d’être utile à mes lecteurs
Bien cordialement
Emmanuel

Erwan

2 ans ago

Bonjour,
merci pour ce site très complet.
Une petite question concernant l hivernage actif, je l’ai programmé de 3h à 5h du matin.
Cependant j ai un doute sur la position des vannes des skimmers et bonde de fond, actuellement les skimmers sont ouverts à fond et la bonde de fond à 1/4, est ce correct svp?
Merci d’avance à bientot.

Emmanuel

2 ans ago

Bonjour,

Vous pouvez rester ainsi.
L’important est que votre eau circule dans toutes les canalisations de manière à ne pas geler en cas de températures trop basses.

Cordialement
Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

Votre filtration s'encrasse rapidement ?

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect, efficacité garantie ! 👍

Essayez et constatez. 😍

Carre et 3 logo v2

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Top articles : les plus lus

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.