« Je vous aide à équilibrer l’eau de votre piscine »

Que vous soyez propriétaire d’une piscine depuis peu ou depuis de nombreuses années, vous voulez toujours avoir une eau de qualité. Pour ce faire, il y a un point primordial à respecter :

Un bon équilibre de votre eau.

Mais que veut dire exactement équilibrer l’eau de votre piscine ?

équilibrer l'eau de votre piscine
équilibrer l’eau de votre piscine (©jfpiscine.com)

1/ Les bases pour équilibrer l’eau de votre piscine

Derrière cette dénomination un peu rebutante, je l’admets, il s’agit de faire en sorte d’avoir une eau de qualité qui vous garantira :

  • des baignades agréables (pas d’irritations des yeux et de la peau),
  • une meilleure durée de vie des équipements,
  • une bonne efficacité des agents désinfectants pour une eau saine et sans algues.

La filtration et l’équilibre de votre eau assurent 95% de l’efficacité de votre  traitement.

Avec des paramètres non optimaux, non seulement les produits de traitement ne donneront pas de résultats satisfaisants, mais il vous sera très difficile de rattraper des problèmes d’eau. 

Équilibrer l’eau de votre piscine n’est donc pas uniquement une action de confort, mais a également des incidences sur toute la chaine hydraulique toujours pour pouvoir profiter de baignades sans risque.

Et comme les choses sont rarement simples, de multiples facteurs externes participent à modifier cet équilibre. Que ce soit les baigneurs, la pluie, les débris ou pollutions qui tombent dans votre bassin, ils sont nombreux à perturber ce fragile équilibre.

1-1/ Les 3 éléments à suivre pour équilibrer l’eau de votre piscine

Je tiens à vous rassurer tout de suite. Un suivi régulier et surtout une bonne compréhension des différents facteurs permettent de le maintenir durablement.

Ainsi, pour équilibrer l’eau de votre piscine, vous devrez intervenir sur 3 paramètres :

Je vous propose maintenant d’apprendre à maîtriser ces paramètres pour mieux comprendre ce phénomène et ainsi pouvoir le maîtriser.

Une petite chose avant de commencer.

Lorsque vous prélevez un échantillon d’eau pour mesurer ces paramètres, ou d’autres, veillez toujours à le prendre au minimum à 10cm de profondeur. Si votre prélèvement est effectué trop en surface, les résultats seront biaisés.

Maintenant on peut commencer par le 1er des paramètres à contrôler et à maîtriser.

2/ On commence par le TAC

Le TAC, ou Titre Alcalimétrique complet, représente l’alcalinité de l’eau, exprimé en degrés français (°f). La valeur du TAC est fonction de la concentration en ions carbonates (CO3) et bicarbonates (HCO3) est caractérise le pouvoir tampon de l’eau.

Cette caractéristique consiste à définir la capacité d’influence d’un produit acide ou basique sur le pH de l’eau.

Plus le TAC est élevé, et plus il est difficile de faire varier le pH de l’eau. En gros, un TAC élevé permet d’encaisser les variations brutales.

Pour équilibrer l’eau de votre piscine, la valeur idéale du TAC se situe entre 8 et 15°f

  • En dessous, le pH aura tendance à varier fortement et rapidement à la moindre occasion .
  • Au-dessus, l’alcalinité trop forte fera augmenter votre pH. 

2-1/ Avec un TAC trop faible

Votre pH va fluctuer fortement et souvent. La moindre impureté ou action extérieure susceptible de modifier le pH va le faire varier.

Vous aurez alors beaucoup de mal à le maintenir à un niveau défini et malgré les actions correctives que vous aurez effectuées, il aura tendance à monter

Pour augmenter votre TAC, vous utiliserez du Bicarbonate de Sodium, aussi appelé Bicarbonate de Soude ou TAC +

2-2/ Avec un TAC trop élevé

Votre pH sera également très élevé, et la valeur du TAC ne vous permettra pas de le faire baisser durablement. L’effet tampon joue encore plus et cette fois en votre défaveur en vous rendant difficile une correction à la baisse.

De plus votre eau sera trouble et le pouvoir désinfectant de votre traitement diminue beaucoup. L’apparition de calcaire pourra également avoir une incidence négative et source de problèmes sur votre filtration.

Pour baisser votre TAC, deux solutions :

  • Renouveler une partie de votre eau,
  • Brasser l’eau pour évacuer une partie du gaz carbonique qu’elle contient. Je vous explique comment dans le point suivant. 

Vous pouvez aussi utiliser un produit permettant de faire baisser le pH, comme de l’acide chlorhydrique, bien que je ne sois pas adepte de cette dernière possibilité. Il baissera également le TAC en transformant le bicarbonate présent dans l’eau en acide carbonique (CO2 dissout dans l’eau).

Vous pourrez ensuite vous débarrasser de cet excès de CO2 en aérant l’eau. L’aération va permettre de rehausser votre pH, que vous  avez baissé, sans modifier le TAC.

2-3/ Evacuation du gaz carbonique 

L’évacuation du gaz carbonique de votre eau de piscine se fait de manière naturelle de par son utilisation. Le risque est donc d’avoir un TAC trop bas.

Il faudra régulièrement vérifier sa valeur afin de l’ajuster dès que nécessaire et ainsi maintenir son pouvoir tampon qui va limiter les variations de pH.

Les principales sources d’évacuation de gaz carboniques sont :

  • Une grosse agitation par l’utilisation importante de votre piscine,
  • Un refoulement réglé trop haut et qui créé des remous,
  • Un jet d’eau ou une chute d’eau. Il ne s’agit pas de la supprimer, mais d’en faire un usage modéré,
  • Un appareil de nage à contre-courant utilisé de manière excessive ou pour faire des remous,
  • Une piscine à débordement avec une chute d’eau.

Il ne s’agit pas d’éliminer ces sources d’évacuation de gaz carbonique, mais de savoir qu’elles sont à l’origine de la baisse du TAC.

Il est donc judicieux de prendre l’habitude de le contrôler régulièrement si vous êtes concernés. Vous pourrez alors réguler sa teneur en cas d’évolution et maintenir le pouvoir tampon. Il vous permettra de limiter les variations de pH et par conséquent l’utilisation de produits régulateurs de pH.

2-4/ Pourquoi maîtriser son TAC

Sa maîtrise consiste essentiellement à protéger au mieux le gaz carbonique présent dans l’eau.

En maintenant votre TAC proche des valeurs idéales (entre 80 et 150ppm), vous conserverez les indispensables bicarbonates de calcium. Sachez également qu’une valeur adaptée du TAC favorisera également la floculation.

Si vous avez un TAC trop élevé, ces bicarbonates se transforment en carbonates. Ils formeront ce que l’on appelle du tartre sur lequel vont se fixer toutes les pollutions présentes dans l’eau comme les algues, les déchets, les huiles solaires, … .

Par contre un TAC trop bas entrainera une variation du pH, soit à la baisse pour les eaux dures ou moyennes, soit à la hausse pour les eaux douces. Cette situation induira une utilisation excessive de produits régulateurs de pH, sans toutefois pouvoir le maintenir, le TAC étant trop faible pour jouer son rôle tampon.

Comme vous l’aurez compris, étant donné son rôle dans la stabilisation du pH, il faut ajuster le TAC avant d’ajuster le pH. 

En suivant ce lien, vous arriverez sur un article spécifiquement dédié au TAC pour tout savoir sur ce dernier.

Dans le prochain article, à paraître très bientôt, paru ici, j’aborderai le 2ème paramètre dont vous devrez vous occuper pour équilibrer l’eau de votre piscine, à savoir le pH.

A très bientôt.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Nicolas B

5 mois ago

Bonjour, est ce que le fait d’avoir une bâche à bulles posée plusieurs jours d’affilé peut faire que le TAC ne baisse pas?

Emmanuel

5 mois ago

Bonjour,

C’est plutôt la non utilisation de votre piscine qui fait que le TAC ne baisse pas.
Je vous invite à lire mon article sur le TAC en suivant ce lien pour bien comprendre on utilité et pourquoi il évolue dans un sens ou dans l’autre
Cordialement
Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

L'automne, c'est le retour des pollutions !

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect Extra, optez pour un maillage plus fin. Efficacité garantie ! 👍

Essayez et constatez. 😍

Carre - Extra automne

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.