«Comment vider sa piscine hors sol sans risques»

Vider sa piscine enterrée est une opération extrêmement rare. C’est même une opération délicate qui nécessite de prendre des précautions particulières si l’on ne veut pas provoquer d’irrémédiables dégâts. Effectivement, l’eau contenu dans le bassin contrebalance la pression exercée par le terrain sur les parois. Aussi, lorsqu’il n’y a plus d’eau, la pression exercée par le terrain risque de détériorer la structure de votre bassin.

Par contre, pour une piscine hors sol, la vidange est une opération beaucoup plus courante et qui n’engendre pas ce type de problématiques. En fonction de sa taille, c’est même à la fin de chaque saison de baignades que vous allez procéder à cette opération.

Même s’il y a beaucoup moins de risques d’endommager votre piscine, c’est tout de même une opération importante. Prenez le temps de la réaliser avec soin pour que tout se passe bien.

vider sa piscine
piscine hors sol © azialo.com

Dans cet article, je vais donc vous présenter les éléments à connaître afin que cette opération, vider une piscine intex par exemple, se déroule sans incident.

1/ Les raisons de vider sa piscine hors sol

Comme je l’indiquais en introduction, vidanger votre piscine hors sol n’est pas une opération anodine. 

Alors est-ce bien nécessaire ?

Des fois oui, des fois non

  • Ainsi, vouloir vider votre piscine si vous commencez à avoir des problèmes de qualité d’eau n’est pas la meilleure des idées. Pour palier à cet inconvénient, il existe de nombreux traitements. Ils vous permettront de retrouver une eau parfaitement claire et saine, sans passer par la case vidange. 
  • Votre bassin n’est pas équipé d’un système de filtration ? C’est souvent le cas des piscine de petite capacité, et dans ce cas il faudra vidanger. Ce sera souvent moins couteux que de chercher à traiter chimiquement.
  • Vous avez un fuite ? La vidange n’est pas indispensable pour réparer. De nombreux kit de réparation peuvent être mis en oeuvre sous l’eau.

Effectivement, gardez à l’esprit que la vidange de votre piscine ne va pas se faire en quelques minutes, sauf dans le cas précis de la vidéo ci-dessous. Mais c’est un peu trop radical et définitif à mon goût ;-).

Ne vidangez que si c’est indispensable. Dans ce cas, prévoyez le temps nécessaire. Il dépendra essentiellement de la taille de votre bassin. Je pense que se bloquer un week-end complet pour bien faire les choses n’est pas superflu.

Finalement, il y a principalement 2 raisons qui peuvent vous amener à vider sa piscine.

  • Un problème d’installation. Si vous souhaitez déplacer votre piscine ou que l’installation présente des aléas non anticipés. Avec un sol en pente non compensé ou un manque de stabilisé du sol, il sera nécessaire de vidanger votre piscine afin de pouvoir rectifier le tir.
  • L’hivernage. C’est la raison la plus courante vous amenant à vidanger votre piscine. Effectivement, sauf à avoir une très grande piscine hors sol et à résider dans une région vraiment tempérée, vous serez en général amené à vider votre piscine avant l’hiver. De plus, cela vous permettra de repartir sur une base saine pour la nouvelle saison.

2/ Avant de commencer à vider sa piscine

Afin de réaliser correctement votre vidange, il y a 3 étapes incontournables à réaliser avant de commencer :

2-1/ La préparation de votre eau

Préalablement à la vidange de votre piscine, il faudra impérativement la débarrasser des produits désinfectants comme le chlore, le brome, etc.

Effectivement, le rôle des désinfectants est de tuer les bactéries et autres faunes et végétations aquatiques. C’est exactement ce qu’on lui demande de faire dans la piscine … mais pas sur votre terrain ou dans le réseau d’eaux usées.

Pour ce faire, il vous faudra arrêter le traitement 2 semaines avant la date à laquelle vous avez prévu d’effectuer l’opération de vidage. Une autre solution consiste à utiliser des produits neutralisant. Je préconise cependant largement la 1ère solution.

Pensez donc à mesurer son taux avant de passer à l’étape suivante.

2-2/ L’évacuation l’eau

Maintenant que votre eau ne comporte plus ou presque plus de produits chimiques, vous pouvez procéder à son évacuation. 

Ce point fait l’objet d’un traitement complet dans le paragraphe 3, ci-après. Noter toutefois qu’il est intéressant de laisser un peu d’eau dans le fond afin de pouvoir réaliser l’opération suivante, le nettoyage.

2-3/ Le nettoyage de votre piscine 

Profiter de ce vidage pour garder un peu d’eau dans le fond et réaliser un nettoyage approfondi de votre revêtement et des filtres. C’est le moment ou jamais. 

Le nettoyage est fini ? Le résidu d’eau polluée qui aura servie à cette opération devra impérativement être évacuée dans le réseau d’eau usées (tout-à-l’égout ou fosse septique).

Point de vigilance :

Vous êtes équipé d’une fosse septique ?

Sachez qu’elle est totalement incapable de gérer l’évacuation rapide d’un grand volume d’eau. C’est pourquoi vous ne pouvez y déverser que la partie polluée qu’il n’est pas possible d’évacuer autrement.

3/ Vider sa piscine, la règlementation

Votre piscine, c’est plusieurs milliers de litres d’eau. Déverser cette eau, n’est pas une chose anodine. Il est donc important d’anticiper cette opération et de définir à l’avance les modalités d’exécution de cette dernière. 

Je ne reviens pas sur la préparation de l’eau, traité au point 2-1/ de cet article.

Voici 3 manières d’effectuer le visage.

3-1/ La solution que je déconseille

Il s’agit simplement de déverser l’eau sur votre terrain !

D’un point de vue environnemental, ce n’est vraiment pas la bonne solution. De plus, vous ne pourrez y déverser que l’eau propre, débarrassée des produits désinfectants (cf point 2-1/ de cet article). Dans la même optique, vous devrez également respecter les conditions fixées par l’article R214-1 du code de l’environnement.

Pour la partie « eau polluée » résultant du nettoyage de votre liner par exemple, je vous invite à relire le point 2-3/.

Déverser sur votre terrain nécessitera au préalable de vous assurer qu’il soit en capacité d’absorber une telle quantité d’eau. Il faudra donc qu’il soit assez perméable et propice à l’arrosage.

Si ce n’est pas le cas, vous risquez d’inonder votre terrain, et peut-être même celui de votre voisin. Vous en serez tenu pour responsable !

Vous serez alors dans l’obligation de rembourser les dégâts causés. Des frais de dédommagement pour évacuation anormale d’eau, conformément à l’article 640 du Code Civil, pourront être réclamés par votre voisin, même si aucun dégât n’a été causé !

Si malgré tous ces inconvénients vous optez pour cette solution, réalisez l’opération aux premiers beaux jours, lorsque le sol ne regorge plus d’eau, et n’est pas encore trop sec.

3-2/ La solution la plus efficace

Vous pouvez envisager d’évacuer l’eau dans le réseau de traitement des eaux usées (tout à l’égout), si bien évidemment vous êtes raccordé.

Pour ce faire, il est cependant impératif de demander une dérogation auprès de la mairie ou de la préfecture de votre commune.

En effet, selon la réglementation en vigueur, l’évacuation des eaux de piscine est soumise au décret du 3 juin 1994 art 22 qui stipule clairement : 

« il est interdit d’introduire dans les systèmes de collecte […] des eaux de vidange des bassins de natation.».

Décret du 3 juin 1994, art 22

Ces éléments sont repris dans le code de santé publique à l’article L331-2 et L331-10.

Si cette dérogation vous est accordée, elle peut s’accompagner de contraintes. Vous risquez ainsi d’être contraint :

  • De veillez à ne pas dépasser un certain volume d’eau horaire. Il est en général de 5 litres d’eau à la seconde (environ 18m3/h), ceci afin de ne pas engorger le tout-à-l’égout
  • D’effectuer un pré-traitement de l’eau avant déversement (interdiction de vider une piscine qui vient d’être traitée). Pour ce point, vous avez bien suivi mes recommandations, arrêt du traitement, au point 2 de cet article, non ?
  • Dernier point et non des moindres. Vous risquez d’être soumis au paiement d’une redevance d’assainissement.

Une autre particularité. Certaines communes sont équipées d’un réseau spécifique pour la récupération des eaux de pluie. Normalement vous devriez pouvoir y déverser l’eau de votre bassin. Vérifiez tout de même ce point auprès de votre mairie.

Comme indiqué précédemment, l’eau du fond de votre bassin devra obligatoirement être déversée dans le réseau d’eaux usées. Je veux parler de celle qui vous servit pour le nettoyage de votre liner par exemple et qui est donc souillée de produits d’entretien.

Petite précision pour finir sur ce point :

Déverser l’eau de votre piscine dans le réseau collectif sans autorisation préalable constitue une infraction au code de l’environnement.

Vous ne pouvez plus dire que vous n’avez pas été prévenu.

3-3/ La solution la plus simple

Qui pourtant s’impose si vous n’avez pas d’autre solution. Vous pouvez dans ce cas faire appel à un vidangeur professionnel. C’est la solution la plus simple mais pas la moins onéreuse !

4/ Concrètement, comment vider votre piscine hors-sol

4-1/ La méthode préconisée

Tous les fabricants de piscines hors sol, quelles soient tubulaires ou autoportantes, hormis pour les plus petits modèles, ont intégrés un système de vidange Elles sont donc toutes équipées d’une soupape d’évacuation.

Vous allez donc vous servir de cette soupape pour procéder à la vidange. Il ne vous reste plus qu’à suivre les étapes :

  • Fixer l’adaptateur fourni avec votre piscine sur l’extrémité de votre tuyau d’arrosage.
  • Déroulez votre tuyau et positionnez l’autre extrémité à l’endroit où vous avez prévu d’évacuer l’eau.
  • Dévissez le bouchon de vidange côté extérieur de votre piscine.
  • Reliez l’extrémité du tuyau d’arrosage équipé de l’adaptateur à la soupape.
  • Il ne vous reste plus qu’à attendre que toute l’eau situé au-dessus de la soupape se soit écoulée.
  • Soulevez votre piscine du côté opposé à la soupape afin de faire sortir l’eau restante par cette dernière.

Cette méthode est la plus simple, mais aussi la plus longue. Elle peut parfois nécessiter plusieurs jours jusqu’au vidage complet. De plus, avec la baisse du niveau d’eau, la pression va également baisser. La conséquence sera une évacuation de plus en plus lente.

Petit rappel, par forcément inutile :

Si vous avez une piscine autoportante, commencez le vidage AVANT de dégonfler le boudin supérieur.

4-2/ La méthode du siphonnage

Au niveau des accessoires, ce seront les mêmes que pour la méthode classique abordée dans le point précédent. L’avantage c’est que vous pouvez augmenter le débit d’évacuation de l’eau en utilisant plusieurs tuyaux.

Un petit truc qui vous va vous permettre de diviser par 2 la durée de vidage et ainsi vous faire gagner beaucoup de temps.

  • Utilisez le tuyau flottant de votre aspirateur manuel. Son diamètre est le double d’un tuyau d’arrosage classique.

Attention toutefois à rester dans les limites du débit autorisé par la mairie (cf point 3-2/ ci-dessus). Vous éviterez ainsi d’engorger les canalisations.

Le point délicat et de commencer le siphonnage. Allez, je vous donne un 2ème petit truc pour vous simplifier la tâche.

  • Plongez progressivement votre tuyau dans votre piscine tout en chassant l’air qu’il contient. Procédez comme lorsque vous chassez l’air de celui-ci avant d’utiliser votre aspirateur manuel.
  • Une fois entièrement sous l’eau et vide de tout air, bouchez avec votre paume une des extrémités. Sortez là de l’eau et déposez là à l’endroit où vous avez prévu d’évacuer l’eau.
  • Enlevez votre paume et laisser l’eau s’écouler.
  • Veillez bien à ce que le tuyau reste en place, notamment la partie dans l’eau, afin que le siphonnage puisse se faire.

Ce système ne permet toutefois pas de vider complètement votre piscine. Pour le fond, vous devrez procéder comme indiqué dans le paragraphe précédent (4-1/)

4-3/ La méthode rapide

Oui, pour quelques dizaines d’euros, vous pouvez vider votre piscine hors sol en quelques heures, voire moins.

Il suffira simplement de vous équiper d’une pompe immergée (ou vide cave) que vous pourrez trouver par exemple en suivant ce lien. Une fois positionnée au fond de l’eau, elle videra votre bassin jusqu’à un niveau d’eau de quelques centimètres, voire quelques millimètres pour les plus efficaces (c’est par exemple le cas pour la pompe ci-contre).

Les plus sophistiquées seront capable de le faire en moins d’une heure. Mais comme pour la méthode précédente, vérifiez au préalable le débit d’eau admissible dans le réseau d’eaux usées.

La mise en oeuvre est on ne peut plus simple.

  • Reliez une extrémité de votre tuyau d’évacuation à votre pompe immergée puis positionnez l’autre à l’endroit où vous avez prévu d’évacuer l’eau.
  • Positionnez votre pompe dans votre bassin et branchez là électriquement.
  • Activez votre pompe.
  • S’il reste une peu d’eau dans le fond que votre pompe n’arrive pas à évacuer, utilisez la méthode du point 4-1/.

5/ Finalisez votre vidage

C’est bon, votre piscine est maintenant vide. Je sais que vous avez choisi un beau WE ensoleillé pour réaliser cette opération ;-).

Vous pouvez en profiter pour bien nettoyer votre liner et les parois de votre piscine autoportantes ou tubulaire.

Laissez ensuite sécher le liner 2 à 3 heures au soleil afin qu’il soit bien sec avant de le plier pour le ranger. Vous éviterez ainsi l’apparition de moisissures pendant le stockage durant la période hivernale.

Au printemps prochain il sera alors dans les meilleures conditions possibles pour être remis en place.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

You may also like

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


thierry menardais

4 semaines ago

J ATTESTE QUE DE VIDER UNE PISCINE COMPORTE des risque la mienne c est fissuré

Emmanuel

3 semaines ago

Bonjour,
C’est effectivement une opération à faire avec beaucoup de précaution, c’est pourquoi je lui ai consacré un article.
Cordialement
Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

Votre filtration s'encrasse rapidement ?

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect, efficacité garantie ! 👍

4️⃣ modèles pour s'adapter à Votre situation.

Essayez et constatez. 😍

Carre et 3 logo 2 v1

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.