« La rémanence, une donnée importante pour votre piscine »

La rémanence. Connaissez-vous cette donnée étroitement liée au traitement de l’eau de votre piscine ? Elle est importante et pourtant, je ne suis pas certain que votre pisciniste vous en ait parlé !

On s’en soucie peu, puisque une fois que vous connaissez la marche à suivre pour traiter l’eau de votre piscine, tout se passe en général bien.

rémanence

Pourtant, il arrive un moment ou il va falloir s’y intéresser,

  • soit forcé, puisqu’un problème vient  de surgir avec votre habituel traitement,
  • soit parce que vous vous posez des questions sur la durée d’efficacité du traitement que vous mettez en oeuvre.

Je vous propose donc un petit tour d’horizon pour comprendre ce phénomène.

1/ Définition de la rémanence

Qu’est-ce qui ce cache derrière ce terme barbare ?

La rémanence est la durée pendant laquelle votre traitement va être actif sans que vous soyez obligé de le renouveler.

De celle-ci dépend donc l’efficacité de votre traitement sur la durée, rien que ça !

Ainsi, en fonction du type de traitement que vous utilisez, la rémanence de celui-ci sera plus ou moins longue. Certains, comme le traitement aux l’ultraviolets, n’ont aucune rémanence alors que d’autres comme le sulfate de cuivre ont une rémanence très longue.

2/ Plutôt longue ou brève ?

Les conséquences du choix de l’un ou l’autre sont bien définies :

  • Un traitement sans rémanence ou avec une rémanence faible nécessitera une intervention continue ou quasi continue.
  • Un traitement fortement rémanent pourra se contenter d’actions très espacées dans le temps.

Pourquoi on s’embête ?

On va donc utiliser des traitements fortement rémanents.

3/ Traitements à forte rémanence

En utilisant des traitements à forte rémanence, vous pourrez théoriquement minimiser le temps consacré à l’entretien de l’eau. Vous aurez ainsi moins de travail.

Malheureusement ce n’est pas si simple. Les produits fortement rémanents présentent un certain nombre d’inconvénients.

  • Ce sont eux qui présentent le plus grand risque de toxicité pour l’homme.
  • Ils peuvent provoquer l’apparition de taches de diverses couleurs (noires, brunes, vertes ou bleues) sur les parois de votre piscine.
  • Ils s’accumulent dans l’eau de votre piscine
  • Une fois l’eau de votre piscine saturée avec ces substances, il vous sera très difficile de vous en débarrasser. La seule solution consiste à vidanger une partie de votre bassin. En faisant un apport d’eau neuve, vous allez en diminuer la concentration.

Au final, plutôt que de limiter votre intervention pour l’entretien de l’eau de votre piscine, c’est exactement l’inverse qui va se produire.

Arriver à garder une eau parfaitement équilibrée va nécessiter une attention encore plus grande car il deviendra primordial de surveiller drastiquement le dosage de ces produits.

4/ Traitements non rémanent

Dans ce cas, il ne reste plus qu’à opter pour des traitement non rémanents, non ?

Pourquoi pas, mais comme je l’indiquais précédemment dans l’article, il va falloir traiter en continu afin de pouvoir maintenir l’efficacité souhaité.

Comme passer son temps à traiter l’eau de son bassin n’est pas vraiment le rêve de tout propriétaire de piscine, il a fallu trouver des solutions alternatives.

Pour ce faire, il y en a 3 qui s’offrent à vous :

  • Vous faire aider par des automatismes comme des distributeurs de produits désinfectant, pour l’oxygène actif par exemple ou des producteurs comme les ultraviolets.
  • Utiliser des produits doté d’une certaine rémanence afin d’espacer quelque peu les traitements
  • Utiliser des produits non rémanent mais auxquels on a ajouté un stabilisant permettant d’ajouter la rémanence nécessaire.

Cependant, vous serez aussi amené dans certains cas, à utiliser volontairement des traitements non rémanents.

C’est le cas pour les traitements chocs. L’objectif est ici d’effectuer un traitement rapide et violent. Dans ce cas vous ne cherchez pas à ce que votre traitement dure dans le temps, mais à provoquer une réaction « choc » par un apport de produit particulièrement élevé.

Dans ce cas, ce qui vous intéresse est une efficacité immédiate. Nul besoin de durer dans le temps.

5/ Un petit classement

Voici un classement non exhaustif de quelques traitements utilisés pour l’entretien des piscines privées en fonction de leur rémanence.

  • Faiblement rémanent, voire nulle :

Chlore non stabilisé (souvent appelé « chlore choc »)

L’oxygène actif

L’ozone

Les ultraviolets (rémanence nulle)

  • Rémanence de 3 à 5 jours :

Chlore stabilisé (souvent appelé « chlore lent »)

Brome

  • Rémanence longue, voire quasi-totale :

Sulfate de cuivre

Sels d’argent

6/ Au final

Pour l’entretien de l’eau de votre piscine, vous cherchez donc un bon compromis entre une rémanence suffisante, afin que l’entretien ne devienne pas un calvaire, tout en limitant les risques pour votre santé. Le tout pour un budget raisonnable.

Ceci explique que souvent les piscines sont traitées avec des galets de chlore lent. Le traitement est efficace, possède une rémanence correcte et surtout il a la particularité d’être le plus abordable financièrement.

Pour être doté de rémanence, les galets de chlore lent contiennent un stabilisant. C’est le produit nocif lorsque sa concentration est trop forte, mais c’est aussi lui qui leur permet d’être efficace plus longtemps.

Le brome quant à lui, possède naturellement une certaine rémanence, mais reviens un peu plus cher à l’achat.

Votre choix se porte sur un traitement non rémanent, ultraviolets, oxygène actif, ozone, production de chlore par électrolyseur ?

Il vous faudra installer un automatisme. Celui-ci permettra une production ou une distribution en continue du stérilisant afin de palier à la non-rémanence. Naturellement, l’investissement initial sera plus élevé.

 

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter, Facebook ou Google+, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

Crédit photos : © l'Esprit Piscine


Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?



Devis piscine

Votre piscine pour l'été ?

C'est maintenant qu'il faut y penser

Gratuit et sans engagement

Ne manquez jamais un article

Vos cadeaux de bienvenue

Top articles : les plus lus

«Eau de piscine trouble, blanchâtre. Mais que se p...
Vues : 149.034
« Comment maîtriser le TAC de votre piscine ? »
Vues : 75.943
« Du bicarbonate pour ma piscine ? Et pourquoi pas...
Vues : 49.073
« Comment rattraper l’eau d’une piscine verte »...
Vues : 47.074

Comme des poissons dans l’eau.

Chercher un article par catégories

fermer la fenetre

Recevez gratuitement ...

Vos cadeaux de bienvenue