« Le réducteur de stabilisant, oui, maintenant il existe ! »

7.6kvues

Maîtriser le stabilisant. Voilà l’un des problèmes majeur de tous les propriétaires de piscine privée traitant au chlore. C’est un problème, oui, mais en même temps il est indispensable lorsque vous traitez au chlore. 

Le stabilisant permet effectivement d’apporter une durée d’efficacité bien plus importante à votre traitement. Mais il a aussi un inconvénient majeur. 

Il ne se détruit pas ! 

Ainsi, au fur et à mesure que vous rajoutez du chlore stabilisé, le stabilisant va s’accumuler. Son taux va augmenter jusqu’à bloquer l’action du chlore.

Et pour l’éliminer ?

Une seule solution, vidanger partiellement l’eau de votre piscine. En remettant de l’eau « neuve », dépourvue de stabilisant, vous pourrez baisser son taux.

Pas très économique ni écologique.

Mais vous n’avez pas le choix … enfin jusqu’à maintenant !

NB : Pour en savoir plus sur le stabilisant, voici l’article qu’il faut consulter.

Réducteur de stabilisant
Réducteur de stabilisant ©gaches.com

1/ Une solution pour réduire le stabilisant

Une enzyme

Oui, une solution biologique enzymatique et non chimique, permet de réduire le taux de stabilisant dans l’eau de votre piscine.

Cette solution est une petite révolution sur le marché du traitement de l’eau des piscines, tant publiques que privées. Pour preuve, elle a été primée au Salon Piscine Global de Lyon en 2018 puis au Salon Piscina & Wellness de Barcelone fin 2019.

Enfin une alternative efficace aux vidanges qu’elles soient partielles ou même totales pour faire baisser votre taux de stabilisant.

1-1/ Et en plus …

Oui ce n’est pas tout !

Non seulement cette enzyme vous rend cet énorme service mais en plus elle le fait naturellement, rapidement et en toute sécurité.

Effectivement, le réducteur de stabilisant est naturel donc :

  • non chimique, 
  • non toxique, 
  • non allergène 
  • et non polluant.

1-2/ Pour vous, que des avantages

  • Un gain de temps

Ne perdez plus votre temps à essayer divers traitements pour compenser la baisse d’efficacité du chlore, dû à un taux de stabilisant trop élevé.

  • Des économies d’argent

Comme je l’indiquais juste ci-dessus, plus besoin d’essayer de multiples traitements, c’est donc autant de dépenses en moins

Mais surtout pas besoin de vidanger votre piscine pour baisser le taux de stabilisant. Se sont des m3 d’eau non vidée, qu’il ne faudra ni remplacer, ni chauffer à nouveau, évitant ainsi les coûts associés.

  • La réduction de l’empreinte écologique

Pas de vidanges, c’est aussi moins de gaspillage d’eau mais surtout moins d’eau souillée rejeté dans la nature. Un bon geste pour la planète.

  • Une utilisation ininterrompue de votre piscine 

Totalement naturelle et biodégradable le réducteur de stabilisant ne laisse aucun résidu nocif dans votre eau. Il n’a donc aucun impact négatif sur l’environnement. Vous pourrez même continuer à profiter de votre piscine, même pendant le traitement.

2/ Comment fonctionne le réducteur de stabilisant ?

2-1/ Le processus

Et comment intervient le réducteur de stabilisant pour diminuer le niveau de stabilisant (d’acide cyanurique) dans l’eau de votre piscine ?

Il opère grâce à une technologie de biocatalyseurs avancés

Ce processus biologique, l’hydrobase, consiste à provoquer la décomposition de la molécule de stabilisant. Cette réaction, obtenue par l’enzyme au contact de l’eau, permet ainsi de redonner au chlore son pouvoir désinfectant qu’un excès de stabilisant avait été verrouillé.

2-2/ Le conditionnement

Afin d’être très pratique à l’usage, le réducteur de stabilisant se présente sous forme de petits sachets unidoses.

Chaque sachet (dose) permet de réduire le stabilisant de 100 à 140 ppm pour une piscine de 50 à 60 m3.

3/ Comment l’utiliser ?

Tout d’abord, vous devez savoir que l’efficacité de l’enzyme dépend beaucoup des conditions de stockage et du soin apporté à sa mise en oeuvre.

3-1/ Le stockage

Afin de garantir une bonne conservation du réducteur de stabilisant, le fabricant préconise de le stocker :

  • à l’abri de la lumière
  • et à une température comprise entre 3 et 66°C. 

Bien évidemment, il faudra bien respecter la date limite d’utilisation optimale. Elle est indiquée sur chaque sachet.

Après ouverture, le produit ne se conserve que 48 heures !

3-2/ La mise en oeuvre 

Pour une efficacité optimale, le fabricant insiste sur le strict respect des règles de mise en oeuvre lors de son utilisation. 

Vous devrez particulièrement veiller :

  • À la température de votre eau. Elle devra être comprise entre 20°C et 40°C. Se sont les données fabricant. Mais j’espère tout de même que vous n’avez pas une eau de piscine à 40°C !
  • Au taux de chlore. Il doit se situer entre 2 et 4 ppm.
  • Au pH. Bien réglé donc entre 7.0 et 7.6.
  • A l’alcalinité. Elle sera comprise entre 80 et 150 ppm (entre 8 et 15°f).
  • A ne pas avoir d’algues dans votre piscine.
  • A ne pas avoir mis d’algicide ou de peroxyde d’hydrogène dans les 7 jours précédent le traitement.

Quelques informations supplémentaires :

  • L’efficacité du produit est réduite pour les piscines couvertes ou pour les piscines intérieures.
  • Une teneur en cuivre supérieure à 0.2ppm peut réduire l‛efficacité du processus.
  • Le produit est compatible avec tout type de filtration.

3-3/ Le mode d’emploi du réducteur de stabilisant

Cela semble évident, mais avant de commencer un traitement, analysez votre taux de stabilisant.

Étape 1 :

  • Découvrir votre la piscine. Otez votre bâche ou ouvrez votre volet. Si vous êtes équipé d’un abri, ouvrez tous les ouvrant afin de bien l’aérer.
  • Nettoyez votre filtre.
  • Interrompre le traitement chimique de l‛eau.
  • Arrêtez l‛électrolyseur, le réacteur UV, l‛ozonateur, selon le cas.
  • Suspendre l‛injection de produits par pompes doseuses si vous en êtes équipés.
  • Enlevez les galets de chlore des skimmers ou des doseurs.
  • Contrôlez et ajustez si nécessaire, le taux de chlore de votre bassin. Le taux doit être compris entre 2,0 et 5,0 ppm.
  • Arrêtez le système de chauffage de votre piscine pendant la dizaine de jours du traitement.

Étape 2 :

  • Diluez l‛ensemble du contenu du sachet de réducteur de stabilisant dans 5L d‛eau froide et mélangez bien la solution.
  • Mettez votre filtration en marche et versez la solution dans les skimmers. Vous pouvez également répandre de façon uniforme la solution dans le bassin.
  • Pendant la dizaine de jours du traitement, maintenez votre piscine découverte et la filtration en marche au minimum 12 heures par jour.

Il est possible de constater un début de verdissement de votre bassin par manque de chlore.

  • Dans ce cas, dissoudre du chlore ou du brome que vous répartirez ensuite sur la totalité du bassin. L’objectif étant de faire remonter le taux à 2,5 à 3 ppm de chlore (4,5 à 6 ppm de brome).
  • Evitez les chlorations choc dans les skimmers.

Étape 3 :

Après 10 jours de traitement, contrôlez ou faites contrôler le taux de stabilisant.

Si celui-ci est encore trop élevé, renouvelez l‛opération.

4/ Le stabilisant, ce n’est plus un problème

L’affirmation n’est peut-être pas tout à fait exacte. Mais vous avez là une solution efficace qui est en mesure de vous rendre bien des services.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux (en haut à droite).

D'avance merci 😉

A lire également

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Isabelle

3 mois ago

Bonjour,

Concernant l’acide cyanurique, si quand j’ajoute du chlore multifonction ça ajoute forcément le stabilisant aussi, mais si j’ai un taux trop élevé de stabilisant, (pour moi 83) je pourrais mettre du chlore non stabilisé a la place du multifonction, ça eviterait que ce taux monte un peu plus ? Est ce que c’est juste ?
En vous remerciant

Emmanuel

3 mois ago

Bonsoir,
Oui, c’est juste, mais même avec 83 vous êtes déjà trop élevé (max 75).
Cordialement
Emmanuel

Lili

3 mois ago

Bonjour,
Votre article est intéressant, mais où pouvons nous trouver ce réducteur de stabilisant ?
Sous quel conditionnement et à quel prix ?
D’avance merici
Cordialement

Emmanuel

3 mois ago

Bonsoir,

Vous pouvez consulter la réponse que j’ai faite à Philippe (juste sous votre commentaire).
Cordialement
Emmanuel

Philippe

3 mois ago

Bonjour
L’avez vous testé ce produit ?
Merci.
Bonne journée.

Emmanuel

3 mois ago

Bonsoir,
N’étant pas concerné par les problèmes de stabilisant, je traite au brome, je n’ai pas testé le produit. Cependant, après en avoir longuement discuté avec le commercial de l’entreprise qui le fabrique, il m’a confirmé que sa mise en oeuvre est très délicate à réaliser.
Effectivement elle nécessite l’utilisation d’un photomètre afin de contrôler avec une grande précision les paramètres de l’eau. Si ceux-ci ne correspondent pas à ce qui est préconisé, l’efficacité du produit s’en trouve fortement amoindri, voir même nulle.
Aussi, pour éviter de mauvaises utilisations par des particuliers puis des mécontentements, le produit n’est normalement vendu qu’à des piscinistes qui sont spécifiquement briefé sur son utilisation.
Cordialement
Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

Votre filtration s'encrasse rapidement ?

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect, efficacité garantie ! 👍

4️⃣ modèles pour s'adapter à Votre situation.

Essayez et constatez. 😍

carre v2 2020

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.