Extra pour moins 1€ 3080x450 2

« PHMB ou oxygène actif ? »

Dans l’article précédent, nous avons détaillé ensemble deux méthodes de traitement de votre eau de baignade. Il s’agissait des plus courantes, à savoir le chlore et le brome. Vous vous en doutez, il en existe quelques autres qui méritent aussi que l’on s’y attarde avant de faire votre choix.

 

Pour une eau claire et limpide : oxygène actif

Une eau claire et saine …

Dans cet article, nous allons faire le tour de 2 autres types de traitement avant d’en voir encore 4 autres dans l’article suivant. Vous aurez alors une vision plus globale des traitements que vous pouvez envisager pour maintenir votre eau de piscine saine.

1/ Le PHMB

Qu’est-ce qui se cache sous ce sigle bizarre ?

Le PHMB est une molécule chimique dérivée du biguanide, un antiseptique. Il est donc particulièrement efficace pour la stérilisation bactérienne et fongicide de l’eau.

Doté d’un pouvoir rémanent, il désinfecte l’eau et la rend à son tour désinfectante. Ceci permet donc la destruction des germes et des microbes dès leur apparition.

1-1/ Contraintes

Détaillons les contraintes du PHMB :

  • Sa formulation complexe engendre un coût bien plus élevé que le chlore ou le brome.
  • C’est un désinfectant aux propriétés non oxydantes. Son action est donc inefficace pour lutter contre les déchets organiques servant de nourriture aux algues. L’utilisation d’un algicide en complément est donc indispensable.
  • Il est totalement incompatible avec le chlore, le brome, le cuivre ou le bronze. Avant de traiter au PHMB, il faudra donc éliminer, toute présence de ces produits dans votre bassin.
  • Un surdosage, inutile et onéreux, rendra votre eau trouble et blanchâtre.
  • L’obligation d’utiliser un filtre à sable. En effet, le pouvoir floculent du PHMB risque de vous colmater les filtres à diatomites ou cartouches.
  • Non recommandé si vous avez un système balnéo, il provoquera l’apparition de mousse.
  • Il est rare et donc difficile à trouver, même chez les piscinistes.
  • L’efficacité du PHMB diminuant avec le temps, il faudra prévoir une vidange du bassin tous les 3 ans.
  • C’est un produit dangereux à manipuler avec précaution.

1-2/ Points forts

Beaucoup de contraintes, mais aussi quelques aspects positifs

  • Sa stabilité et sa longue durée d’action en font un traitement confortable à l’usage. Fortement rémanent, ce produit permet de faciliter la maintenance en espaçant les traitements.
  • Insensible aux variations de température et à la chaleur, il reste efficace même avec une eau dépassant les 30°C.
  • Également insensible au PH et aux ultraviolets, il permet d’utiliser un traitement aux UV en parallèle.
  • Son action micro-floculante permet de clarifier l’eau et participe donc à l’efficacité des filtres à sable.
  • Il ne génère aucun dérivé gênant tel que les chloramines ou le stabilisant.
  • Confortable pour les baigneurs car non irritant pour la peau ou les yeux.
  • Il ne génère aucune odeur et n’a pas de goût.

 

1-3/ Précautions

Nous les avons déjà abordé précédemment. Il est totalement incompatible avec le chlore, le brome ou le cuivre. Ces produits ne doivent donc jamais être mélangés.

Vous souhaitez traiter au PHMB en remplacement de brome ou de chlore ?

Au préalable, il vous faudra utiliser un produit à base de thiosulfate de soude pour détruite toutes les molécules chlorées.

De même, si votre bassin était traité par ionisation cuivre / argent, il faudra prévoir de le vider intégralement avant d’entamer le traitement au PHMB. Un nettoyage des parois et le changement du substrat de filtration seront également nécessaires.

Le respect du dosage préconisé par le fabriquant est également très important. Au regard de son coût, tout surdosage, non seulement ne servira à rien, mais vous reviendra cher.

1-4/ Types de traitements

Le PHMB ne peut être utilisé qu’en traitement de fond, donc pour le traitement courant de votre eau de piscine.

Pour le traitement choc, vu ses incompatibilités,  il est indispensable de l’effectuer à l’oxygène actif.

1-5/ Bilan

Il est quasiment indispensable de combiner le PHMB avec l’oxygène actif.

  • Le PHMB pour sa rémanence dans la désinfection,
  • L’oxygène actif pour sa vertu algicide.

Avant de choisir d’utiliser du PHMB, n’oubliez pas de vérifier que votre bassin ne comporte aucune structure comportant du cuivre.

Très peu utilisé pour les piscines privées, le PHMB, tout comme le brome, peut-être  une alternative pour les personnes allergiques au chlore ou les enfants.

 

2/ L’oxygène actif

Vous avez là, le désinfectant le plus adapté aux personnes.

C’est effectivement un traitement en douceur, écologique et entièrement soluble dans l’eau.

Il repose sur l’association de 2 composants qui se complètent :

  • L’oxygène, puissant désinfectant et oxydant agissant très rapidement.
  • Un activateur, qui multiplie et prolonge l’effet désinfectant tout en assurant la lutte contre les algues.

Se présentant sous différentes formes, aussi efficaces les unes que  les autres, ce traitement nécessite cependant un suivi très régulier et fréquent. L’utilisation  d’automatismes, pompe doseuses ou distributeurs d’oxygène actif, s’occupant de l’injecter régulièrement, est donc fortement recommandée.

En fonction de vos moyens financiers, vous pouvez aussi vous tourner vers les générateurs d’oxygène actif ou encore des appareils plus sophistiqués. Ceux-ci seront capables d’analyser votre eau et d’y injecter la bonne dose de traitement.

2-1/ Contraintes

Ce produit à première vue très pratique et efficace présente tout de même quelques contraintes :

  • L’oxygène actif est un produit de faible rémanence. Son action est donc éphémère. Très réactif, il est très vite consommé et perd donc rapidement son pouvoir désinfectant.
  • Pour garantir une bonne désinfection, le volume d’eau de votre bassin est à prendre en considération. Effectivement, vu la quantité nécessaire, ce traitement est en général limité à des bassins de moins de 20m3. Avec un bassin d’un volume plus grand, pour avoir une réelle efficacité, l’oxygène actif devra être couplé à un autre acteur capable de prolonger l’action oxydante et désinfectante.
  • Il ne résiste pas aux températures élevées. Au delà de 28°C, il n’est plus « actif ».
  • Il est très sensible aux variations du PH qui doit être maintenu entre 7.0 et 7.6 pour obtenir une efficacité maximum du traitement.
  • Il est aussi très sensible aux ultraviolets (U.V.) qui accélèrent ses réactions, diminuant d’autant sa rémanence.
  • Son coût est plus élevé que celui du chlore ou du brome.

2-2/ Points forts

Bien évidemment, il y a aussi des points forts :

  • Confortable. L’oxygène actif rend l’eau douce et très confortable. Aucune irritation des muqueuses ou des yeux et le produit est inodore et n’a pas de goût.
  • Ecologique. Ce procédé est basé sur une molécule entièrement naturelle qui n’a aucune incidence sur le PH.
  • Performant. Il éradique toute trace de germes et détruit également les algues. De plus il élimine les matières organiques en ne formant aucun sous-produit, contrairement au chlore par exemple.
  • Compatible. Ce traitement est entièrement compatible avec le chlore ou le brome, contrairement au PHMB et ne présente un danger pour aucun revêtement.

2-3/ Précautions

Comme tout produit traitant, l’oxygène actif est un produit toxique, corrosif et dangereux pour le peau et les yeux à l’état pur. Son stockage doit être effectué en quantité raisonnable et dans un espace sec et aéré.

Afin de limiter les risques, il existe des kits de traitement à l’oxygène actif spécialement adaptés aux différentes tailles de bassins..

2-4/ Types de traitements

L’oxygène actif peut être utilisé aussi bien en traitement courant qu’en traitement choc :

  • Le traitement courant ou longue durée. Pour une réelle efficacité, il faudra l’associer à un autre composant afin de compenser l’absence de rémanence de l’oxygène actif. Celui-ci est inclus dans les kits de traitement à l’oxygène actif.
  • Le traitement choc. De l’avis même des professionnels du secteur de la piscine, un traitement choc à l’oxygène actif est bien plus efficace que son équivalent au chlore. C’est même le traitement le plus efficace en ce qui concerne la décomposition des algues.

2-5/ Bilan

[important]C’est un traitement très efficace mais relativement onéreux.[/important]

Ce dernier point est la résultante :

  • De son absence de rémanence qui vous oblige à l’associer à un autre composant pour une réelle efficacité.
  • De son coût initial qui est déjà plus élevé que le chlore ou le brome.

Cependant, on retiendra que c’est le traitement choc le plus efficace pour rattraper une eau verte ou blanchâtre.

3/ On continue …

Dans le prochain article, j’aborderai les 4 autres méthodes que l’on peut aussi trouver lorsque l’on traite de la désinfection de l’eau des piscines privées.

Je vous donne donc rendez-vous dans le prochain article …

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

 

Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


antoine -albert

4 années ago

Bonjour . J’ai une piscine de 70m3 ,couverte par un abri de 105cm de flèche ,filtrée par une cartouche ,moteur système venturi , 1 skimmer , en ce moment l’eau dépasse parfois 30 degrés .
Le P.H. très difficile à maitriser ,très variable , j’ai souvent une eau verte .
En lisant le texte çi-dessus ,il me serait agréable de recevoir vôtre point de vue . Conformément au pisciniste
je verse tous les 8 jours 900 grammes d’hypochlorite de calcium dans le bassin ,en ce moment et malgré celà , j’ai une eau de temps en temps verte . Le bassin est nettoyé plusieurs fois par semaine par robot ,ainsi que le panier et sa cartouche .
Ne serait-il pas ,tout en conservant le traitement d’hypochlorite de calcium , par ces températures élevées,d’y ajouter par auto-doseur ,un complement quotidien d’oxy-actif ? Si oui de combien , sachant que par une température au-dessous de 23 degrés ,j’utilise uniquement le traitement d’oxy-actif qui me donne satisfaction ?
Peux-être auriez-vous une autre solution?
Merçi .

Emmanuel

4 années ago

Bonsoir,

Je suis surpris que pour une piscine de 70m3 vous utilisiez de l’oxygène actif en traitement de fond. C’est efficace, mais plutôt onéreux et surtout nécessite une eau bien équilibré pour être vraiment efficace (pH bien ajusté, température pas trop élevée, TAC correct).
D’ailleurs, puisque vous avez un pH fluctuant, analysez-vous régulièrement votre TAC ? Un TAC trop faible favorise un pH fluctuant.
Si je comprend bien le raisonnement de votre pisciniste, vous faites un traitement choc toutes les semaines ! Surprenant !
En utilisation normale, vous pouvez mettre 50g d’hypochlorite pour 10m3 d’eau. En traitement choc, c’est 150g pour 10m3 d’eau. Dans votre cas, vous êtes donc plus proche du traitement choc que du traitement normal.

Pour commencer, il faut baisser la température de votre eau. 28°C devrait être un maximum pour pouvoir traiter correctement. Ensuite vérifiez et ajuster votre TAC, puis votre pH. Une fois le pH ajusté et stabilisé, faites un vrai traitement choc (150gr d’hypochlorite pour 10m3 d’eau) et laisser tourner votre filtration pendant 24 à 48h jusqu’à obtenir une eau parfaitement claire. Vous pouvez alors reprendre un traitement normal. En surveillant bien ces paramètres et en les ajustant dès que c’est nécessaire, vous ne devriez plus avoir d’eau verte.

Bon courage à vous

Bien cordialement

Emmanuel

Aurélie

3 années ago

Bonjour,
je possède une petite piscine (2,5m3, 3,5m de diamètre) sans système de filtration. Je pensais utiliser de l’oxygène actif en traitement, changer l’eau régulièrement et l’utiliser pour l’arrosage. Le problème est que la température de l’eau est entre 28 et 30ºC, ce qui apparemment est rédibitoire pour l’utilisation de l’oxygène actif. Suite à la lecture de votre article, j’ai pensé au PHMB. Mais pourrais-je alors utiliser l’eau pour l’arrosage? Et comme ce produit n’a pas d’action sur les algues, on retombe sur la case oxygène actif et les problèmes de température…
Auriez-vous la gentillesse de me conseiller s’il vous plait?
Bien cordialement,
Aurélie

Emmanuel

3 années ago

Bonsoir,

Effectivement, l’eau de votre piscine est bien trop chaude pour que l’oxygène actif soit vraiment efficace.
Je vous conseille de la traiter au brome en utilisant par exemple un diffuseur flottant pour spa.
Cependant, il est tout de même préférable lorsqu’elle est si chaude d’en sortir une partie pour la remplacer par de la fraiche pour descendre la température.

Bien cordialement

Emmanuel

Aurelie

3 années ago

Merci pour votre réponse 🙂

Emmanuel

3 années ago

C’est un plaisir.
Cordialement
Emmanuel

Blasco

3 années ago

Bonsoir Emmanuel

J’aimerais bien avoir votre avis de spécialiste car suite à l’arrêt de fabrication du produit Ecoswim composé d’1 bidon d’oxygène actif + 1 bouteille de produits complémentaires .
Ecoswim me permettais de traiter , en une fois manuellement , une piscine de 80 M3 pour une durée de 3 semaines (quand il n’y a pas de canicule dans ma région : 11000, Aude) .
Pour remplacer le pack Ecoswim , j’ai trouvé de l’oxygène actif liquide Irripool marque pas trop chère , par contre , je ne sait pas quels produits complémentaires acheter pour que ce soit l’équivalent du traitement Ecoswim et que je puisse à nouveau traiter ma piscine de la même manière que d’habitude .

cordialement 😉

Blasco

Emmanuel

3 années ago

Bonsoir,

Voici un article complet concernant l’oxygène actif.
Vous y trouverez les réponses à vos questions.
Les produits complémentaires étaient sûrement du désinfectant et du stabilisant.

Bonne soirée

Cordialement
Emmanuel

GIRAUD

3 années ago

Bonsoir,

L’avis du spécialiste s’impose ! Dans une piscine liner de 20m3, on travaillait avec du chlore stabilisé. Je suis passé à l’hypochlorite de calcium en batons… et après 3 semaines environ, fissuration du corps de pompe (+/- 6 ans, moteur impec !). Cela m’a permis de voir l’intérieur de la pompe et des canalisations, qui sont tous blancs. Je me demande si l’hypochlorite n’a pas réagi avec les dépôts de chlore stabilisé dans la pompe… ? et je crains pour les canalisations enterrées… Votre avis ?
De plus les bâtons fondent très vite et le chlore monte avec… Peut on rester 3 à 4 jours sans aucun traitement du moment que les paramètres sont bons ?
Enfin si j’abuse pas trop, sur la boîte à borne des nouvelles pompes mono il est inscrit deux valeurs de puissances (P1 et P2). A quoi ça correspond ? Sur l’ancienne pompe, il y avait marqué 0.8 kW et j’en ai déduit que c’était une pompe de 1cheval (735 W), et j’ai donc acheté une pompe de 1 cheval…mais elle semble largement plus puissante que la précédente… Qu’en penser ? est-ce mauvais pour le filtre à sable dont la pression est montée de 1 à 1.5 bar ????

Mille mercis pour vos commentaires à venir !!

Emmanuel

3 années ago

Bonjour,

IL est tout à fait possible de changer de type traitement du moment que vous ne les mélangez pas. Normalement il n’y a aucune incidence. Je ne suis donc pas certain du tout que vos dépôts blancs viennent de ce changement. A mon avis c’est sûrement une légère couche de calcaire. Utilisez-vous régulièrement un anti-calcaire ?
Le traitement d’une piscine est quelque chose qui ne devrait pas être interrompu. Il est donc déconseillé de laissé votre piscine sans traitement, même quelques jours. Même si vous ne verrez sûrement pas de différence au bout de quelque jours, vous commencez déjà à perturber l’équilibre de votre eau et il faudra ensuite plus de traitement pour retrouver un état « standard ». Je vous conseille donc de continuer le traitement en permanence, quitte à baisser les doses si vous pensez qu’elles sont trop importantes.
Les nouvelles pompes sont effectivement plus efficaces que les anciennes. Cependant, une pompe de 1CV reste une pompe de 1CV quelle soit ancienne ou nouvelle, bien que l’ancienne ne fournira sûrement plus vraiment une puissance de 1CV ou bout d’un certain temps, ce qui explique que vous avez l’impression que la nouvelle est plus puissante. En fait c’est plutôt l’ancienne qui n’était plus tout à fait à la bonne puissance.

Pour une filtration idéale, la puissance de la pompe doit être adapté à la puissance admissible dans le filtre. Dans votre cas, il ne devrait pas y avoir de problème, mais il est logique, cf ce que j’ai indiqué précédemment sur les pompes, que la pression soit maintenant plus forte avec une nouvelle pompe. Vérifiez juste que votre filtre est bien adapté pour cette pression, mais normalement cela devrait être le cas, 1,5 bars n’étant rien d’exceptionnel.

Bien cordialement
Emmanuel

GIRAUD

3 années ago

Merci beaucoup, vous me rassurez. Je vais voir en effet la question de l’anticalcaire, que j’avais négligé car la dureté de l’eau est de17 ° français.
Merci encore !

Micheline

1 année ago

J’ai un spa de 1m cube depuis 1 an 1/2 qui est installé dans la vérandas. Nous avons utilisé au début le chlore, puis vite nous avons pris un kit au brome (c’était déjà mieux que le chlore) , puis maintenant, nous testons l’ oxygène actif (je n’arrive pas à comprendre les mesures de dosage) .
Nos AIMERIONS tester le PHBMB, pourriez vous nous aider, car on peut l’associer avec l’ oxygène actif (paraît-il? ). Nous chauffons le spa à 36°

Nous avons 4 petits enfants de 12 ans à 2ans

Emmanuel

1 année ago

Bonsoir,

Quelle est exactement votre question ? Tous les points que vous abordez dans votre commentaire ont été traité dans l’article.
Cordialement
Emmanuel

Coco

9 mois ago

Bonjour, j ai effectué un traitement choc à l oxygène actif dans ma piscine entretenue au phmb qui était devenue verte.
Tête en l air je me suis apercue qu’après coup que j en ai mis 2 fois trop. Y a t il une solution svp?

Cordialement

Emmanuel

9 mois ago

Bonjour,

Ne vous inquiétez pas. L’oxygène actif est un produit non rémanent. Son action va donc disparaître rapidement et vous pourrez reprendre votre traitement habituel.
Cordialement
Emmanuel

sylvie

8 mois ago

bonjour
j ai une intex de 12 m3depuis trois ans
cette annee malgre un e eau propre apres hivernage j ai vu apparaitre apres quelques jours de filtration des algues moutardes au dond
j ai du traité selon le pisciniste avec BLACKALSHOK special algue moutarde mais rien n y fait
faut il utiliser un autre produit en meme temps ou une autre marque
merci

Emmanuel

8 mois ago

Bonjour,

Je ne connais pas votre marque. Pour l’algue moutarde avez-vous consulté mon article sur le sujet ?
Vous le trouverez ici
Je vous conseille d’utiliser le produit Mareva pour lequel j’ai pas mal de retour positif.

Cordialement
Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

Avantage pour moins 1€ 400x276

Top articles : les plus lus

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.

Avantage pour moins 1€ 400x276