«Les risques de la canicule sur votre piscine»

Canicule et piscine font-ils bon ménage ? Oui et non.

Oui car c’est le moment ou l’on a envie de piquer une tête. Vous êtes alors ravis de pouvoir profiter de votre piscine pour vous rafraîchir.

C’est tout à fait normal, votre piscine est aussi là pour çà. 

Non car la chaleur et le rayonnement solaire ont de forts impacts négatifs sur la qualité de l’eau de votre piscine.

Vous devrez donc apporter une attention toute particulière à l’eau de votre piscine si vous voulez continuer à en profiter.

Piscine et canicule
Piscine et canicule © yaho – stock.adobe.com

Mais pour traiter efficacement un problème, il faut tout d’abord en connaître les origines.

Je vous propose donc de faire le point.

  • Dans un 1er temps, identifions les risques liés aux fortes chaleurs.
  • Ensuite, dans l’article suivant, nous verrons ensemble comment palier à ces difficultés.

1/ Les risques de la canicule pour les baigneurs

Se baigner dans votre piscine est un moment agréable avec une eau jusqu’à 28°C. Ce sera souvent beaucoup moins le cas si la température de l’eau est plus élevée. La sensation rafraîchissante va alors être remplacée par une sensation plus désagréable. 

Pire, cette baignade peut même être dangereuse

1-1/ Le coup de chaud

Avec une température de l’air très élevée et une eau à plus de 30°C, vous allez beaucoup transpirer, même dans l’eau. C’est ainsi que votre corps réagit pour réguler la température corporelle.

Il va donc consommer beaucoup d’eau et si vous ne vous hydratez pas suffisamment, c’est le coup de chaud qui vous guette

C’est d’autant plus vrai pour les jeunes enfants qui ne sont pas conscient de ce problème et pour qui la baignade peut donc devenir dangereuse. Gardez-Les donc toujours à l’oeil.

Mais ce n’est pas tout ! Le choc thermique vous guette également !

1-2/ Le choc thermique

Avec la canicule votre température corporelle va s’élever et votre corps va réagir pour se protéger.

Comment ?

Il va dilater les vaisseaux sanguins situés sous la peau pour évacuer cette chaleur. En parallèle, le rythme cardiaque va augmenter pour accélérer ce refroidissement.

Lors d’une entrée brutale dans l’eau, l’importante différence de température entre votre corps et l’eau va déclencher un processus de protection.

Votre corps va avoir la réaction inverse.

Afin de se protéger « du froid », les vaisseaux vont se contracter et le sang va refluer vers l’intérieur du corps et notamment le coeur. Cette réaction va provoquer une augmentation de la pression artérielle.

Pour lutter contre cette hypertension, votre coeur va ralentir. Ce ralentissement va provoquer une irrigation moindre de votre cerveau pouvant aboutir à une perte de conscience.

Ce phénomène de syncope, est appelé hydrocution. Il peut provoquer un arrêt cardio-respiratoire pouvant aboutir à une noyade si vous n’êtes pas secouru rapidement. Il convient donc d’être très vigilant.

2/ Les risques de la canicule pour l’eau

2-1/ Dégradation de la qualité de l’eau

A plus de 28°C, il est difficile de garder une eau saine et équilibrée. Effectivement, au-delà de cette température, l’eau de votre piscine devient un terrain favorable à la prolifération de bactéries et micro-organismes. Ce sont eux qui sont entre autres à l’origine de la formation d’algues.

Le risque sanitaire est alors réel car leur développement est exponentiel.

La baignade devient alors dangereuse pour votre santé.

2-2/ Efficacité réduite des traitements

Et pour compliquer encore la chose, plus la température monte, moins les traitements sont efficaces. C’est notamment le cas du chlore dont la plage de traitement idéale se situe entre 18°C et 24°C.

Avec une température de l’eau à plus de 28°C, il est même recommandé de changer de type traitement. Je vous en parle dans le prochain article.

Il en va de même pour les traitements anti-algues. Ils perdent une grande partie de leur efficacité avec l’augmentation excessive de la température de l’eau.

2-3/ Apport accru de bactéries

Le dernier point de cette partie consacrée aux problématiques de la canicule sur l’eau, concerne la fréquentation.

Plus il fait chaud, plus vous allez utiliser votre piscine. C’est normalement une évidence.

Cette augmentation de la fréquentation va indéniablement de paire avec un apport lui aussi augmenté de bactéries. Effectivement, chaque baigneur va contribuer à apporter, bien involontairement, son lot de bactéries et de micro-pollutions.

3/ Les risques pour votre filtration

Autre conséquence d’une eau trop chaude, une évaporation très importante.

Dès que la température de l’eau dépasse celle de l’air, l’eau va s’évaporer.

C’est ce qui va arriver en période de canicule.

En journée, l’eau de votre piscine va accumuler beaucoup de chaleur. La nuit, la température de l’air va baisser, souvent sous la température de l’eau. Effectivement, la variation de la température de l’eau est bien plus lente que celle de l’air. Heureusement d’ailleurs. C’est ce qui vous permet de conserver une température plus ou moins constante dans votre piscine.

Toutefois, cette différence de température va provoquer une évaporation plus ou moins importante selon le différentiel de température.

Cette évaporation, additionnée aux déperditions d’eau liées à une utilisation importante en journée, il faut bien se rafraîchir, vont provoquer une baisse du niveau d’eau

Attention, cette baisse est à surveiller de près !

Veillez ainsi à toujours garder un niveau d’eau suffisant permettant d’éviter le désamorçage de votre pompe de filtration.

Ce point est d’autant plus important selon votre région de résidence. Si celle-ci a mis en place des restrictions concernant le remplissage des piscines pour cause de sécheresse estivale, il vous sera alors impossible de procéder à un ajout d’eau.

Impossible donc de compenser les pertes d’eau sous peine d’amende.

4/ Traiter efficacement ces problèmes

Dans cet article je vous ai exposé les différentes problématiques rencontrées dans le cadre de la gestion de votre piscine en période de canicule.

Dans le prochain article, à paraître sous peu, je vous aiderai à palier ou à gérer au mieux ces difficultés. Je vous présenterai ainsi les actions à mettre en oeuvre :

  • pour limiter les effets de la canicule
  • et continuer à profiter sereinement de votre piscine.

A bientôt.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


AlainH

4 semaines ago

Bonjour,
Merci pour ces conseils qui incitent à la vigilance.
Si la canicule a été (et sera peut-être encore) féroce, son intensité a été variable. Chez nous, à Sorgues dans le Vaucluse, nous avons subi 10 jours à plus de 48° dans la journée et des nuits avec des minimas à 32° dans le meilleur des cas. Suivant les quartiers de la ville, il pouvait y avoir des écarts de 5°.
Mon eau dépassa rapidement les 30°. Tous les 2 jours, vide-cave party et ré-appoint avec l’eau du forage très fraiche pour rester à un maximum de 28-29° et filtration 24h sur 24. J’espère que cette eau n’est pas chargée en nitrates ou en phosphates. Mes voisins la consomment et c’est la même nappe. Je vais la faire analyser.
Tous les dangers liés à la canicule que vous signalez sont hélas réels. On peut y ajouter les risques d’orage et de foudre. Dans mon coin, nous avons ce que nous appelons des orages secs, sans nébulosité particulière (je ne sais pas si cette appellation est scientifique) La foudre tombe tout à coup. Généralement, la méfiance est de mise car on entend des coups de tonnerre lointains avant.
Sans être catastrophiste, il faut signaler le décés d’un amércain suite à une baignade dans un parc aquatique. https://portail.free.fr/actualites/monde/un-americain-tue-par-une-amibe-devoreuse-de-cerveau-apres-une-baignade-dans-un-parc-aquatique/
C’est là que l’utilisation d’un désinfectant efficace prend encore plus de sens.
Merci.

Emmanuel

3 semaines ago

Bonjour Alain,

Toujours aussi pertinent dans tes commentaires.
Merci beaucoup pour tes régulières contributions à sa-piscine
Bonne journée à vous
Meilleures salutations
Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

Votre filtration s'encrasse rapidement ?

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect, efficacité garantie ! 👍

Essayez et constatez. 😍

Carre et 3 logo 2 v1

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Top articles : les plus lus

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.

250x250_choix_fun_v2