«

»

Fév 23

« Local technique, pour lequel opter ? »

Grâce au précédent article vous maîtrisez un peu mieux le sujet ? Alors continuons sur notre lancée et faisons en sorte de tout connaître sur le local technique.

local technique piscine

Local technique piscine

 

C’est parti … .

1/ Différents types de local technique

En fait, vous pouvez communément en trouver 4.

1-1/ Le local technique hors-sol

Vous avez là une installation très simple à mettre en œuvre.

Pour parler avantages, sa situation permet une bonne accessibilité des commandes de filtration et de la pompe.

Côté inconvénients, il se situe logiquement au-dessus du niveau d’eau de votre piscine. De ce fait, votre pompe ne pourra pas toujours être amorcée. Pensez à ce petit détail qui n’en est pas vraiment un et optez pour une pompe à amorçage automatique ou auto-amorçante.

 

 

 1-2/ Le local technique semi-enterré ou enterré

A l’opposé du hors-sol, vous avez ici un local technique se trouvant sous le niveau d’eau de votre bassin.

En termes d’avantages, cela vous permet d’avoir une pompe amorcée en permanence.

Par contre, il faudra penser à prévoir des vannes sur toutes les tuyauteries, arrivées comme refoulements. Autrement vous ne pourrez pas intervenir sur le circuit hydraulique sans être obligé de procéder à une vidange partielle, ou même totale selon le cas de votre piscine !

  1-3/ Le local technique intégré

Nous avons là un cas bien particulier, mais très courant.

Votre local technique fait partie intégrante de la structure de votre piscine. Préfabriqué et livré en kit, il est en général intégré dans une paroi de votre bassin ou les escaliers.

C’est le système le plus simple à mettre en œuvre.

Vous accédez au système hydraulique par une trappe discrète mais souvent petite. Il n’est donc pas très facile de réaliser les opérations de maintenance.

  1-4/ Le Pool House

Cette fois c’est de la construction d’un véritable abri spécifiquement prévu pour héberger votre local technique dont on parle.

Pour ce faire vous pouvez même y dédier une pièce de votre maison ou votre cave si elle n’est pas trop éloignée de la piscine.

Bien évidemment, cette configuration est de loin la plus pratique, que ce soit pour l’accès au local ou la réalisation des opérations d’entretien ou de maintenance.

Concernant l’aspect au-dessus ou au-dessous du niveau de l’eau, chaque solution a ses avantages et inconvénients mais aucune n’est idéale. Cet aspect dépendra donc essentiellement de la configuration de votre terrain.

 

2/ Mais où le mettre ?

Voilà une bonne question pour laquelle il n’y a pas de réponse idéale, juste des préconisations.

Éloigné du bassin, vous compliquerez la mise en œuvre. Il vous faudra de grandes longueurs de canalisations, vous augmenterez les risques de fuites et les pertes de circulation et bien sur une pompe plus puissante sera nécessaire.

A proximité, vous risquez d’être gêné par le bruit, par la pollution visuelle. Il faudra donc envisager des aménagements permettant de palier à ces gênes.

 

Il reste le cas particulier d’une filtration dans un bloc intégré à votre piscine ou dans un local enterré juste à coté de votre bassin.

Ce système présente principalement 3 avantages :

  • il réduit considérablement les pertes de charge
  • il permet un contrôle aisé de toute intervention vis-à-vis du bassin
  • le coût de l’installation est bien moindre

Cette solution comporte également 3 inconvénients de taille.

  • La moindre intervention devra se faire à genoux ce qui n’est pas très aisé
  • L’espace très réduit, limite au strict minimum les composantes du local technique et exclue de fait tout évolution future de votre installation.
  • Il faudra scrupuleusement respecter la norme électrique C15-100 dès que votre local technique se situe à moins de 3,50m du bassin.

 

En fonction de votre place ou de vos moyens financiers, vous opterez pour l’une ou l’autre des solutions. Pensez cependant que vous serez amené à ranger de multiples choses, produits d’entretien, de nettoyage, des jeux, du mobilier. Il vous faudra donc dans certains cas prévoir un autre emplacement que le local technique pour ce faire.

3/ Les éléments pour bien le concevoir

Avec le temps, votre local technique va évoluer. Se transformant souvent lieu de stockage de vos produits chimiques, il faudra veillez à faire en sorte de pouvoir le fermer à clef. Vous éviterez ainsi d’éventuels accidents, notamment avec les enfants.

En éléments de base, on y trouvera en général les raccordements hydrauliques permettant de piloter :

  • La bonde de fond,
  • Les refoulements,
  • La prise balai,
  • La mise à l’égout.

Mais également les éléments de filtration que sont :

  • La pompe,
  • Le filtre.

Si la place le permet, ou si vous l’avez anticipé, vous pourrez faire évoluer votre local technique en y ajoutant par exemple :

  • Un by-pass pour une pompe à chaleur,
  • Un distributeur de produits de traitement de l’eau
  •  … .

Sauf dans le cas d’un bloc filtrant intégré à votre bassin, pour lequel vous n’avez rien à faire, les raccordements devront se faire à l’aide de tubes PVC rigides. De plus il faudra bien veiller à limiter les coudes afin de réduire les pertes de charges.

Mais l’hydraulique n’est pas tout !

On y trouvera également des raccordements électriques. Ceux-ci devront respecter des normes bien précises qui nécessitent, sauf à ce que vous soyez du métier, de faire appel aux compétences d’un professionnel.

Dans ce cadre, il est indispensable d’alimenter votre local technique par une alimentation électrique dédiée, bénéficiant d’une protection différentielle de 30mA maximum. N’oubliez pas les mises à la terre dans le respect de la norme NFC 15-100, ainsi que l’aquaterre.

Quantifiez donc précisément les puissances électriques nécessaires, actuelles et futures, afin de dimensionner le plus exactement possible votre ligne électrique.

4/ Conclusion

En finalité, il y a donc 3 critères essentiels à prendre en compte lors du choix du type de local technique dont vous souhaitez disposer :

  • sa taille,
  • son type,
  • son éloignement par rapport à la piscine.

Il n’y a pas de local type. Il faudra l’adapter à votre situation, mais vous pouvez maintenant orienter efficacement votre choix.

Je me répète, mais au début votre local technique ne servira qu’à abriter les éléments essentiels permettant le fonctionnement de votre piscine. Avec le temps, immanquablement, sa fonction évoluera pour se transformer en lieux de stockage où vous centraliserez sûrement tout ce qui touche de prêt ou de loin votre piscine.

Quelques conseils bien pratiques …

  • La dimension. Nous l’avons abordé plusieurs fois ci-dessus, mais on a toujours tendance à voir trop petit, alors forcez-vous à voir grand !
  • Les raccordements. C’est évident, votre local technique devra être raccordé à votre piscine. Plus vous vous éloignez, moins il sera efficace, sauf à sur-dimensionner la pompe, ce qui engendrera des frais supplémentaires.
  • Les rangements. Vous aurez besoin de beaucoup de rangements. Bien plus que ceux auxquels vous pensez aujourd’hui … .
  • Le bruit. Les pompes sont de plus en plus silencieuses, mais feront toujours du bruit. Un ronronnement permanent peut vite devenir extrêmement agaçant pour vos voisins ou vous-même. Les solutions pour le limiter sont nombreuses, à commencer par la mise en place d’un caoutchouc épais sous la pompe pour limiter les vibrations. Ensuite, les isolations phoniques peuvent revêtir de multiples aspects. L’utilisation de matériaux spécifiques, la plantation de massifs ou simplement une orientation adéquate du local afin que la porte d’accès ne donne pas directement vers la piscine, … ou le voisin.
  • Un dernier point, l’isolation thermique. Pensez à l’aération de votre local. Lors de son fonctionnement, votre pompe va naturellement chauffer. Mais l’exposition de votre local technique est aussi très importante. En plein soleil il risque de chauffer énormément ! Prévoyez donc une bonne ventilation, soit naturelle ou artificielle s’il n’est pas possible de faire autrement.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

D’avance merci. 😉

Et pourquoi ne pas consulter :

(18 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Besson

    Bonjour,

    je vous souhaite tout d’abord une excellente année 2016 ainsi que longue vie à votre site!

    Je lis depuis quelques temps vos articles (fort intéressants au demeurant pour un néophyte comme moi) car je viens d’acheter une maison avec piscine alors que je n’y connais rien. De plus, la piscine est à rénover en quasi intégralité car vide depuis plusieurs années et construite dans les années 70…
    Bref, se pose à moi la double question du style de rénovation et donc du choix du local technique…
    La première solution est une rénovation classique autour de 15k€ avec local technique externe ( à ce propos comment bien choisir un pisciniste? Quelles questions lui poser?).
    La seconde beaucoup moins onéreuse consiste à simplement remettre un liner et un local intégré d’un célèbre fabricant français…
    Si la seconde solution est tentante en terme de budget, je me pose néanmoins des questions sur la fiabilité de ce système et sa bonne tenue dans le temps… Sans compter qu’en cas d’évolution, il faudra de nouveau tout refaire…
    Je souhaitais donc avoir votre avis éclairé sur le choix que vous feriez dans mon cas et si vous aviez des retours d’expériences sur les « local intégré ».
    Vous en remerciant grandement par avance.
    Bien cordialement.
    JB

    1. Emmanuel

      Bonsoir M. Besson,

      En faisant abstraction du budget, j’opterai de suite pour la solution de rénovation classique, bien plus pérenne et plus intéressante à l’usage par la suite.
      Cependant, le budget est souvent un critère important. Mais est-ce intéressant sur la durée de prendre au moins cher ? Je ne suis pas certain, surtout que votre piscine est amenée à être utilisée pendant de longues années. Voyez donc plutôt cette rénovation comme un investissement étalé sur x années.
      Vous l’aurez compris, je suis pour une rénovation classique, mais je suis conscient que le coût peut-être un frein important.

      Les retours que j’ai concernant les « local intégré » concernent plutôt la transformation de ceux-ci en local technique classique avec plus de place et facilité d’usage. Donc sauf si vous êtes limité par la place ou par la technique de rénovation utilisée, choisissez plutôt un local technique déporté pour tous les avantages de ce dernier (cf mes articles sur le sujet).

      Concernant le pisciniste, j’ai rédigé un article sur le sujet. Voici le lien pour y accéder directement. Vous y trouverez tout ce qu’il faut savoir pour bien le choisir.

      Très bonne fin de journée et bonne rénovation.

      Bien cordialement

      Emmanuel

  2. Moreau

    Bonjour,je viens d acheter une piscine en bois ubbink il me précise que mon local de filtration doit être au minimum 2 mètre. Pourquoi?j’aurais aimer mettre un local technique en bois a côté de la piscine comme j ai pu le voir sur certain forum ,pub…..
    Merci

    1. Emmanuel

      Bonsoir,
      A moins qu’il y ai une raison spécifique à cette marque (d’ordre hydraulique par exemple), je ne vois pas de raison à ce que vous ne puissiez pas mettre votre local technique à côté de votre piscine.

      Cordialement

      Emmanuel

  3. DjeyB

    Bonsoir,
    Pour précision et interrogation en tant que novice une fois encore, et pour rebondir sur la question de « Moreau », il m’a été clairement signifié, sur les diagnostiques obligatoires de la piscine lié à l’achat de la maison, que mon local technique actuel était trop près de la piscine (moins de 2 mètres) et qu’il fallait que je revois toute l’implantation… Certes, une porte, inexistante au moment du diag, était sensée être présente. Mais cela est-il suffisant au regard des lois toujours plus contraignantes?
    Bien cordialement.
    JB

    1. Emmanuel

      Bonsoir,
      Pourriez-vous m’en dire plus sur ce que vous entendez par « les diagnostics obligatoires de la piscine » ?
      Effectivement, je ne sais pas ce que le diagnostiqueur vous a raconté, mais il n’y a aucune obligation à ce jour en terme de diagnostics concernant les piscines privées.
      La seule obligation pour les propriétaires est la mise en place d’un système de prévention des noyades homologué. Les propriétaires qui ne le font pas sont passibles d’une amende de 45.000,OO EUR et leur responsabilité peut être recherché en cas de noyade dans leur piscine. Je vous invite à lire mes articles concernant les systèmes de prévention des noyades.

      Concernant votre local technique, que vous a indiqué exactement le diagnostiqueur pour invoquer qu’il était trop près de votre bassin ? A mon sens, le seule raison peut-être d’ordre électrique et donc une non conformité de cette installation. Ce ne serait donc pas un problème de distance du local technique, mais un problème de conformité électrique lié à cette distance.
      Prenez l’exemple d’un local technique hors-sol, sous la forme d’un faux rocher par exemple ou d’un bain de soleil. Ils sont positionnés juste à côté du bassin à moins de 2m de ce dernier et sont parfaitement dans les règles. Leur conception tient compte de la proximité immédiate de l’eau. Ce n’est peut-être pas le cas de votre local technique, d’ou la remarque du diagnostiqueur.

      J’espère vous avoir apporté des réponses à vos interrogations.
      Très bonne journée à vous

      Bien cordialement

      Emmanuel

  4. ROZIAU

    Bonsoir,
    Je viens d’acheter une piscine, elle sera semi-enterré ainsi que mon local technique. En revanche j’installe une pompe à chaleur qui sera à environ 50 cm au dessus de la pompe de refoulement. Est-ce un problème ?
    Merci de votre réponse
    Cordialement
    Olivier

    1. Emmanuel

      Bonsoir,

      Aucun problème. Votre pompe sera largement assez puissante pour compenser ce différentiel de 50cm, qui n’est vraiment pas énorme.

      Cordialement
      Emmanuel

  5. La Londe

    Bonsoir Monsieur,

    je tombe sur vos articles intéressants. je suis plus que néophyte puisque ma piscine sera construite dans environ 18 mois, après la maison. Mais je ne veux rien rater.
    Étant donné mon terrain bien plat, je devrais être en mesure de faire un local technique où je veux. J’avais pensé au garage qui sera à peine à 5m mais j’ai vu ce que cela donnait chez un particulier et ça ne m’a pas enchanté, surtout que vous dites que c’est bruyant.
    Vous dites qu’il faut travailler à genoux dans les LT enterrés…mais n’est ce pas possible d’y prévoir une ou deux marches?
    Vous parlez de faux rocher, cela se trouve-t-il chez les piscinistes?
    Merci beaucoup, bien cordialement.

    1. Emmanuel

      Bonjour,

      Si vous avez un terrain plat et de la place, vous pouvez imaginer votre local technique à votre convenance, du moment qu’il n’est pas trop loin de votre bassin.
      Moi je privilégie le local technique dans votre garage.
      Les avantages sont bien supérieurs aux quelques petites nuisances comme le bruit, finalement pas si élevé que ça

      Bien cordialement
      Emmanuel

  6. Carotte

    Bonjour,

    Nous aussi néophytes, nous pensons que votre site est en or.
    Nous sommes en négociation pour faire réaliser un piscine enterrée. Nous optons pour une filtration intégrée pour un bassin de 7 x 3.5m.
    Par contre, notre installateur propose de l’installer dans la largeur, et nous souhaiterions l’installer dans la longueur. Quel est votre avis ?

    Merci
    Carotte

    1. Emmanuel

      Bonsoir,

      Merci pour vos encouragements. J’espère avoir le plaisir de vous compter parmi les lecteurs fidèles de sa-piscine.com
      Il faut installer votre filtration dans la largeur de la piscine, la partie la moins large, afin d’avoir une meilleure circulation de l’eau.

      Bonne soirée

      Bien cordialement

  7. Macheret

    Bonjour je veux changer mon local technique pour mettre un filtre à sable et une nouvelle pompe je voulais connaître le budget pour ça pose comprise merci

    1. Emmanuel

      Bonsoir,

      Mon site est destiné à fournir des informations gratuites à mes lecteurs sur le fonctionnement et la gestion des piscines privées. Je ne suis donc pas revendeur et je ne pourrais donc pas vous faire de devis.

      Cordialement
      Emmanuel

  8. toiture

    Article très intéressant.

    Excellent site! Merci pour le partage et bonne continuation

    1. Emmanuel

      Bonsoir,

      Merci pour les encouragements

      Bien cordialement

      Emmanuel

  9. Couthon Emmanuel

    Bonjour. J’ai un projet de piscine à l’étage ,et les soutènements ont été étudiés en fonction par un bureau d’étude bâtiment. Les dimensions sont de : 7m x 3,5 une margelle de 0,90 sur les deux longueurs et une largeur et une plage de 5×3 sur l’autre largeur , une profondeur de 1,20m .Cet ouvrage est à 3m au dessus du sol. Ou pensez vous que je peux installer le locale technique.? Merci pour votre réponse dès que possible.

    1. Emmanuel

      Bonsoir,
      Ne connaissant pas votre projet, il est difficile de vous donner l’emplacement idéal de votre local technique.
      Essayez de le positionner le plus près possible de votre piscine et si possible sous le niveau d’eau, ceci permettra de faciliter l’amorçage de votre pompe de filtration.

      Bien cordialement
      Emmanuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>