«

»

Sep 13

« Votre piscine enterrée en 7 étapes, pas plus ! »

Les piscines hors sol, notamment en bois, ont bien des charmes, mais votre choix se porte plutôt vers une piscine enterrée.

En 2011, 60,5% des piscines sont enterrées (source FPP, Fédération des Professionnels de la Piscine). Un chiffre qui a tendance à baisser (61,1% en 2010) au profit des piscines hors sol.

Il en reste que les possibilités sont bien plus nombreuses avec une piscine enterrée.

 

Une piscine enterrée

Une piscine enterrée bien intégrée

 

1/ Au préalable

En décidant de réaliser ou de faire réaliser une piscine enterrée, vous vous lancez là dans un vrai chantier.

Cette installation prendra du temps !

Elle sera forcément sources de désagréments voir de nuisances pendant un certain temps. Il est important que vous ayez bien conscience de ces éléments afin de ne pas être surpris le moment venu.

Mais une fois l’installation finie, que de plaisirs à profiter de son bassin. Votre piscine privée sera comme une invitation au rêve.

 

2/ Les 7 étapes d’un chantier de piscine enterrée

Détaillons maintenant ces 7 étapes.

 1/ Faisabilité et intégration

La 1ère étape consiste à vérifier la faisabilité et la possible intégration de votre futur bassin au sein de votre environnement.

A ce niveau d’avancement de votre projet, vous aurez 3 points sur lesquels il va falloir vous pencher :

 

  • Son positionnement dans votre jardin

Commencez par définir l’endroit où vous souhaiteriez implanter votre piscine.

Ce point, qui l’air anodin, est cependant très important.

Votre piscine, vous ne la positionnerez qu’une fois.

C’est évident, et une fois installée, vous ne la bougerez plus !

Il vous faut donc trouver une harmonie entre votre piscine, votre résidence et votre jardin. Pour aujourd’hui, mais aussi pour demain car votre jardin va évoluer.

N’oubliez pas d’en tenir compte !

Prenez donc du recul et matérialisez-vous la vue d’ensemble de votre futur jardin. Un petit croquis, un plan ou une simple esquisse. L’important est de pouvoir vous faire une idée de ce que sera votre jardin dans quelques années intégrant l’implantation de votre piscine.

N’hésitez pas à imaginer plusieurs implantations. Il y en aura forcément une qui vous convient le mieux.

Trouver l’implantation idéale en fonction de votre terrain et de ses contraintes n’est pas un exercice facile, je le sais. Pour vous aider à , je vous invite à relire les 2 articles traitant de ce sujet.

 

  •  L’accessibilité à votre jardin

Vous avez positionné votre bassin ?

Super !

Maintenant, avant d’aller plus loin, il vous faut vérifier que cet emplacement est bien accessible.

Effectivement, lorsque vous réalisez une piscine creusée, une des 1ères choses à faire est justement de creuser le trou et les tranchées nécessaires. Cette partie, le terrassement, représente un très gros travail.

Pour le mener à bien, je vous conseille de faire appel à un ou des engins de terrassement.

Seulement voilà, lorsque de tels engins interviennent sur votre terrain, il y a 3 contraintes auxquelles vous n’échapperez pas.

  1. Votre terrain doit être accessible à ces engins,
  2. Ces engins ont besoin de place pour travailler. Votre terrain devra donc permettre un minimum de circulations,
  3. Vous pouvez tout de suite prendre en compte qu’ils vont vous détériorer les abords de votre future piscine. Adieux, pour l’instant, la belle pelouse ou tout ce qui pourrait se trouver sur leur chemin.

 

Une fois le terrassement terminé, il faudra penser à la livraison de votre bassin.

Là aussi, en fonction du type de piscine retenue (coque, kit, traditionnelle, béton), des véhicules plus ou moins imposant reviendront circuler  ou s’approcher de l’emplacement où vous aller mettre votre bassin.

 

  • La nature de votre sol

Vous avez validé avec succès les 2 points ci-dessus ?

Ce n’est pas fini !

C’est la nature de votre sol qui va permettre de déterminer si votre projet est viable à ce stade.

Effectivement, en fonction de votre sous-sol, l’implantation d’un bassin pourra être plus ou moins complexe à mettre en œuvre et donc plus ou moins coûteux.

Cette partie du projet est souvent la source des plus gros frais cachés. Cependant, un pisciniste sérieux ira s’assurer de la composition de votre sous-sol. Il vous proposera alors des solutions adéquates pour une bonne mise en œuvre de votre futur bassin.

 

2/ Choisir votre type de bassin

La 1ère étape passée, il est maintenant temps de penser précisément au rendu qu’aura votre bassin.

 

  • Forme et dimensions

Quelle forme de bassin souhaiteriez-vous avoir ?

Vous avez certainement déjà une idée. Prenez-vous cependant le temps de regarder ce qu’il est possible de faire par ailleurs. Il y a peut-être des formes auxquelles vous n’avez pas pensés et qui s’intégreront à merveille dans votre jardin.

Les dimensions quand à elles, dépendront plus de la taille de votre jardin.

 

  • Type de fond

Ici c’est une affaire de goût et d’utilisation que l’on souhaite faire de sa piscine. Il y a des fonds plus adaptés à certaines activités qu’à d’autres, voyez lequel conviendra le mieux à la future utilisation de votre piscine.

 

  • La structure

Vous verrez c’est le 3ème point sur lequel vous allez plancher. Cependant, il aurait du être le 1er

Effectivement, en fonction de la structure de votre bassin, vous serez plus ou moins limités dans les formes et types de fonds disponibles.

Son choix dépend de multiples paramètres qui vous sont propres. On y trouve notamment l’aspect financier, le temps de réalisation, le faire ou faire faire, … .

Il serait trop long de développer tous les types de structures ici, aussi des articles leurs seront spécifiquement dédiés. Ils vous permettront de connaître les spécificités de chacune, afin que vous puissiez faire votre choix en toute connaissance de cause.

En fonction de la structure retenue, il vous sera possible d’accéder plus ou moins à vos souhaits.

La seule limite sera ensuite votre budget.

 

  • Et le revêtement ?

Dernier point intimement lié à la structure, l’étanchéité. En fonction du type de bassin, elle sera réalisée de manière différente.

Pour les coques, elle sera intégrée à la structure, celle-ci étant recouverte de gelcoat assurant cette fonction. Pour les piscines en kits, se sera en général un liner alors que pour celles en béton, vous pourrez également opter pour du carrelage ou de l’enduit.

 

  •  Quelques équipements en plus …

Vous savez maintenant à quoi va ressembler votre piscine et comment elle va être réalisée.

Derniers choix à faire, les équipements et aménagements complémentaires.

Ici vous aurez le choix.

Vous pouvez ne l’équiper que d’un projecteur ou choisir de compléter votre bassin par une nage à contre courant ou autres fontaines par exemple. Vous trouverez une multitude d’équipement plus ou moins utiles.

Pour certains, il est plus simple de les intégrer dès la construction. D’autres pourront souvent être rajoutés ultérieurement. Tout est ensuite une question d’envies et surtout encore une fois, de budget.

 

Pour éviter un article à rallonge, je vous ai regroupé les étapes 3 à 7 dans le suivant.

 

A bientôt pour découvrir la suite.

 

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 

Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Si cet article n’a pas répondu à vos attentes, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ou à l’aide la page Contactez-moi.

Vos remarques m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

 D’avance merci. 😉

Et pourquoi ne pas consulter :

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Papin Patrick

    Patrick.
    Mes demandes pour Piscine coque avec margelles et plage résine.
    1/ Je cherche à couvrir ma piscine soit hauteur basse suffisante pour nager, soit bâche à bulle mais dans tous les cas motorisées et si possible solaire.
    MAIS elle a une forme de haricot et dans le creux de l’haricot est positionnée un spa avec margelles de diamètre 2,50m se déversant dans la piscine.
    2/ PAR ailleurs, je voudrais la chauffer au solaire à moindre coût, j’ai l’abris ouvert en dure à côté, type préau ou pool housse couvert de tuiles la pente exposée plein Sud, dimensions (+2,60m x 9,50m de long).Aucun arbre.
    – Pouvez vous me proposer des solutions à des coups raisonnables en kit ou à faire soi-même ou des pros sérieux?.. Merci de vos réponses.

    1. Emmanuel

      Bonjour,

      Je gère ce blog pour apporter de l’information aux utilisateurs de piscines et ne suis donc pas installateur ni pisciniste. Il ne m’est donc pas possible de vous établir des chiffrages. De même, je peux vous recommander des piscinistes sérieux dans ma région, mais je ne connais pas tous les piscinistes de France. Il m’est donc difficile de vous en recommander un ou plusieurs.
      Ce que je peux vous conseiller, c’est d’en faire venir plusieurs, comparez les solutions proposées et les devis.Si vous avez un salon sur les piscines dans votre région, n’hésitez pas à vous y rendre. C’est le meilleur moyen d’en rencontrer plusieurs sur un même site et de pouvoir les questionner pour juger de leur sérieux.

      Désolé de ne pouvoir vous aider plus.

      Bien cordialement
      Emmanuel

  2. permis b

    Bonjour
    Excellent travail, tous les détails et bien écrit, je vous remercie!
    Bonne continuation

    1. Emmanuel

      Bonjour,

      Merci pour vos encouragements.
      Bien cordialement
      Emmanuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>