Extra pour moins 1€ 3080x450 2

« Analyser l’eau de votre piscine »

Les 3 articles précédents vous ont présenté en détail l’équilibre de votre eau de piscine, à lire en suivant ce lien. Mais il y a un préambule indispensable à celui-ci : analyser l’eau de votre piscine.

Oui, c’est par cette analyse que vous saurez si votre eau est bien équilibrée.

analyser l'eau
analyser l’eau de votre piscine

L’étape suivante consiste à prendre en compte les résultats de ces analyses. Ils vous permettront de déterminer les actions correctives à mettre en oeuvre en vous indiquant :

  • sur quel(s) paramètre(s) (d’équilibre et de désinfection) agir,
  • quel(s) correctif(s) ou produit(s) utiliser,
  • et de déterminer le dosage nécessaire afin de retrouver une eau de qualité, propre et saine.

1/ Tour d’horizon de l’analyse

1-1/ Quand ?

Analyser l’eau de votre piscine est une nécessité. D’ailleurs c’est par une analyse complète que devrait commencer votre saison de baignade

TH, TAC, pH, concentration de désinfectant, de stabilisant et de sel (si vous traitez avec un électrolyseur). Tout doit y passer afin de pouvoir démarrer la saison de baignade dans les meilleures conditions.

Puis ce sera toutes les semaines qu’il faudra répéter l’opération, mais de manière moins poussée (pH, TAC, désinfectant, stabilisant).

C’est le prix à payer pour bénéficier d’une saison de baignade sereine tout en limitant l’utilisation de produits correctifs.

1-2/ Par qui ?

Vous avez 2 solutions pour analyser l’eau de votre piscine :

  1. le faire vous-même.
  2. faire appel à un pisciniste.

La 2ème solution peut paraître plus contraignante. Elle permet toutefois de vous libérer de cette contrainte et vous assurer d’avoir une analyse plus complète et une meilleure précision concernant les résultats.

C’est plutôt normal, votre pisciniste disposant d’outils d’analyse plus performants. Il pourra ainsi même vous faire une « ordonnance » complète de traitement pour vous permettre de retrouver ou de garder une eau parfaitement équilibrée et bien traitée. 

De quoi vous permettre d’avoir une eau de qualité pendant toute la saison. 

Et pour finir sur le sujet de l’analyse par un pisciniste, vous pouvez même lui confier le contrôle régulier de la qualité de votre eau. 

Dans ce cas, 

  • soit il passe régulièrement chez vous, 
  • soit vous mettez en place une solution lui permettant de contrôler la qualité de votre eau à distance.

Fini les contraintes de l’analyse, mais en contrepartie il va falloir ouvrir votre porte-monnaie ;-).

Mais l’objet de cet article est de vous donner les éléments vous permettant de faire vous-même votre analyse. 

C’est donc plutôt ce point qui sera développé ici.

2/ Comment analyser l’eau de votre piscine

Les outils à votre disposition se répartissent en 3 catégories de mesures :

  1. les mesures manuelles.
  2. les mesures électroniques.
  3. les mesures automatisées.

Dans cet article, je vais vous présenter les 2 premières. La 3ème fera l’objet d’un article spécifique.

Ces outils vous permettront donc de mesurer les caractéristiques essentielles (pH, TAC, TH et désinfectant) pour le maintien d’un bon équilibre de votre eau. 

En cours de saison, la gestion de ces paramètres est souvent suffisante. Par contre, en début de saison, ou en cas de problème, je vous conseille de faire réaliser une analyse complète et plus précise auprès de votre pisciniste. Vous pourrez alors démarrer la saison sur de bonnes bases.

3/ Les mesures manuelles

Concernant les mesures manuelles, vous avez 2 types d’outils à votre disposition pour analyser l’eau de votre piscine :

  1. les bandelettes d’analyse.
  2. les pastilles et liquides réactifs.

Quel que soit l’outil retenu, la précision sera suffisante pour que vous puissiez procéder à un traitement adapté et bénéficié d’une eau saine et équilibrée.

3-1/ Les bandelettes, de plus en plus répandues …

Initialement développés pour des usages médicaux ou industriels, le principe a été adapté à d’autres domaines tels que les piscines.

Les bandelettes, vendues en flacon, se présentent comme des fines bandes de papier glacé comportant des segments de différentes couleurs

Le principe du test repose sur une réaction colorimétrique indiquant la concentration du paramètre chimique mesurée

Ainsi, au contact de l’eau, les segments changent de couleur selon la quantité du produit chimique spécifique testé. Cette coloration permet alors de donner une mesure de la concentration des paramètres testés.

En ce qui concerne l’utilisation, elle est très simple :

  • Plongez la bandelette dans l’eau à au moins 10cm de profondeur.
  • Maintenez là pendant une durée de quelques secondes.
  • Ressortez là de l’eau.
    • Maintenez la bandelette à l’horizontale afin que l’eau sur la bandelette puisse continuer à imprégner les segments.
    • Ne secouez pas la bandelette !
  • Après quelques secondes, le temps que le réactif puisse correctement agir, les différents segments vont se colorer.
    • Vous n’aurez plus qu’à comparer les teintes obtenues sur les segments avec les couleurs de références imprimées sur le flacon, pour chaque composant testé (pH, TAC, Chlore, brome, …).
    • Veillez tout de même lors de l’achat à vérifier que le modèle de bandelette est bien en capacité de mesurer le traitement que vous utilisez.
  • Etant à usage unique, une bandelette utilisée se jette ensuite à la poubelle.

En 15 à 30 secondes vous pourrez ainsi connaître la concentration de l’élément que vous souhaitez mesurer.

Ne trainez pas trop car une fois mouillés, les réactifs chimiques s’oxydent rapidement à l’air libre. Si vous attendez trop, les couleurs vont virer dans des teintes qui ne vous permettront plus d’avoir des mesures correctes. 

Une bandelette étant à usage unique, il vous faudra alors recommencer l’opération avec une autre bandelette. 

Ce type de test présente de nombreux avantages.

  • Il est totalement autonome,
  • Il permet un degré de précision relativement élevé en un temps vraiment très court.

Il est donc pratique car facile d’utilisation tout en étant peu coûteux. Pour preuve les nombreux professionnels qui en font usage.

Il existe même des bandelettes qui permettent de vous indiquer si vous devez effectuer un traitement choc !

3-2/ L’association des bandelettes et de l’électronique

Quel est le point le plus délicat lorsque vous utilisez des bandelettes d’analyse ?

La lecture du résultat. Est-ce bien cette couleur ou plutôt celle d’à côté ? 

Voilà une question que vous vous êtes sûrement déjà posé lors de l’utilisation de bandelettes d’analyses.

Si ça peut vous rassurer, vous n’êtes pas le seul.

C’est pour répondre à cette problématique que l’entreprise Hach© a mis au point un lecteur de bandelettes.

Son petit nom : l’AquaChek

 Le principe de base reste le même.

  • Vous avez des bandelettes spécifiques que vous trempez dans l’eau de votre piscine.
  • Ensuite, au lieu de comparer les couleurs des segments avec ceux imprimés sur le flacon, vous insérez la bandelette dans le lecteur digital …
  • et
  • vous lisez les résultats sur l’écran.

On ne peut plus simple comme fonctionnement.

3-3/ Les bandelettes et l’informatique

Le fabricant des bandelettes AquaChek est allé encore plus loin ! 

Il propose maintenant une nouvelle méthode pour analyser l’eau de votre piscine.

Cette fois, il associe les bandelettes avec une application gratuite que vous pouvez télécharger sur votre smartphone (Aquacheck test & treat).

L’analyse devient encore plus simple tout en gardant rapidité et fiabilité.

Mais comment ça fonctionne ?

  • Plongez quelques secondes une bandelette spécifique dans l’eau de votre piscine.
  • Avec l’application installée préalablement sur votre smartphone, prenez une photo de la bandelette.
  • Vous obtenez directement sur l’écran de votre smartphone une prescription de traitement à effectuer.

Ces bandelettes associées à l’application vous permettent de mesurer le taux de chlore total ou de brome, du chlore libre, du pH, de l’alcalinité totale (TAC) et de l’acide cyanurique (stabilisant).

3-4/ Pastilles et liquides réactifs

C’est la deuxième solution manuelle permettant d’analyser l’eau de votre piscine. Vous prélevez un échantillon d’eau et y rajoutez des réactifs chimiques en fonction de la valeur que vous souhaitez mesurer.

Le kit d’analyse se comporte en général d’un ensemble de 2 éprouvettes. Elles vous permettent de prélever l’eau dans laquelle vous allez pouvoir mettre les réactifs se présentant sous forme de pastilles ou de liquides.

Ces derniers prendront une teinte bien spécifique en fonction de la concentration de l’élément chimique mesuré.

Ce type de test est fiable mais présente une limitation par rapport aux bandelettes. Le test porte sur moins d’indicateurs que les bandelettes. Il se limite souvent au désinfectant (chlore ou brome) et au pH.

L’utilisation reste cependant très simple :

  • Grâce à l’éprouvette à plusieurs compartiments, vous prélevez en une fois plusieurs échantillons d’eau.
  • Vous mettez le réactif adéquat, une pastille ou le nombre de gouttes recommandées, dans chaque compartiment.
  • Vous bouchez les compartiments avec les bouchons fournis.
  • Vous agitez l’ensemble pour bien mélanger le réactif chimique avec l’eau prélevée et obtenir une teinte homogène.
  • Vous pouvez ensuite comparer les couleurs obtenues avec les couleurs de référence situées sur l’éprouvette

3-4/ Précautions à prendre

Que ce soit avec des pastilles, des liquides ou des bandelettes, il y a quelques précautions à prendre afin de garantir la fiabilité des mesures.

  • Ne pas utiliser les doigts !
    • Effectivement, vos doigts ne sont pas neutres chimiquement. Aussi, afin de ne pas fausser les mesures, il faudra bien faire attention de ne pas toucher les réactifs, que ce soient ceux des bandelettes ou les pastilles.
    • Pour les liquides, il y a moins de chances de les toucher. Par contre l’erreur souvent commise est de boucher les éprouvettes avec les doigts avant de les agiter. En procédant ainsi, l’eau contenue dans les éprouvettes va toucher vos doigts et la réaction chimique va en être faussée. 
  • Stocker les réactifs dans un endroit sec et à l’abri du soleil.

4/ Les testeurs électroniques

Cette 3ème est la plus simple et la plus précise des méthodes manuelles.

Pour ce faire, vous utilisez un testeur électronique muni d’un embout comportant une électrode. 

  • Vous trempez l’embout pour analyser l’eau de votre piscine.
  • Les différentes valeurs s’afficheront directement sur un écran de lecture.

D’autres modèles nécessitent d’insérer des réactifs sous forme de pastilles dans le testeur qui est ensuite plongé dans l’eau.

Une chambre de mesure se remplit alors d’eau à laquelle s’ajoute alors le réactif.

Celui-ci provoquera la coloration de l’eau et permettra alors la mesure des paramètres de l’eau par le testeur.

Cette méthode a cependant un inconvénient.

Le coût.

Il vous faudra tout d’abord investir dans l’achat du ou des testeurs. Effectivement, certains testeurs sont dédiés à un type de mesure, le pH par exemple. D’autres permettent d’en faire plusieurs, mais le prix va souvent de pair.

C’est donc plus précis, plus facile à utiliser mais bien plus cher à l’achat.

Pour le prix d’un testeur fiable, vous pourrez acheter une bonne quantité de bandelettes 😉, et c’est sans compter l’achat des piles pour le faire fonctionner.

5/ Conclusion générale

Avec ces 2 types de mesures, manuelles et électroniques, nous avons fait le tour des possibilités pour analyser l’eau de votre piscine vous même.

Pour finir, quelques petits conseils simples mais bien utiles :

  • Afin de pouvoir analyser l’eau de votre piscine de manière fiable, je vous conseille de faire 2 prélèvements d’eau, un de chaque côté de votre bassin.
  • Dans le cadre d’un suivi régulier, une analyse par semaine en période d’utilisation est un minimum si vous voulez pouvoir être en mesure de réagir rapidement en cas de dérive.
  • Je vous recommande de faire analyser l’eau de votre piscine par un professionnel 1 à 2 fois par an. Outre les conseils et les actions correctives qu’il peut vous apporter, il dispose de matériels de tests et d’analyses balayant plus d’indicateurs que les accessoires courants.

Et comme je vous l’annonçais au début de cet article, vous pouvez tout à fait automatiser ces analyses et ainsi ne plus avoir à intervenir … tant que tout va bien.

Ce sujet fera l’objet d’un autre article à venir bientôt.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉


Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vos devis, gratuit et sans engagements

Une Chaussette de Skimmer
=
Un filtre plus propre et plus efficace

La chaussette Skimm-Protect, pour retenir les pollutions dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d’eau, … que des avantages.

Carre et 3 logo v2

Recommandé par nos utilisateurs …

Top articles : les plus lus

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.