« Abri bas, pourquoi est-il plébiscité ? »

Lorsque l’on se lance dans un projet de construction de piscine, il est courant de s’interroger sur sa protection par le biais d’un abri. Bien évidemment, tous les projets n’aboutissent pas.

Certains d’entre vous choisiront de ne réaliser que la piscine. Mais si le projet abouti à la construction concomitante d’une piscine et d’un abri c’est en général l’abri bas qui est plébiscité.

abri bas
abri bas télescopique © maison-conseil.org

1/ Pourquoi choisir un abri bas ?

Peut-être parce que c’est celui qui vous offre le meilleur compromis avantages / coûts. 

Sa polyvalence lui permet effectivement de répondre aux principales attentes que vous pouvez avoir concernant votre abri. 

  • Il protège votre bassin des pollutions, limite les pertes de calories et participe activement au réchauffement de votre eau grâce à l’effet de serre accentué par sa faible hauteur. De quoi faciliter les baignades pendant l’intersaison tout en limitant les dépenses liées au chauffage et aux produits d’entretien.
  • Sa faible hauteur lui permet également une bonne intégration dans votre environnement. La vue restant dégagée, les abords de votre piscine en sont préservés pour au final un impact visuel vraiment limité. La transparence de ses parois vitrées et les multiples déclinaisons de coloris de profilés participent à faciliter cette intégration optimale.
  • D’un point de vue sécuritaire, il répond parfaitement aux exigences imposées par les textes de loi Français (NF P90-309 de l’AFNOR, norme de 2007, modifié en 2009).
  • L’installation de ce type d’abri nécessite peu ou pas de formalités administratives. Vous trouverez toutes les informations à ce sujet dans cet article.
  • Il est globalement facile à installer, à manipuler et à entretenir.

Du côté des points négatifs, on trouvera :

  • Une certaine gêne lorsque vous utilisez votre piscine pour nager, en laissant l’abri fermé. A déconseiller si vous êtes claustrophobe.
  • La nécessité de prévoir un endroit pour stocker les modules, que ce soit proche oui plus éloigné de votre bassin si vous avez opté pour un abri bas amovible.
  • L’impossibilité de pouvoir se déplacer sous l’abri, sauf dans l’eau. Mais si c’était le but recherché, vous ne vous seriez pas orienté vers ce type de modèle.

Présentation des 3 principaux types d’abris bas proposés par les fabricants. 

2/ Abri bas amovible ou escamotable

Le 1er type d’abri, l’abri bas amovible, se caractérise pas des éléments indépendants les uns des autres.

2-1/ La technique

Ces éléments ou modules s’emboîtent pour couvrir la totalité le bassin une fois tous mis en place. Afin de permettre une mise en place et un retrait aisé, ils sont relativement légers et maniables. Pesant entre 15 à 20kg par module, voire moins pour certains modèles et peuvent donc être manipulés par 2 personnes uniquement.

Composé de modules désolidarisables, vous pouvez les enlever individuellement. A vous de choisir selon vos envies, de découvrir tout ou partie de votre piscine.

2-2/ Le rangement

Une fois enlevés, la légèreté et la maniabilité des modules vous permettront de les empiler dans un endroit éloigné de votre piscine. Fini l’abri qui vient perturber l’esthétique de votre espace de baignades. Vous bénéficierez d’une piscine totalement découverte pour la belle saison.

2-3/ L’esthétique

Côté structures proprement dit, les possibilités sont nombreuses.

Pour coller au plus près à vos souhaits, les fabricants vous proposent un choix relativement complet de formes (dôme, voûte à pans coupés, anse de panier, …).

3/ Abri bas fixe et relevable

Le point commun entre le 1er type traité dans le précédent paragraphe et celui-ci ?

Les 2 se composent de modules juxtaposés les uns aux autres. Ils forment souvent une voute recouvrant entièrement votre piscine.

La différence entre les 2 types ?

3-1/ La technique

L’abri bas fixe et relevable est composé de modules pouvant être individuellement relevés, entièrement ou partiellement. Vous avez ainsi la possibilité de découvrir une partie ou totalement votre piscine.

Pouvant être relevés jusqu’à 1 voire 2m, les modules sont retenus dans cette position à l’aide d’un système de maintien. Selon les cas, il s’agira de jambes de soutien télescopiques, de béquilles de levage ou même de vérins dont la mise en oeuvre pourra être manuelle ou assistée électriquement.

Le côté non relevable de l’abri est lui solidement fixé sur votre plage à l’aide de charnières vissées.

Ouvert de cette manière, vous avez alors la possibilité d’accéder à votre bassin pour nager tout en étant protégé du vent, selon sa direction bien entendu.

3-2/ Le rangement

Cependant, contrairement à l’abri bas amovible, il n’y a cette fois aucune possibilité de dissimulation partielle ou total de l’abri.

4/ Abris bas télescopique

Le 3ème type d’abri bas, comme les 2 précédents, vous permet lui aussi de bénéficier d’une couverture variable de votre bassin.

D’une hauteur comprise en général entre 0,60m et 1m, même ouvert, il ne vous masque pas l’horizon.

4-1/ La technique

Il est composé d’éléments mobiles de taille décroissante qui s’imbriquent les uns dans les autres. A l’image des poupées gigognes, ils se rangent en prenant le moins de place possible dans un élément fixe situé en bout de votre bassin.

Pour certains modèles, il est possible de faire coulisser  les modules dans les 2 sens. Vous pourrez ainsi ranger votre abri de manière indifférence d’un côté ou de l’autre de votre bassin.

Cette conception permet de ne découvrir qu’une partie du bassin lorsque vous ne souhaitez pas en utiliser l’intégralité. De cette façon, vous limitez la déperdition de chaleur provoqué par un bassin entièrement découvert, notamment à l’inter-saison.

Côté fonctionnement, les éléments rigides comportant des panneaux souvent en polycarbonates, coulissent le long de votre plage. Selon les modèles, la liaison au sol se fera via des rails, des roulettes voire aucun guidage au sol pour les modèles les plus récent.

Sachez toutefois que les modèles à roulettes n’ont pas toujours une bonne résistance aux vents (soulèvement, déformations). Les rails quant à eux permettent une bien meilleure stabilité. Ils sont cependant souvent inesthétiques sauf à être intégrés directement dans votre plage.

L’ensemble peut également être motorisé afin de limiter les efforts ou même d’éviter toute manipulation.

4-2/ Le rangement

Dans la majorité des cas, l’abri bas télescopique se trouve rangé sur l’un des côtés de votre piscine. Il reste donc visible. Cependant les fabricants redoublent d’ingéniosité pour créer des niches permettant d’accueillir les éléments de votre abri. Ils arrivent ainsi a le faire disparaître totalement, du moins visuellement.

Ces niches ou rangements auront également d’autres utilitées. Elle pourront faire office de podium, de coffre de rangement voir même disparaitre totalement dans le sol pour ne laisser visible que votre bassin.

Mais nous sommes là sur des cas biens particuliers qui feront l’objet d’un article ultérieurement.

4-3/ L’esthétique

D’un point de vue esthétique, de nombreuses formes sont envisageables. Ainsi, votre abri bas pourra ou non comporter des parois verticales. Sa partie supérieure adoptera de multiples formes (angulaire, cintré ou même plate).

Pour les plus hauts, ils pourront même être équipés d’un accès sur une des faces situées dans la largeur. A vous le plaisir de profiter de votre piscine même abri fermé. 

5/ Au final, …

Oui, installer un abri bas est un globalement bon compromis entre les apports en termes de confort, d’avantages et de prix. C’est sans aucun doute ce qui explique qu’environ 80% du parc d’abris installé en France sont des abris bas.

Selon les modèles et les options que vous aurez retenus, la fourchette de prix se situera plus ou moins entre 2.000,00€ et 15.000,00€. Les gammes de prix s’échelonnent en fonction du type d’abri en allant de l’abri bas amovible (le moins cher) à l’abri bas escamotable (le plus cher).

Si la définition de vos besoins vous oriente vers un abri bas, vous aurez alors une solution qui coche pas mal d’avantages pour un budget maîtrisé. 

Veillez tout de même à vérifier que le modèle que vous avez retenu soit bien conforme aux critères de la norme NF P90-309, est donc homologué.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉


You may also like

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Vos devis, gratuit et sans engagements

Votre filtration s'encrasse rapidement ?

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect, efficacité garantie ! 👍

4️⃣ modèles pour s'adapter à Votre situation.

Essayez et constatez. 😍

Carre et 3 logo 2 v1

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.