Extra pour moins 1€ 3080x450 2

«Comment bien choisir sa filtration piscine – partie 2 -»

Vous avez maintenant les données nécessaires pour choisir les éléments qui vont constituer votre système de filtration piscine. Non ? Alors faites vite un tour sur l’article « Comment bien choisir sa filtration – partie 1- ».

fonctionnement filtration piscine

fonctionnement filtration piscine

De quoi se compose donc exactement votre filtration.

1/ La pompe

C’est le cœur de votre filtration, l’élément indispensable permettant de mettre en œuvre la circulation de l’eau. Bien la choisir est donc primordial pour une bonne circulation de l’eau !

Comme tout cœur d’un système, celui-ci doit être de qualité.

Pensez y lorsque vous ferez votre choix.

 1-1/ puissance

Concrètement. Dans l’article précédent, vous avez calculé le débit nécessaire de votre ensemble de filtration. Ce chiffre, exprimé en m3/h, va vous permettre de déterminer la puissance de votre pompe.

 [warning]

Attention, vous aurez toujours des pertes de charges dans votre circuit hydraulique, dont il va falloir tenir compte. Ces dernières étant plutôt difficile à calculer, il vous faudra les estimer empiriquement.[/warning]

NB : On appel pertes de charge le freinage de la circulation de l’eau dans votre circuit.

Dans la pratique, choisissez une pompe d’une puissance légèrement supérieure. En règle général on prend une pompe d’une puissance de 20 à 30% élevée, que celle que vous aurez trouvé à l’aide du débit théorique.

 1-2/ positionnement

Vous avez choisi votre pompe ?

Maintenant il faut la positionner.

De préférence le moins loin possible de votre bassin. Plus votre système de filtration sera prêt du bassin, plus votre circuit hydraulique sera court et moins vous aurez de pertes de charges.

Évitez également d’installer votre pompe à plus de 1,00 m au dessus du niveau d’eau de votre bassin, ceci pour des nécessités d’aspiration.

Si vous ne devez pas avoir le choix ou que vous avez opté pour un local technique hors sol par exemple, il vous faudra obligatoirement une pompe à amorçage automatique ou auto-amorçante. Ceci ne vous dispensera cependant pas de remplir préalablement le pré filtre d’eau pour qu’elle s’amorce.

L’idéal serait que la pompe soit sous le niveau d’eau, ce qui permet d’avoir une pompe amorcée en permanence. On dit alors que le circuit est « en charge ».

 2/ Le filtre

2-1/ Objectif

Le filtre est l’élément qui va assurer le nettoyage à proprement dit de votre eau. Pour effectuer correctement ce travail, votre débit, encore lui, vous permettra de déterminer diamètre de votre pompe.

Une précision, on parle bien là de nettoyage, pas de désinfection, cette dernière étant assurée par le traitement chimique.

Sous l’impulsion de la pompe, l’eau traverse le filtre installé juste après cette dernière. Composé d’une cuve contenant  un média filtrant, sont rôle est de débarrasser l’eau de ses impuretés.

2-2/ Les plus courants

Les filtres les plus couramment utilisés sont :

  • le filtre à sable,
  • le filtre à cartouche,
  • ou le filtre à diatomées.

Les différences et spécificités de chaque type de filtre sera traité dans un article qui leur sera entièrement consacré.

2-3/ Deux point de vigilance.

  • Quelque soit le type de filtration retenu, le débit admissible du filtre devra toujours être supérieur au débit de la pompe.
  • Votre filtre devra toujours être équipé d’un manomètre permettant la mesure de la pression. Ce dernier vous permettra de contrôler le niveau d’encrassement de votre filtre. Si la pression à montée, c’est que votre filtre est encrassé. Il faut donc procéder à son nettoyage.

3/ La tuyauterie

Voici l’élément pour lequel on se pose en général le moins de questions. Pourtant il n’est pas à négliger, loin de là !

Mais en respectant quelques règles simples, ce point peut-être traité aisément.

3-1/ Souple ou rigide

Les 2 !

  • Effectivement, entre les pièces à sceller et votre local technique vos tuyauteries seront de préférence en PVC pression souple.

Il a un inconvénient, il est plus cher.

Il a aussi des avantages. La pose est bien plus facile, les pertes de charges sont limitées car il n’y a pas de « coude » et il est en mesure d’absorber les mouvements de terrain.

  • Dans le local technique, là, on met plutôt du rigide.

Les diamètres les plus souvent utilisés sont le 32mm, 50mm et le 63mm. Normalement c’est plutôt le 50mm qui est posé, à moins que vous ayez une grande piscine qui nécessite alors du 63mm.

3-2/ Longueur

Comme nous l’avons vu lors dans l’article choisir sa filtration partie 1, plus votre tuyauterie est longue, plus vous aurez de pertes de charges.

Ainsi, une tuyauterie de grande longueur ou de fréquents coudes participent à ce freinage, qu’il faudra compenser par une pompe plus puissante.

3-3/ Vannes

Elles permettent d’ouvrir ou de fermer les différents circuits hydrauliques.

Ainsi la prise balai par exemple, ne sera ouverte qu’au moment du nettoyage de votre bassin. D’autres par elles permettent également d’isoler votre local technique lorsque celui-ci se trouve sous le niveau d’eau de votre piscine.

Dans ce dernier cas, penser donc à bien prévoir une vanne sur toutes les conduites arrivant ou partant de votre local technique. Lorsqu’il vous faudra intervenir sur un élément du local technique, comme la pompe par exemple, elles vous permettront, une fois toutes fermées, de travailler sur celle-ci sans risquer l’inondation.

4/ Le coffret électrique

Son rôle est simple.

Gérer les commandes électriques de votre système de filtration.

Son positionnement étant libre, il est possible de le trouver dans le local technique ou déporté. Attention toutefois à obligatoirement respecter les normes régissant les installations électriques et notamment la norme électrique C15-100 si votre local se situe à moins de 3,50m du bassin.

Dans la mesure du possible, il est préférable de le positionner à plus de 3,50m du bassin. Cependant, l’alimentation de celui-ci devra toujours comporté une protection différentiel de 30mA en amont.

La partie électrique étant toujours un point délicat à mettre en œuvre si vous n’êtes pas du métier,  je vous conseille fortement de faire appel à un professionnel.

5/ Rappel des critères de choix

Pour résumer, les principaux critères permettant de calibrer votre système de filtration sont :

  • le volume d’eau de votre bassin et le temps de renouvellement. Ces deux éléments vous permettront de déterminer le débit de filtration,
  • la distance entre votre local technique et votre bassin,
  • le diamètre de vos tuyauteries et le nombre de coudes installés. Pour ces derniers, on essaye de les limiter au maximum, mais pour des installations standard, on en tient pas toujours compte dans les calculs,

Pour vous éviter ce travail fastidieux, je vous conseille de vous rendre sur cette page web. Il vous suffira de saisir les différents éléments pour calculer automatiquement le débit nécessaire pour votre pompe et le diamètre de votre filtre.

Vous êtes maintenant en mesure de déterminer avec précision  la composition  votre système de filtration ou de comprendre les choix d’installation de votre pisciniste pour en vérifier, si besoin, la cohérence.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

Crédit photos : © piscine-center.net

Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


PAULET

6 années ago

Je souhaite automatiser la filtration de ma piscine de 100 m3. Elle est sous un abri dur bas et mesure 13.5 X 6 m.
Je ne sais pas quoi prendre comme système, soit électrolyseur au sel soit par régulation au chlore liquide ?
Mon souhait est d’avoir une automatisation maximum (partir 1 mois) est une qualité d’eau sur le plan des odeurs. Le prix de l’investissement est secondaire pour moi.
Merci de vos conseils.

Emmanuel

6 années ago

Bonsoir,

Pour que vous puissiez disposer d’une information plus complète, je vous invite à consulter les articles de ce blog consacré aux différents traitements de l’eau de votre piscine.

Afin que vous ne perdiez pas de temps à chercher les articles, voici les liens directs pour accéder à ces articles.
Article sur le traitement au chlore.
Article sur le traitement au sel.

Avec les éléments que vous me donnez dans votre commentaire, je vous conseillerai d’opter pour un traitement au sel.
Attention toutefois, comme je l’indique dans l’article, celui-ci supporte mal les variations de pH. Il vous faudra donc également investir dans un régulateur de pH.

En espérant avoir pu vous être utile dans votre choix de traitement, je vous souhaite une bonne soirée.

Cordialement

Emmanuel

Daviaud

4 années ago

Bonjour

j’hésite entre faire construire une piscine avec un bloc de filtration intégré posé sur le rebord de la piscine ou mettre un filtre au sable qui sera dans un local technique à 10 m de la piscine.
La piscine fait 10m * 3 m et 1.35 m de profondeur soit 40 m3 d’eau.

merci d’avance pour vos informations

Armelle

Emmanuel

4 années ago

Bonsoir Armelle,

En fonction de votre situation, les 2 choix sont possibles.
Voici un article qui vous aidera à faire votre choix.
En ce qui me concerne, je suis plutôt pour un local technique indépendant, mais ce n’est toujours possible de le faire de cette manière.
Je vous conseille également de lire cette article sur le choix de la pompe de filtration, car la distance entre votre piscine et le local technique a une incidence directe sur le choix de la puissance de la pompe. Vous y trouverez un lien qui vous permettra d’accéder à une page web sur laquelle vous pouvez calculer la puissance nécessaire de votre pompe.

Je vous souhaite une excellente soirée.

Bien cordialement

Emmanuel

alaoui

3 années ago

bonjour j’ai une piscine de 56 m3 et de profondeur moyenne de 1.3 m j’ai trouvé une puissance de 36,9W ce qui n’est pas logique pouvez vous refaire les calculs. avec un rendement de 90% et un temps de filtration=6h merci

Emmanuel

3 années ago

Bonsoir,

Voici un lien vers une page web vous permettant de calculer la puissance nécessaire pour votre pompe ainsi que le diamètre du filtre nécessaire, le tout en fonction des différents éléments constituant votre piscine.

Bien cordialement
Emmanuel

Chauveau

3 années ago

Bonjour,
j’ai une toute petite piscine en dur, qui fait autour de 19m3. Ce qui donnerai une pompe de 5m3/h mais la plus petite est a 9m3/h et est indiqué pour une piscine hors sol . Que dois je mettre ?.
Cordialement.

Patrick

Emmanuel

3 années ago

Bonjour,

Il est tout à fait possible de trouver des pompes plus petites, de 6m3 par exemple.
Elles seront parfaitement adapté dans votre cas.

Bien cordialement
Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

Avantage pour moins 1€ 400x276

Top articles : les plus lus

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.

Avantage pour moins 1€ 400x276