« Hivernage piscines : les 7 pièges à éviter »

483vues

En fin de saison, il y a une opération qui est souvent redoutés par de nombreux propriétaires de piscine privées. Je veux parler de l’hivernage piscines. C’est pourtant une étape indispensable dans la vie de votre piscine.

Bien fait, il permet de préserver votre piscine des rudesses de l’hiver.

hivernage piscines

© abri-piscine.net

Ainsi, un hivernage piscines soigneusement réalisé vous permettra :

  • De protéger les différents équipements.
  • De mettre toutes les chances de votre côté pour retrouver une eau de qualité au printemps prochain.

Vous mettrez alors votre piscine dans les meilleures dispositions possibles pour un redémarrage facilité.

Bien le réaliser est donc essentiel !

Pour ce faire, je vous guide grâce à plusieurs articles de ce blog, que vous trouverez en suivant par exemple ce lien ou celui-ci.

Mais au-delà des opérations à réaliser, il y a aussi un certain nombre de pièges à éviter.

Ils sont au nombre de 7.

Bien les identifier vous permettra de mieux les éviter. C’est pourquoi ils font l’objet de cet article. 

1/ Faire l’impasse sur l’hivernage piscines

A ne surtout pas faire !

J’en ai parlé ci-dessus et je l’ai bien expliqué dans mes articles sur le sujet. L’hivernage est indispensable pour toute piscine extérieure. Pourtant, lorsque la météo se dégrade et que vous ne pouvez plus profiter de votre piscine, vous avez moins envie de vous en occuper. C’est un peu normal !

Pourtant, cette dernière opération de la saison est capitale.

Bien évidemment, si vous démontez votre piscine en fin de saison, vous ne serez pas concernés.

Mais quelles sont les principales raisons nécessitant d’hiverner votre piscine ?

Elles sont au nombre de 2.

  • Protéger votre équipement. En hivernant votre piscine, vous prenez les mesures permettant de protéger la structure et les équipements. Que ce soit les parois, le liner, les tuyauteries, la pompe ou encore les pièces scellées, l’hivernage vous permet de les protéger des dégâts qui pourraient être engendrés par les gelées (pour les régions concernées).
  • Préserver la qualité de l’eau. Cette opération vous évitera de retrouver l’eau de votre piscine plus proche du vert foncé que du bleu turquoise au moment de la remise en route.

Au final, procéder à un hivernage piscines vous permettra d’éviter de dépenser du temps et de l’argent pour rattraper l’eau de votre piscine. Mais également de dépenser des sommes bien plus conséquentes pour procéder à la remise en état d’éventuels dégâts causés sur vos équipements par le gel.

Ok, vous allez hiverner votre piscine.

Mais au fait, quel type d’hivernage est le plus adapté à votre situation ? 

Le choix dépendra essentiellement de votre situation géographique. Selon les cas, vous opterez pour un hivernage passif ou actif.

Je vous aide à faire votre choix dans ces articles. Celui-ci vous présente l’hivernage passif et celui-là l’hivernage actif.

2/ Ne pas choisir le bon moment

Dans le précédent paragraphe, je vous indiquais que l’hivernage piscines est important. Ne faites surtout pas l’impasse sur cette opération essentielle dans la vie de votre piscine. 

Mais réaliser cette opération ne doit pas se faire à n’importe quel moment.

Ainsi, afin de pouvoir hiverner votre piscine, la température de l’eau doit se situer durablement sous la barre des 12°C.

Effectivement, au-dessus de cette température, la prolifération des algues et autres micro-organismes continuent. Aussi pour éviter que votre eau ne tourne, il faudra continuer à la traiter et reporter l’hivernage jusqu’à ce que les conditions de températures soient remplies.

Se dire :

Les conditions météo ne me permettent plus de profiter de ma piscine. Plus rapidement je ferai l’hivernage, plus tôt je serai tranquille !

est donc une fausse bonne idée.

A l’inverse n’attendez pas non plus que la température soit trop basse.

  • Non seulement vous allez traiter pour rien,
  • Mais vous risquez d’être confronté aux 1ère gelées, avec les risques de potentielles dégradations de vos équipements.

3/ Hiverner une piscine sale

Vite fait, bien fait !

Voilà un phrase qui ne s’applique pas au moment de réaliser votre hivernage. Sans doute possible, l’étape de nettoyage est primordiale et cela pour 2 raisons.

3-1/ Anticiper l’estivage

La 1ère raison concerne tout simplement votre future charge de travail.

Vous vous contentez d’un nettoyage rapide, voire pas de nettoyage du tout ? Au printemps, au moment de faire votre estivage, il va falloir mettre les bouchées doubles. L’opération sera alors bien plus longue et pénible à faire … alors qu’à cette époque vous cherchez surtout à retrouver rapidement une belle piscine, propre, saine avec une bonne qualité d’eau.

Autant s’éviter une grosse corvée au printemps, non ?

Mais ce n’est pas la raison la plus importante

3-2/ Limiter les algues

La 2ème raison concerne la qualité de votre eau.

Pendant la phase d’hivernage de votre piscine, votre filtration sera arrêtée (hivernage passif), ou fonctionnera de manière beaucoup moins fréquente. Dans ce cas, si vous n’avez pas méticuleusement nettoyé toutes les parties de votre piscine, (parois, fond, ligne d’eau, …) vous mettez en place un terrain favorable à l’apparition des algues et autres bactéries.

Mauvaise surprise garantie, concernant l’eau de votre piscine au moment de l’ouvrir, pour réaliser l’estivage.

Alors mettez toutes les chances de votre côté et procédez à un bon nettoyage de l’ensemble de votre piscine.

Vous aiderez alors le produit d’hivernage à bien remplir son rôle. Et au printemps, vous retrouverez une eau qui ne nécessitera que peu de traitements.

4/ Vidanger entièrement votre piscine

Au moment de l’hivernage piscines, il est recommander de remplacer à hauteur de 1/3, le volume d’eau de votre piscine. Mais pas plus !

Il est pourtant tentant de profiter de la période de non utilisation pour la vider intégralement et repartir sur de l’eau « neuve ». On pourrait ainsi repartir sur de bonnes bases pour la prochaine saison.

Non, non et 3 fois non !

Une piscine, notamment celle avec un liner, ne doit jamais être totalement vidée. Il y a bien quelques cas particuliers comme lors d’un changement de liner. Mais sinon c’est non et quelque soit la piscine, ou alors vous devrez prendre des précautions bien spécifiques (pour les piscines coques par exemples).

Effectivement le poids de l’eau, soit plusieurs tonnes, joue un rôle important. Il permet par exemple de bien plaquer le liner contre les parois ou d’éviter qu’une piscine coque ne bouge.

Mais ce n’est pas tout !

L’absence d’eau peut avoir des répercussions irréversibles sur la structure de votre bassin. Effectivement, le poids de l’eau permet d’opposer une résistance à la pression du sol sur la structure de votre bassin. Sans eau, elle est fragilisée et risque de se fissurer ou de se déformer.

Encore un point et non des moindre !

En fonction du constructeur, effectuer une vidange totale de votre piscine aura pour effet de rendre caduque la garantie décennale. Pensez-y avant.

Et pour finir sur la vidange. Vous avez vidé votre piscine en ayant pris toutes les précautions nécessaires ou fait appel à un professionnel pour limiter les dégâts.

Maintenant il va falloir la remplir à nouveau.

Ça parait évident. Mais vu le nombre de m3 nécessaires pour effectuer cette opération, votre budget piscine risque d’en prendre un sacré coup. 

5/ Ne pas anticiper le risque de gel

Votre piscine se situe dans une région concernée par les hivers froids ?

Je vous recommande alors fortement de mettre en place des dispositifs de protection contre les dégâts causés par le gel.

5-1/ Les accessoires

Quand on parle des accessoires à mettre en place lorsque vous faites votre hivernage, on pense principalement flotteurs, bouchons d’hivernage et gizzmo.

Voici un lien vers un article de ce blog qui vous présente en détail ces accessoires et leur utilité.

5-2/ Le coffret anti-gel

Les accessoires cités dans le précédent paragraphe concernent l’hivernage passif.

Mais si vous avez opté pour un hivernage actif, il est également important de se prémunir contre les risques de gel. Pour ce faire, je vous conseille de vous équiper au préalable d’un coffret d’hivernage

Le point 2 de cet article vous expliquera son fonctionnement.

6/ Oublier de protéger vos équipements

6-1/ Votre bâche à bulles

Pendant toute la saison vous avez protégé votre piscine avec une bâche à bulles. Oui mais lorsque la saison est finie, il faut la ranger afin de la préserver pour l’année prochaine.

Effectivement, votre bâche à bulles est une bâche d’été.

Elle n’est absolument pas conçue pour affronter les affres de l’hiver. Préférez lui une couverture ou filet d’hivernage, une bâche 4 saisons ou un volet roulant.

6-2/ Votre circuit hydraulique

Vous avez opté pour un hivernage passif

Votre piscine dispose d’un local technique indépendant ?

Si ces 2 conditions sont réunies, vous devrez procéder à une vidange complète de votre circuit de filtration (pompe, filtre et canalisations).

Si vous le faite pas, vous prenez le risque de voir l’eau dans vos canalisations geler. Je pense qu’il n’est pas nécessaire que je m’étende sur les conséquences possibles et les travaux de remise en état qu’il vous faudra ensuite effectuer.

7/ Ne pas vous occuper de l’eau

7-1/ Le produit d’hivernage

Que vous ayez opté pour un hivernage passif ou actif, il est important de mettre un produit d’hivernage dans l’eau de votre piscine.

Il va vous permettre de stabiliser l’eau afin de limiter l’apparition d’algues et autres bactéries. Mais il a aussi un second rôle un peu moins connu. Il évite le dépôt de calcaire et autre minéraux sur les parois de votre piscine. 

Dans cet article qui lui est spécifiquement dédié je vous explique dans le détail son utilité.

Une précision tout de même. Le produit d’hivernage n’est pas un produit anti-gel. Il n’aura aucun effet pour vous protéger de cet aléa climatique.

7-2/ Bien ajuster votre niveau d’eau

Ce réglage dépendra de votre équipement de protection.

  • Vous procédez à un hivernage passif ?

Afin de pouvoir faire la vidange des canalisations, vous avez dû baisser le niveau d’eau sous le niveau des refoulements ou de la pièce scellée la plus basse. Une fois celle-ci faite, vous avez bien évidemment obturé tous les orifices avec des bouchons d’hivernage ou un gizzmo.

Si vous ne vous souvenez plus trop de la procédure pour réaliser un hivernage passif, consultez cet article

Maintenant il s’agit d’ajuster le niveau de votre eau. Celui-ci dépendra du type de couverture dont vous êtes équipés.

Si c’est une couverture 4 saisons à barres, qui repose sur les margelles ? Vous n’êtes alors pas obligé de remonter le niveau de l’eau. Votre couverture comporte un certain nombre de petits trous. Ils permettront de laisser passer l’eau des pluies de la mauvaise saison qui progressivement fera remonter le niveau de l’eau … gratuitement.

Par contre, si vous êtes équipé d’un volet ou d’une couverture d’hivernage reposant sur l’eau, vous devrez de nouveau remonter le niveau. Il devra se situer au 2/3 supérieur de votre skimmer, comme en période d’utilisation.

  • Vous procédez à un hivernage actif ?

Ces précautions ne sont pas nécessaires puisque vous continuerez à faire fonctionner votre filtration pendant la période hivernale (pas de vidange et un niveau d’eau suffisant pour un bon fonctionnement).

8/ Pour finir

Si vous pensez à l’hivernage piscines, c’est que l’été est bel et bien terminé ! Et avec lui les joies des baignades dans votre piscine.

Je vous conseille de réaliser votre hivernage piscines avec soin si vous voulez la retrouver en bon état dès le printemps prochain.

De plus, maintenant que vous avez lu cet article, vous connaissez les 7 pièges à éviter.

Il ne me reste donc plus qu’à vous souhaiter un bon hivernage … et vivement la prochaine saison de baignades ;-).

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux (en haut à droite).

D'avance merci 😉

A lire également

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Luc Gielens

2 semaines ago

Bonjour,

Merci pour ces précieuses informations.
Il s’agit ici d’une piscine coque blanche, les parois sont devenues « vertes claire » comment puis je les éliminer faudra t il vider la piscine pour frotter les parois ou existe- t-il un produit ?
Nous avons essaye avec le chlore choc mais pas de résultat .
Le fond est blanc et la partie hors eau également, Uniquement les parois sont verdâtres.

Emmanuel

2 semaines ago

Bonjour,
Avez-vous testé la présence de métaux dans l’eau ? Je pense qu’elle doit contenir du cuivre qui se dépose sur les parois.
je vous conseille d’utiliser un séquestrant métaux. Si c’est bien le problème, vous le résoudrez ainsi.
Cordialement
Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

Votre filtration s'encrasse rapidement ?

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect, efficacité garantie ! 👍

4️⃣ modèles pour s'adapter à Votre situation.

Essayez et constatez. 😍

carre v2 2020

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.