« Quel sel de piscine choisir ? »

1.9kvues

Un nombre de plus en plus important de propriétaires d’une piscine privée optent pour l’automatisation du traitement. C’est donc tout naturellement qu’ils se tournent vers l’électrolyse de l’eau salée.

Pourquoi ce succès ? 

Notamment grâce à sa gestion simple et ses bon résultats.

sel de piscine
Le sel de piscine

1/ Rappel du principe

L’électrolyseur, grâce à une réaction chimique, permet de transformer le sel contenu dans l’eau en chlore actif. Celui-ci va effectuer son action de désinfection, suppression des algues, virus et autres bactéries, puis sous l’effet des rayons UV il va se reconvertir en sel. 

Ce procédé est cyclique, mais nécessite un taux de sel de piscine constant. Cependant, comme il n’y a pas de consommation de sel, l’adjonction de sel de piscine n’est nécessaire qu'au moment des rajouts d’eau (suite à des contre-lavages du filtre par exemple).

Mais au fait, quel sel de piscine devez-vous utiliser ?

2/ Le type de sel de piscine à utiliser

Le plus pur possible !

Pour répondre aux exigences de l’électrolyse en piscine, le sel doit être raffiné et extrêmement pur. Ça teneur en chlorure de sodium (NaCl) sera de plus de 99%, pour les moins purs à 99,9% pour les plus purs. De plus, sa concentration en calcium (Ca) et magnésium (Mg) devra être la plus réduite possible.

Dernière condition. Il devra aussi être dépourvu de métaux. Ceci afin d’éviter toute génération de sous-produits lors de l’électrolyse, qui potentiellement peuvent être dangereux.

Au final, le sel de piscine sera donc bien plus cher que les autres types de sel. Il restera cependant très abordable comparativement aux autres produits de traitements.

Un point de vigilance.

  • Si vous optez pour un sel moins cher, il sera forcément de qualité moindre.

C’est en général le cas, chez les revendeurs non spécialisés. Vous prenez alors le risque de détériorer prématurément les composants de votre électrolyseur ou de votre piscine.

Pour vous aider dans l’achat de votre sel, sachez qu’il existe une norme spécifique concernant le sel pour l’électrolyse en piscine. C’est la norme européenne EN 16401. Elle atteste de sa qualité et de sa pureté en définissant ses caractéristiques physiques et chimiques. 

3/ Les risques avec un sel inadapté

Une détérioration de votre électrolyseur et de votre revêtement de piscine !

Malheureusement, beaucoup de sels proposés pour le traitement des piscines contiennent certains métaux, tels que le fer, le cuivre, le manganèse ou le plomb.

La présence de ces métaux provoquent un dé-surfaçage des électrodes. Se retrouvant alors partiellement à nus, leur durée de vie en est fortement altérée.

Ces métaux présents dans le sel de piscine peuvent également être à l’origine de tâches indélébiles qui peuvent apparaître sur votre revêtement.

Mais il n’y a pas que les métaux !

Il est également important de veiller à ce que le sel ne contienne pas d’anti-mottant (agent anti-agglomérant). Si c'est le cas, lors de sa dissolution dans l’eau, des ions d’hexacyanoferrate sont alors libérés. La conséquence sera là aussi l’apparition de tâches indélébiles sur votre revêtement ou les équipements.

4/ Et le sel de piscine multifonctions ?

4-1/ Qu’est-ce que le sel multifonctions ?

Certaines marques ont développées des sels auxquels ils ont ajoutés des adjuvants. L’objectif est de compléter la base désinfectante de votre électrolyseur. 

Ces pastilles comportent donc en plus 3 adjuvants qui sont :

Petit tour d’horizon sur les avantages et inconvénients de ce type de sel.

4-2/ La fonction stabilisante

Elle permet de prolonger l’action du chlore. Celui-ci restant actif plus longtemps, le fonctionnement de votre électrolyseur sera plus limité, les besoins en chlore étant moins important.

De mon point de vue, je préfère l’adjonction de stabilisant de manière séparé. Cela permet un meilleur contrôle du taux de stabilisant

De plus, un électrolyseur doit être bien calibré par rapport au volume d’eau à traiter. Dans ce cas, il sera en mesure de produire la quantité de chlore nécessaire au bon traitement de votre eau. Si c'est le cas, l’adjonction de stabilisant ne sera pas nécessaire, ou alors que de manière exceptionnelle. 

Si cette adjonction de stabilisant est nécessaire en permanence, c’est que votre électrolyseur est sous calibré. Effectivement, en prolongeant ainsi la durée d’action du chlore, le stabilisant compensera l’incapacité de l’électrolyseur à produire en permanence, même en fonctionnant à sa puissance maximum, la quantité de chlore utile à un bon traitement. 

Ce fonctionnement de l’électrolyseur à son niveau maximum aura 2 conséquences. 

  • Une usure prématurée des électrodes;
  • L’incapacité de produire ponctuellement un taux de chlore plus élevé pour compenser une soudaine baisse de la qualité de l’eau.

Je vous rappelle que le stabilisant est à contrôler régulièrement. Vous pourrez ainsi éviter un excès qui aurait d’importantes conséquences sur le traitement de votre piscine. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article sur le stabilisant en suivant ce lien.

4-3/ La fonction anti-calcaire

Vous le savez sûrement, l’eau de votre piscine contient naturellement des ions de calcium responsable de la formation de tartre.

Celui-ci se matérialise par des dépôts, notamment sur la ligne d’eau, les pièces à sceller mais également sur les électrodes de votre électrolyseur. Plus elles seront entartrées, moins elles seront efficaces.

La solution : utiliser préventivement une solution anti-calcaire.

C’est pourquoi, certains fabricants ont donc décidé d’en intégrer directement dans les pastilles de sel de piscine.

Mais saviez-vous que certains électrolyseurs se protègent eux-mêmes des dépôts de calcaire ?

Ils disposent d’une fonction d’inversion de polarité qui permet de limiter ce problème. Elle aura toutefois pour conséquence d’accélérer un peu leur usure.

De plus, il est recommandé de procéder à un nettoyage annuel de vos électrodes à l’aide d’un produit anti-calcaire. Et selon le taux de calcaire présent dans votre eau, ce nettoyage pourra même être plus fréquent.

Mais au fait, tout le monde n’a pas la même eau, non ? 

Chez certains elle est bien plus calcaire que chez d’autres. Pourtant l’anti-calcaire présent dans les pastilles multifonctions sera le même pour tout le monde ! 

Ainsi, selon les cas, il sera bien adapté. Dans d’autres, il sera insuffisant et pour d’autres encore il sera inutile

Sauf à être dans le 1er cas, vous avez de la chance, je ne vois pas l’intérêt de cet adjuvent. 

  • S’il est présent et que vous n’en avez pas besoin, on comprend aisément que son utilité est nulle
  • S’il est présent mais pas en quantité insuffisante, il faudra compenser le manque. Là aussi son intérêt est donc limité puisqu’il faudra de toute manière mettre un anti-calcaire. Alors, autant ne pas en avoir et mettre tout de suite la bonne dose ! Vous contrôlerez alors bien mieux le taux d’anti-calcaire dans votre eau.

Pour info, voici un lien vers un article qui vous présente les méfaits du calcaire sur votre piscine.

4-4/ La fonction anti-corrosion

Comme son nom l’indique, elle contribue à la protection des parties métalliques du bassin et des équipements dont vous disposez. 

Effectivement, la corrosion provoque non seulement la dégradation de ces matériels, mais les oxydes libérés vont venir s’accrocher sur le revêtement de votre piscine. Ils vont ainsi provoquer des tâches de rouilles qu’il vous sera très difficile, voire impossible à faire partir.

Toutefois, l’action anti-corrosive de votre pastille multifonctions de sel de piscine, sera plus ou moins utile selon votre situation personnelle. 

  • Si vous avez un électrolyseur de qualité ne nécessitant que peu de sel et si vous avez installé un aquaterre, vous limiterez déjà naturellement les risques de corrosions
  • Si de plus vous utilisez régulièrement un séquestrant métaux, vous empêcherez les ions métalliques de se déposer sur votre revêtements et de le tâcher.

Alors oui, cette fonction anticorrosion est interessante, mais pas indispensable. Comme vous avez pu le voir, on peut tout à fait s’arranger pour fortement limiter le risque de corrosion et éviter qu’elle ne forme des tâches sur votre revêtement.

5/ Au final, faut-il utiliser du sel de piscine multifonctions ?

Vous l’aurez compris, l’utiliser ne vous exonèrera pas de suivre vos paramètres et de les ajuster le cas échéant. 

A vouloir tout faire en une fois, il est beaucoup moins facile de contrôler ce dont a réellement besoin l’eau de votre piscine. On se retrouve alors avec des compléments qui sont souvent soit inutiles, soit insuffisant.

De ce fait, je penche plutôt pour l’utilisation de sel sans adjuvants quitte à devoir ajouter individuellement les produits complémentaires, et juste dans les quantités nécessaires. Vous aurez alors une meilleure maîtrise de la qualité de votre eau de baignades.

Vous optimisez ainsi les coûts et préservez mieux l’équilibre de l’eau de votre piscine.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux (en haut à droite).

D'avance merci 😉

A lire également

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Eric

9 mois ago

Bonjour monsieur,
J'utilise depuis plusieurs années du sel destiné aux adoucisseurs d'eau. Il est en général moins cher que celui dédié aux piscines, et me concernant le résultat est tout à fait positif.
Qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance.
Cordialement.

Emmanuel

9 mois ago

Bonjour,
Le sel pour adoucisseurs d'eau peut également être utilisé en lieu et place du sel de piscine. Vérifiez toutefois qu'il soit suffisamment pur (teneur en NaCl > à 99,4% afin d'être de classe A), qu'il ne contient pas d'additifs (adjuvants) et qu'il soit dépourvu de métaux. Normalement c'est le cas et il est vrai qu'il est bien moins cher que le sel de piscine 😉 .
Bien cordialement
Emmanuel

PS : Retrouver également sa-piscine sur YouTube en suivant ce lien.

Vos devis, gratuit et sans engagements

Votre filtration s'encrasse rapidement ?

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect, efficacité garantie ! 👍

4️⃣ modèles pour s'adapter à Votre situation.

Essayez et constatez. 😍

carre v2 2020

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l'eau.