Accroches 2 - 60p
bannière Oklyn 2 bis

« Electrolyse au sel, réponses à vos questions les plus fréquentes »

Les récentes publications sur sa-piscine traitent plus particulièrement du traitement par électrolyse au sel, un mode de traitement que je n’avais que peu abordé jusqu’à présent. Pour finir cette série, je vous ai préparé un article d’un format un peu particulier.

Comme vous le savez, je cherche toujours à rendre l’information piscine la plus simple et claire possible. Le but étant qu’elle soit accessible à tous, sans connaissances particulières, dans ce monde de la piscine privée ou tout n’est pas forcément facile.

électrolyse : la FAQ

électrolyse : la FAQ

Ainsi, je vous propose cette fois, 2 articles basés sur un format de « questions / réponses ». J’y ai regroupé en 5 catégories les questions les plus courante  afin d’y apporter les réponses appropriées.

Pour vous aider dans votre recherche d’informations, voici les points abordés dans le 1er article :

  • Si je veux passer à un traitement par électrolyse au sel … ,
  • L’utilisation de votre électrolyseur au sel.

Et ceux abordés dans le 2ème article :

  • Le sel,
  • Les produits à rajouter,
  • L’entretien de votre électrolyseur au sel.

1/ Si je veux passer à un traitement par électrolyse au sel …

Quels sont les avantages de l’électrolyse au sel ?

Ils sont nombreux (automatisation, confort, santé, …). J’ai justement développé ces points dans mes articles sur ce blog. Je vous invite donc à les consulter pour retrouver tous les détails.

Pour un bon point de départ, commencez par celui-ci.

Quels sont les principaux inconvénients de l’électrolyse au sel ?

Une eau légèrement salée, mais bien moins que l’eau de mer, une augmentation du pH liée à la création de soude et donc la quasi-nécessité d’installer un régulateur de pH.

Pour plus de détails, voici le lien vers mon article qui parle des avantages et inconvénients.

Je peux installer un électrolyseur sur une piscine existante ?

L’installation proprement dite est possible sur toutes les piscines qu’elles soient existantes ou en phase de construction. Il n’y a que 2 restrictions. 

  • D’une part il vous faudra suffisamment de place pour installer physiquement l’électrolyseur avec son boitier de pilotage et sa sonde.
  • D’autre part, il faudra veiller à ce que les canalisations soient bien en PVC. C’est le cas de quasiment toutes les piscines, à l’exception de très anciennes constructions. Ce point permet d’éviter les phénomènes d’oxydation des canalisations dues à la présence de sel dans l’eau.

Je veux passer à l’électrolyse au sel, dois-je vidanger ma piscine ?

Si vous traitiez au brome ou au PHMB, alors oui. Il va falloir vidanger. Dans tous les autres cas, ce n’est pas nécessaire.

L’électrolyse au sel est-elle une méthode de désinfection bio ?

C’est une réaction chimique naturelle. Grâce au sel, elle permet de produire un chlore naturel qui se re-transforme ensuite en sel. Ce dernier, sous l’action des UV, se re-transformera alors en chlore et ainsi de suite.

Quels sont les impacts de l’électrolyse au sel sur l’environnement de ma piscine ?

Aucun impact particulier sur ce qui entoure votre piscine (margelles, carrelage, végétation, …).

Quel type de chauffage choisir si je traite par électrolyse au sel ?

N’importe quel type de chauffage. Il n’y a aucun lien entre celui-ci et le traitement par électrolyse au sel. Veillez juste à ce que les éléments métalliques en contact avec l’eau soit en titane afin de ne pas être trop sujet à l’oxydation (accentuée avec la présence de sel dans l’eau).

Electrolyse et compatibilité avec les différents filtres ?

Le traitement par électrolyse est compatible avec n’importe quel type de filtration (cartouche, sable, diatomée, verre).

2/ L’utilisation de votre électrolyseur au sel

Quand et combien de temps faut-il faire fonctionner mon électrolyseur au sel ?

Votre électrolyseur est asservi au coffret pilotant votre filtration. De ce fait, il fonctionnera la journée, en même temps que votre filtration.

Quel est la durée de filtration idéale ?

La durée de filtration dépend de nombreux paramètres. Pour plus d’informations, je vous recommande cet article qui traite directement de ce sujet.

Qu’est-ce qui fait baisser mon taux de chlore ?

De nombreux éléments influent sur le taux de chlore et notamment, la température de votre eau, les UV, la fréquentation de votre piscine ou la pollution de l’air.

Je peux me baigner lorsque mon électrolyseur est en fonctionnement ?

Bien évidemment. Il n’y a aucun risque.

Comment je procède à l’hivernage avec un électrolyseur au sel ?

Je vous explique tout dans cet article.

Comment régler mon électrolyseur au sel pendant la saison ?

Il faut le régler de manière à ce qu’il permette d’avoir en permanence un taux moyen de chlore de 2gr par heure pour 10m3 d’eau. La production variera donc en fonction de l’utilisation de votre piscine.

Pour ce faire, votre électrolyseur sera donc idéalement couplé à un système de contrôle, comme un contrôleur redox par exemple. 

Mon appareil ne produit pas suffisamment de chlore, pourquoi ?

Les raisons peuvent être multiples

  • Votre eau est à moins de 15°C,
  • Votre taux de sel est beaucoup trop élevé,
  • Votre temps de filtration est insuffisant,
  • Votre cellule est trop entartrée,
  • Votre cellule est en fin de vie.

Ma piscine dégage une forte odeur de chlore ?

Une forte odeur de chlore est la conséquence de la présence de chloramines qui elles sont la conséquence d’une désinfection insuffisante.

En résumé, votre électrolyseur ne produit pas suffisamment de chlore pour désinfecter l’eau de votre piscine. 

Dans ce cas :

  • Soit votre électrolyseur n’est pas correctement paramétré par rapport au volume d’eau à traiter.
  • Soit votre électrolyseur ne fonctionne pas quotidiennement assez longtemps. Comme celui-ci est normalement asservi à la durée de filtration, votre temps de filtration est donc également trop faible.
  • Soit le pH de l’eau n’est pas correct, ce qui rend l’appareil inefficace.
  • Soit les électrodes sont entartrées et l’électrolyseur ne produit donc plus ou plus assez de chlore.

Un dernier cas peut se produire, bien qu’il ne devrait pas si vous avez pris en compte mes recommandations dans cet article. La présence d’un excès de stabilisant bloque l’action du chlore.

Comment suivre la qualité de l’eau avec un électrolyseur ?

De la même manière qu’avec un autre type de traitement. 

  • Il faudra surveillez le taux de chlore. 

Vous règlerez votre électrolyseur afin qu’il produise le taux nécessaire. Il faudra tout de même vérifier de temps en temps que ce taux soit toujours bon, notamment lors de grosses fréquentations ou de fortes chaleurs.

Pour vous faciliter cette tâche, vous pouvez prévoir l’installation d’un système de mesure couplé à votre électrolyseur. Si celui-ci dispose de cette fonctionnalité, il pourra  adapter la production de chlore aux besoins du moment.

  • Mais également le pH

Vous devrez également vérifier très régulièrement le niveau du pH (entre 7 et 7,2). L’électrolyseur étant très sensible aux variations de ce dernier, l’installation d’un régulateur de pH est quasiment indispensable.

  • Ainsi que le TH

Moins fréquemment, 2 fois par an en général, vous penserez à vérifier la dureté de votre eau (entre 10 et 35°f). En fonction du résultat, il faudra peut-être prévoir l’adjonction d’un produit anti-calcaire.

  • Et le stabilisant ?

Si vous avez rajouté du stabilisant, ce qui normalement n’est pas nécessaire, vérifiez également le taux de ce dernier. Trop élevé, il bloquera l’action du chlore produit par votre électrolyseur.

Quelle est la consommation électrique d’un électrolyseur ?

Elle est variable en fonction des modèles. Elle reste cependant très faible, de l’ordre de quelques dizaines d’euros par an.

Quelle est la durée de vie préconisée pour un électrolyseur ?

Il est cohérent de faire de la durée de vie un critère significatif lors de l’achat de votre électrolyseur. Ce critère nécessite tout de même une certaine vigilance. 

  • D’une part, la durée de vie peut-être annoncée de plusieurs manières, plus ou moins commerciales. Vérifiez bien qu’elle soit exprimée en heures de fonctionnement à 100% et non en années ou autre unités de mesure.
  • D’autre part, ne vous arrêtez pas au seul critère de durée de vie annoncée. Comme je vous l’indique ci-après, il est facile de prolonger la durée de vie d’un électrolyseur en prolongeant par exemple la durée entre 2 inversions de polarité. 

Dans tous les cas, une durée de vie de 6 000 heures est un minimum. En moyenne, la durée de vie sera de plus ou moins 10 000 heures, mais certains électrolyseur atteignent les 15 000 heures voire plus.

3/ La suite …

Les 2 premières catégories de questions les plus couramment posées ont été passées en revue. A bientôt pour les 3 suivantes dans le prochain article, à venir très bientôt, disponible ici.

Je vous souhaite de très bonnes lectures sur sa-piscine.com.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

Crédit photos : © freedigitalphotos.net


Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


JEAN CLAUDE SEVELLEC

4 mois ago

Bonjour, peut on faire un traitement au sel sans avoir installé un electrolyseur et avec 5m3 d,eau ,merci

JEAN CLAUDE SEVELLEC

4 mois ago

Bonjour, peut on faire un traitement au sel sans avoir installé un electrolyseur et avec 5m3 d,eau ,merci,je ne pense pas avoir déjà posé cette question,merci

Emmanuel

4 mois ago

Bonjour,
Non, il faut un électrolyseur. Relisez mes articles sur les électrolyseurs et vous comprendrez pourquoi.

Cordialement
Emmanuel

Laurent

4 mois ago

Bonjour,
Merci pour votre article très intéressant.
Nous avons une piscine de 90 m3 qui est couverte avec un abri fixe. Nous envisageons un traitement au sel, mais souhaiterions savoir si cela est compatible avec une piscine « fermée ». (dégagement de chlore, odeurs, …)
Nous habitons dans la régions lyonnaise et la température de l’eau avoisine les 28°C, / 30°C en été sous l’abri.
Nous traitons actuellement avec des UV + oxygène actif, mais le résultat est très décevant , et nous avons régulièrement le développement d’algues malgré le traitement actuel (très couteux d’ailleurs) PLUS les compléments d’anti-algues hebdomadaires.
Nous désespérons de trouver un système fiable et efficace …

Merci pour vos conseils éclairés.

Emmanuel

4 mois ago

Bonsoir,

Oui, l’électrolyse est compatible avec une piscine couverte mais nécessite une bonne stabilité du pH ce qui est souvent délicat avec un eau si chaude. Je vous conseillerais plutôt de vous orienter vers du brome, beaucoup moins sensible à la chaleur.

Cordialement
Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

Un nouvel article ?
Soyez les 1ers informés

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation personnalisée qui peut en découler.

Vos cadeaux de bienvenue

Top articles : les plus lus

«Eau de piscine trouble, blanchâtre. Mais que se p...
Vues : 362.803
« Comment maîtriser le TAC de votre piscine ? »
Vues : 151.058
« Du bicarbonate pour ma piscine ? Et pourquoi pas...
Vues : 113.178
« Comment rattraper l’eau d’une piscine verte »...
Vues : 109.666

Comme des poissons dans l’eau.

Chercher un article par catégories

fermer la fenetre

Inscrivez-vous gratuitement et soyez les 1ers informés

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation personnalisée qui peut en découler.

Vos cadeaux de bienvenue