« Une piscine basse consommation, les bons choix dès la construction »

Construction | 0 commentaires

Sa-piscine, c'est

Votre site d’informations gratuites sur les piscines privées

De l’explication aux conseils, tous les sujets sont abordés dans des articles clairs, complets et accessibles à tous.

Trouvez tout ce que vous cherchez en cliquant sur la petite loupe en haut à droite de votre écran.

Vous aimez sa-piscine ?

Cliquez ici pour m’offrir un café !

Vous êtes de plus en plus nombreux à penser à une piscine basse consommation (PBC). Dans mes 2 précédents articles, je vous montrais qu’il est possible de maîtriser et même baisser la consommation d’eau, l’article est par ici, ainsi que la consommation électrique, pour l’article, c’est par là. 

Mais pour une piscine vraiment éco-responsable, c’est dès la conception qu’il faut y penser. 

Vous pouvez alors opter pour des techniques de construction et de fonctionnement plus respectueuses de l’environnement. C’est bon pour la planète et pour réaliser de substantielles économies.

Une piscine basse consommation

Je vous propose de voir ensemble quels sont les réflexions qu’il vous faudra mener afin de construire une piscine basse consommation.

Tout commence par définir l’emplacement de votre futur piscine. Il doit être judicieusement choisi afin de tirer profit des aménagements de votre propriété et en maîtrisant les inconvénients de votre environnement.

1-1/ L’ensoleillement

Il est essentiel que votre future piscine soit exposée de manière à profiter au maximum de l’ensoleillement dont bénéficie votre propriété. Vous choisirez son emplacement afin qu’elle puisse bénéficier de ce chauffage naturel et gratuit pendant la majeure partie de la journée. Attention donc aux ombres d’un mur, d’arbres, de votre maison ou encore de celle de votre voisin, … justement en plein milieu de l’après-midi ! 

En faisant attention à ça, les apports des rayons solaires vous permettront d’augmenter de quelques degrés ou maintenir naturellement la température de l’eau. Une solution simple et écologique pour diminuer le poste chauffage de l’eau de votre piscine.

PromoMeilleure Vente n° 1
GRE HPM20 - Mini pompe à chaleur pour piscine hors sol jusqu'à...
GRE HPM20 – Mini pompe à chaleur pour piscine hors sol jusqu’à…
Température de fonctionnement entre + 12ºC et + 42ºC; Facile à installer, pas besoin de bypass
−54,94 EUR 444,06 EUR Amazon Prime
PromoMeilleure Vente n° 2
Bestway Pompe à Chaleur Hot Water 3,50KW pour Piscine Hors Sol...
Bestway Pompe à Chaleur Hot Water 3,50KW pour Piscine Hors Sol…
Économique.; produit breveté de bonne qualité :; Résistant.
−113,93 EUR 296,02 EUR Amazon Prime
Meilleure Vente n° 3

1-2/ Les aménagements proches

Je le sais, tout le monde aime avoir une belle plage de piscine, avec quelques végétaux bien choisi, pour agrémenter agréablement l’espace. Hélas, tout comme les allées sableuses ou terreuses, la proximité de végétaux (arbustes, buissons, fleurs) signifie immanquablement davantage de dépôts dans l’eau.

In fine, votre besoin en filtration sera plus important. Il en découle une usure plus rapide des équipements de filtration et bien évidemment une consommation d’énergie accrue.

Je ne suis pas en train de dire qu’il faut positionner votre piscine loin de tout !

Mais ayez à l’esprit ces éléments lorsque vous choisirez vos végétaux. Pour ce qui est des allées, rendez-vous au point suivant.

1-3/ Le sens du vent

C’est le point auquel on ne pense en général pas. Pourtant son incidence peut être importante.

Et surtout, elle est triple.

  • Un vent un peu frais refroidit bien plus vite l’eau de votre piscine que les rayons du soleil ne mettent à la chauffer.
  • Lors de la présence d’éléments légers, comme des allées sableuses ou terreuses, le vent va soulever ces matériaux pour les faire voler jusque dans votre bassin. Cela se traduira par des dépôts dans votre piscine qui vont détériorer la qualité de l’eau. Votre piscine demandera alors de plus fréquents nettoyages, d’où une consommation électrique plus importante que nécessaire.
  • Le principe de la filtration est de pousser les pollutions qui tombent dans votre piscine vers le skimmer avant qu’elles ne coulent. Pour ce faire, votre pompe est calibrée pour créer un flux suffisant à partir des refoulements. Si les vents sont habituellement à l’encontre de ce flux, ils le ralentissent, voire le bloque ou pire créés un flux contraire. Vous l’aurez compris, votre filtration ne pourra plus se faire correctement. Au lieu d’être évacuées rapidement vers le skimmer, les pollutions vont rester dans le bassin et donc altérer la qualité de votre eau. La seule parade consiste alors à mettre en place une pompe plus puissante, donc surdimensionnée pour votre bassin. Le résultat, une consommation électrique bien plus importante.
pré-filtre de skimmer skimm-protect

1-4/ L’emplacement idéal

Existe-t-il ? 

Pas certain. Mais en tenant compte des 3 points évoqués ci-dessus lors du choix de l’emplacement de votre piscine, vous pourrez maîtriser votre consommation d’électricité en :

  • Optimisant le chauffage de votre eau ;
  • Limitant les nettoyages de votre bassin ;
  • Calibrant au plus juste votre pompe de filtration.

A la vue de ces éléments, je pense qu’il n’est pas inutile de se poser quelques instants pour bien réfléchir à trouver le meilleur emplacement pour votre piscine.

La dimension de votre piscine doit d’abord être le reflet de vos besoins, ni plus, ni moins. Une grande piscine, multi-usages sera bien évidemment bien plus énergivore qu’une piscine moins imposante mais mieux calibrée sur vos besoins.

2-1/ La bonne dimension … pour vous

Pour bien dimensionner votre piscine, commencez d’abord par définir l’usage que vous souhaitez en faire. Vous souhaitez plutôt nager,  jouer avec les enfants ou plonger ?

JOYIN Flotteurs de piscine gonflables, filet de volley-ball et...
  • Pour la nage ou les enfants, votre bassin n’a pas besoin d’être trop profond. Par exemple, 1,2m de profondeur suffisent pour nager.
  • Pour plonger, il faudra bien de la profondeur, mais elle n’aura pas forcément besoin d’être très large.

Ainsi, l’optimisation de la dimension peut être source d’économies conséquentes. 

2-2/ Les économies liés à la dimension

Commençons par un exemple. Aviez-vous conscience qu’une baisse de la largeur de votre bassin engendre une rapide diminution du volume d’eau ?

Passer de 5m à 4m de large vous permet de baisser de 20% le volume d’eau !

Par effet domino, si le volume d’eau est moins important, tout ce qui en découle pourra être re-calibré à la baisse.

  • Une filtration moins puissante pourra être suffisante ; 
  • Un système de chauffage moins important et un temps de chauffe plus court permettront une mise à température suffisante ;
  • Concernant les produits d’entretien, les quantités nécessaires seront bien moindre
  • Et pour finir, la maintenance globale de votre piscine prendra moins de temps et sera bien moins onéreuse.

2-3/ Si on résume

Bien dimensionner votre bassin vous permettra de faire d’importantes économies sur tous les postes de dépenses. Les Français sont donc progressivement passés d’une piscine très orientée « natation » vers une piscine piscine plutôt tournée vers la détente.

La taille des bassins a diminuée mais ils sont plus fournis en équipements.

Ce n’est pas pour rien que la taille des piscines tend vers un format proche de 7m x 3m pour une profondeur de 1,30m. Avec ces 27m3 d’eau, on est loin des 130m3 des années 80 !

Et c’est sans compter que les mini-piscines ont de plus en plus d’adeptes.

Pour une piscine basse consommation, on peut légitimement se poser la question du type de matériaux utiliser.

En réalité, pour une piscine enterrée, le matériau utilisé n’aura que peu d’incidence sur la consommation d’énergie.

Cependant, si vous souhaitez aller au bout de la démarche vous pouvez choisir des matériaux de construction respectueux de l’environnement. Certains constructeur de piscines vous proposent des structures modulaires fabriquées à base de matières recyclées et recyclables. 

Une fois votre piscine construite, de nombreuses actions vous permettront de gérer votre piscine afin de limiter grandement les consommations et donc d’en faire une piscine basse consommation.

Vous pouvez ainsi intervenir sur différents points : 

  • la consommation et qualité de votre eau. Ce sujet est traité dans l’article que vous pourrez lire en suivant ce lien
  • Sur la maîtrise de la dépense énergétique liée à la gestion de la température de l’eau. Point traité dans cet article.
  • Ou encore sur l’optimisation de la dépense énergétique liée à l’éclairage. Pour en savoir plus, consulter l’article par ici.

Comme vous pouvez le constater, c’est dès sa conception que vous pouvez faire des choix permettant de réduire considérablement les consommations directement liées à votre piscine et donc les coûts associés.

 


Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

Alors si cet article vous a plus, merci de le partager autour de vous !

Cliquez sur les boutons des réseaux sociaux en bas de la page 😉

Et n'oubliez pas, vous pouvez également retrouver sa-piscine sur Youtube, en cliquant sur ce lien.

D'avance merci 😉


 

Crédit photos : © FPP


0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre filtration s'encrasse rapidement ?

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d’eau, … avec Skimm-Protect, efficacité garantie ! 👍

4️⃣ modèles pour s’adapter à Votre situation.

Essayez et constatez. 😍

chaussettes de skimmer

Aquabike

La presse en parle ...

Retrouvez le publi reportage sur les pré-filtres dans le numéro trimestriel de

diffusea

A découvrir viiiiiiiiite en page 122

Comme des poissons dans l’eau.

Vos devis gratuit et sans engagement

Devis Piscine

Devis Equipements

Devis Abri

Devis Sécurité

Devis Spa de Nage