« Les algues, la plaie de votre piscine ! »

Les algues. La hantise de tout propriétaire de piscine privée. Et je vous comprends 😉 . C’est encore plus vrai pour les piscines extérieures et bien évidemment en pleine période estivale. Vous avez là tous les ingrédients pour permettre aux algues de se développer et d’envahir votre bassin. Même si les piscines intérieures ou sous-abris sont un peu moins concernées, elles n’en sont pas pour autant à l’abri.

piscine pleine d'algues
Que d’algues

Comme pour chaque problème, si on veut le traiter efficacement il faut savoir d’où il vient et surtout l’identifier précisément.

1 / Présentation de l’algue

Dans votre piscine privée, vous aurez à faire à l’algue diatomée. C’est la plus courante.

Cette algue mono-cellulaire se multiplie par division cellulaire. Sa prolifération est donc exponentielle. Evidemment, pour ne pas simplifier les choses, elle est particulièrement friande des conditions bien spécifiques que l’on retrouve dans votre bassin :

  • Humidité
  • Chaleur
  • Lumière

Mais ce n’est pas tout. C’est dans l’eau que l’on trouve en abondance tout ce qui lui est nécessaire, azote, phosphate et sels minéraux pour proliférer et se développer rapidement. C’est encore plus vrai lorsque l’eau est chaude et que le pH est élevé.

Si en plus on sait qu’elles sont la base de la chaîne alimentaire des bactéries et autres champignons, on comprend mieux pourquoi il faut s’en débarrasser rapidement dès leur apparition.

2 / A quelles algues pouvez-vous avoir à faire ?

2-1 / Les algues vertes

Les plus connues et les plus courantes. Votre eau devient alors uniformément verte avec ou sans tâches sur le fond et les parois de votre bassin. Notez que le fond et les parois seront alors glissants et gluants au toucher.

2-2 / Les algues noires

Elles se présentent sous forme de tâches noires et gluantes. Vous les trouverez sur les parois et le fond de votre bassin ainsi que sur les joints du carrelage si vous avez ce type de revêtement.

2-3 / Les algues moutardes

Comme leur nom l’indique, elles ont une couleur jaunâtre et se poseront également sur le fond et les parois de votre bassin. Toutefois, contrairement aux algues citées précédemment, celles-ci se détacheront facilement et préféreront les zones d’ombre pour se développer.

2-4 / Les algues roses ou rouges

De couleur rouge ou rose vif, cette colonie d’algues se développera essentiellement sur les revêtements plastiques. Vous les trouverez donc sur les paniers de skimmers, les nettoyeurs, les pièces scellées, … .

3 / Quelles sont les causes de leur apparition ?

En général, leur origine est extérieure au bassin. Elles arrivent dans votre piscine sous forme de spores apportées par le vent, les baigneurs ou les animaux en contact avec l’eau.

Une fois dans l’eau, elles y trouvent un terrain propice à leur prolifération comme je l’indiquais dans la 1ère partie de cet article.

Mais alors on devrait tout le temps avoir des algues dans nos piscines ?

Hélas oui.

C’est justement pour éviter leur prolifération que vous traitez l’eau de votre bassin. Si vous avez des problèmes d’algues, c’est en général dû à un problème d’entretien.

Voyons les principales causes du développement des algues dans votre piscine.

3-1/ Un pH mal réglé

S’il ne correspond pas à ce qui est préconisé pour votre désinfectant, son action est fortement réduite. Pour le chlore par exemple, le pH conseillé est de 7,2 alors que pour le brome il est de 7,4/7,6.

Statistiquement, 90% des problèmes d’algues viennent d’un mauvais pH !

3-2/ Régularité

La 2ème cause de développement des algues provient d’un non respect de la régularité du traitement chimique de l’eau de votre piscine.

Ce n’est pas ce que je vous indiquais déjà dans cet article 😉 ?

3-3/ La filtration

Ensuite, nous avons les problèmes de filtration, engendrant un traitement insuffisant de votre eau de piscine.

Ces problèmes peuvent être de plusieurs types :

  • une durée de filtration trop courte,
  • un média filtrant trop vieux ou trop chargé qui ne remplit plus correctement son rôle,
  • Une pompe sous-dimensionnée ou qui donne des signes de fatigue.

3-4/ Un mauvais fonctionnement

Un système de traitement automatique mal réglé ou défectueux.  Ne faites pas une confiance aveugle aux systèmes automatisés. Vérifiez régulièrement leur bon étalonnage ou qu’ils ne soient pas tout simplement en panne !

3-5/ La température

Attention à bien surveiller la température de l’eau de votre piscine. Si elle est trop chaude, votre désinfectant sera beaucoup moins efficace, voir inefficace.

Au-delà de 28°C, le chlore n’est quasiment plus efficace et à 32°C il est inopérant. Le brome reste efficace à des températures élevées, mais à 32°C, son efficacité chute sérieusement.

3-6/ Mauvaise qualité

L’utilisation de produits de mauvaises qualités ou inadaptés. Sachez par exemple que des pastilles de chlore de mauvaises qualités peuvent se désagréger en acides faibles, faisant chuter de manière significative votre pH !

Eviter également de stocker des produits pendant de longues périodes.

Comme vous pouvez le constater, l’apparition des algues provient souvent d’un manque d’entretien ou de vigilance de l’eau de votre piscine.

Avec un peu de rigueur, il est donc souvent possible d’éviter cette galère.

4/ Et les conséquences ?

Mis à par l’aspect visuel très peu engageant, voir rédhibitoire pour la baignade, les conséquences peuvent être multiples :

  • Les algues ne sont que la nourriture. Les champignons et bactéries se nourrissent d’algues et viendront donc se développer dans l’eau de votre piscine. Encore des éléments qui vont fortement dégrader la qualité de votre eau de baignade.
  • La dégradation des équipements. Les algues provoqueront la coloration des équipements (buses, bondes, skimmers) et du revêtement.
  • Votre santé. Si les algues n’ont pas d’impact direct sur votre santé, c’est moins vrai des bactéries et champignons qui se développent grâce à la présence des algues.  De la simple rougeur à la contamination bactérienne, la palette de maladies est relativement large.
  • Votre sécurité physique. Très souvent visqueuses, les algues rendent le fond et les parois de votre piscine glissants. Gare aux glissades qui pourraient se transformer en accidents !

5/ Du bon sens pour lutter contre les algues

Lutter contre les algues ne veut pas seulement dire les détruire.

Cette lutte commence bien avant, afin d’empêcher la naissance des algues (voici un lien vers un article qui traite plus particulièrement de ce point). Mais une fois qu’elles sont là, il va falloir dans un premier temps stopper leur croissance et leur prolifération. Ensuite, il faudra procéder à leur destruction complète.

Mais pas seulement. Il faudra aussi détruire leur alimentation, afin qu’elles ne puissent pas se mettre en sommeil ou en attente de conditions plus favorables pour croître et proliférer à nouveau.

Quelques conseils :

  • Pour vous débarrasser des algues, il vous faudra souvent procéder à un traitement choc complété par l’utilisation d’un produit adapté au type d’algues. Sachez que les traitements anti-algues courant ne vous seront d’aucune utilité pour les éradiquer. Effectivement, ce sont en général des traitements préventifs et non curatifs.
  • Ne pensez pas pouvoir vous en débarrasser simplement en brossant les parois et le fond de votre piscine et en espérant qu’elles seront stoppées dans votre filtre. Comme indiqué au point précédent, il faut tout d’abord les tuer (traitement choc et/ou traitement anti-algues spécifique).

Avant de vous remettre en position filtration, nettoyer méticuleusement votre bassin, brossage et aspiration. Lorsque vous aspirez, mettez-vous sur la position égouts et non filtration. Si vous ne le faites pas vous ne ferez que renvoyer les algues, même mortes, au mieux dans votre média filtrant, au pire elle repasseront dans votre bassin.

Une fois votre bassin bien nettoyé,  procédez à un lavage de votre média filtrant afin de le débarrasser des algues mortes qui s’y trouvent.

Reprenez alors votre cycle de filtration habituel, en augmentant, au moins dans un 1er temps, les durées de filtration.

  • La lumière est nécessaire à la prolifération des algues. Alors, lorsque vous n’utilisez pas votre piscine, fermez là avec une couverture opaque empêchant donc la lumière de passer.
  • Ne vous bercez pas d’illusions. Si vous avez une piscine d’extérieure, non couverte, entourée d’un jardin, vous ne pourrez pas vous passer d’un traitement préventif contre les algues. A contrario, pour les piscines d’intérieures ou même celles sous abris, l’action de votre produit désinfectant pourra éventuellement suffire pour vous protéger des algues.
  • Si vous traitez au chlore, pensez à régulièrement vidanger au moins partiellement votre bassin. Effectivement, avec le temps, le stabilisant contenu dans le chlore s’accumule dans l’eau de votre bassin et fini par rendre inopérant votre désinfectant. Et sans désinfectant, les algues vont s’en donner à coeur joie !
  • Et si malgré tout ces conseils vous n’arrivez toujours pas à vous débarrasser des algues, il ne restera plus qu’une solution : un traitement à l’oxygène actif ou également appelé peroxyde d’hydrogène. Je vous le présenterai dans un article à venir. dans cet article.

Maintenant vous en savez un peu plus sur ce phénomène dont on se passerait volontiers.

Je vous propose maintenant de vous présenterez plus précisément la marche à suivre pour vous en débarrasser. Commençons par les algues vertes.

Cet article vous a été utile ou vous a plu ?

 Mon souhait est de vous apporter de l’information utile et accessible à tous.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou remarques dans les commentaires ci-dessous.

Elles m’aideront à vous proposez des articles toujours plus en adéquation avec vos attentes.

Vous avez aimé l'article ?      

Merci de le partager avec vos amis sur Twitter ou Facebook, en cliquant sur les boutons des réseaux sociaux.

D'avance merci 😉

Crédit photos : © lecassenoix.com

Et pourquoi ne pas consulter :

Une remarque, un avis, une question ?


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Gourdan

3 ans ago

Jai tout essayé floculant produit algues cela ne bouge pas même en laissant 24h

Emmanuel

3 ans ago

Bonsoir,

Qu’entendez-vous par tout. Les produits anti-algues et les floculants ne servent pas à éradiquer les algues. L’un est un produit préventif qui évite leur apparition et l’autre ne sert qu’à les enlever de votre bassin, mais une fois mortes.
Avez-vous suivi les conseils que je donne dans mon article. Quel type de traitement choc avez-vous fait ?

Cordialement

Emmanuel

« Le produit d'hivernage, ça sert à quoi ? » - Sa piscine

3 ans ago

[…] Elles deviennent alors rugueuses, favorisant l’incrustation des impuretés et surtout la prolifération des algues. […]

Wetter Corinne

1 an ago

Bonjour, je vous ai contacté le mois dernier. Pour un problème survenu en notre absence dans le fond de notre piscine au dessous de la bonde de fond. Un dépôt persistant plutôt maron -vert…l’analyse de l’eau nous donne un peu de phosphate…Peut être du calcaire sur lequel des algues se seraient déposées, donc impossible à enlever.
Je vous remercie pour vos conseils.
C,w

Emmanuel

1 an ago

Bonsoir,

Si ce sont effectivement des algues qui se sont incrusté dans du calcaire, la seule solution pour les enlever serait de vider la piscine et de traiter les parois et le fonds avec un anti-calcaire.

Cordialement
Emmanuel

carnevale

9 mois ago

super descriptif !!!! merciiiiiii

Emmanuel

9 mois ago

Bonjour

De rien.
J’espère que les autres articles du blog susciteront le même enthousiasme
Cordialement
Emmanuel

Sapolin Patricia

5 mois ago

Bonjour après l’hiver le fond de la piscine et tout vert ,brun c’est tout gluant c’est épais que dois je faire

Emmanuel

5 mois ago

Bonsoir,

Nettoyer en envoyant directement à l’égout et traiter contre les algues.
Cordialement
Emmanuel

Harmegnies Isabelle

4 semaines ago

Bonjour
J ai une piscine Intex. Jai remarqué dans le fond des amas blanchâtre et quand j ai voulu les aspirer ils se sont complètement dissous dans l eau.Je n arrive pas à savoir ce que c est et si on peut continuer à se baigner sans danger. Merci d avance

Emmanuel

3 semaines ago

Bonsoir,

Ce sont des algues mortes comme je l’ai souvent indiqués dans les articles et commentaires.
Il faut y aller tout doucement pour les aspirer ou utiliser un floculent pour les agglomérer afin qu’ils restent dans votre système de filtration.
Cordialement
Emmanuel

Vos devis, gratuit et sans engagements

Votre filtration s'encrasse rapidement ?

Evitez cette galère et retenez les pollutions, dès votre panier de skimmer.

Entretien facilité, meilleure filtration, économies d'eau, ... avec Skimm-Protect, efficacité garantie ! 👍

Essayez et constatez. 😍

Carre et 3 logo 2 v1

Recommandé par nos utilisateurs …

bannière-ebook-350-300

Chercher un article par catégories

Comme des poissons dans l’eau.

250x250_choix_fun_v2